Heavy Liquid (Paul Pope)

, , No Comments
Le scénario me bottait pas trop : une ville dans un futur proche, surpeuplée et terrain de violences interminables. Une substance métallique méconnue, le Heavy Liquid, qui fait planer. Un homme riche qui veut se faire sculpter une œuvre d’art à partir du Heavy Liquid. Néanmoins, au fur et à mesure que je lisais, j’ai été convaincue par les dessins spéciaux de Pope, ses traits nerveux et surtout, la poésie de l’œuvre, malgré la ville sale, la substance franchement louche, etc. Donc c’est progressivement que j’ai plongé dans l’œuvre et son univers, ses nombreuses questions sans réponses. Je finis un peu frustrée que l’auteur n’ait pas plus développé sa vision du futur mais ravie, vraiment ravie de la fin très ouverte, mais pas si évasive que ça.

0 commentaire(s):

Enregistrer un commentaire