Coney Island Baby (Nine Antico)

, , No Comments
C'était le coup de cœur du bibliothécaire… sauf que je ne suis pas bibliothécaire.
Bref, je n’ai pas été conquise.

Je ne connais rien de Betty Lovelace et Linda Page (à moins que ce ne soit le contraire…), je n’ai jamais vu Gorge profonde (de nos jours, en même temps...) et j’ai bien mis 100 pages pour comprendre qu’on parle de 2 nanas de nos jours à qui on raconte les destins croisés de Page et Lovelace. Ouais, c’était écrit partout mais ma tête refusait d’entrer l’info.

On peut se demander à qui est destinée cette œuvre. Le connaisseur doit un peu s’ennuyer devant ces biographies illustrées (joliment, encore heureux). L’ignare que je suis était totalement perdue. Une BD n’a pas à être didactique mais heu… parfois, ça aide qu'elle le soit un minimum. Je n’ai vécu ni dans les années 20 ni dans les années 50, je connais donc à peu près rien sur les mœurs de ces époques, les stars, l’ambiance, les fétichismes avoués et ceux non avouables. Ça n’aide pas à ancrer ces femmes dans le contexte historico-politico-socio-truc.

Cependant, je me dis que l’œuvre a des qualités certaines. Le dessin ne fait pas partie de ceux que j’affectionne mais les femmes sont très sensuelles, il y a un sens du détail assez impressionnant et quelques délires graphiques appréciables (bah oui, quand on pige rien, on est content quand on trouve quelque chose qui fait sens à son cerveau). La critique du « Système » porno est assez soft, pas toujours subtile, mais on ne nous assène pas une morale de 3,5 tonnes.

Pour le reste, j’ai dû m’être attaquée à une œuvre trop ambitieuse pour moi.

Titre : Coney Island Baby
Titre original : -
Auteur(s) : Nine Antico
Traducteur(s) : VO
Éditeur : L’Association
Nombre de pages : 150
Prix conseillé : 22,40 €

0 commentaire(s):

Enregistrer un commentaire