Modern Family

, , No Comments
Modern Family est une sitcom très encensée à sa sortie et qui a reçu des critiques dithyrambiques.

Comme le titre l’annonce, on suit des familles dites modernes : couple homosexuel, mari un peu loser ou encore, jeune femme mariée à vieil homme. Le tout serait un peu ennuyeux si ces 3 couples ne faisaient pas partie de la même famille. Avec beaucoup de brio, les réalisateurs réussissent à renouveler les situations : accidents, anniversaires, conflits d’intérêts, dîners familiaux, crise d’adolescence… pour nous montrer le quotidien de cette grande famille tolérante.

J’ai bien aimé la rareté des situations qui tournent à la baston générale, au contraire, chacun fait sa vie dans le respect des autres. On n’évite pas à quelques petits clichés (le mari « loser » maladroit, faible, trop gentil avec ses enfants – qui évolue heureusement par la suite, quoiqu’un peu tard) et surtout, allez savoir pourquoi, une morale niaaaaaaaaise type « l’important, c’est d’aimer sa famille, quoiqu’elle fasse » parachutée vers la fin de chaque épisode de 20 minutes.

Peut-être que Modern Family bouffe à tous les râteliers puisqu’après la morale lourde, on a droit à un petit retournement de situation, un peu prévisible mais parfois plus trash qu’on ne l’aurait pensé. Le gros bon point de cette série est son casting, l’acteur le plus connu étant Ed O’Neill (Al Bundy !) mais également d’autres moins célèbres, tout aussi crédibles et attachants. Il ne faut pas avoir peur des épisodes courts et « tout est bien qui finit bien ». Il faut aimer un minimum l’esprit de famille (ou aspirer à une famille aussi haute en couleur) pour apprécier.

Enfin, il faut savoir que la série se présente sous forme de mockumentary, « documentaire fictif », où les personnages parlent à la caméra un peu n’importe comment, n’importe quand, pour expliquer au téléspectateur des événements passés ou leurs pensées profondes. Dans tous les cas, Modern Family est hyper attachant et drôle.

0 commentaire(s):

Enregistrer un commentaire