Revue de presse #4

, , 3 comments
Sélection maigre mais que j’espère agréable et hétéroclite cette semaine…


De la peinture à la bande dessinée – José Roosevelt | Du 9 : artiste inclassable aimant mêler canards, centaures et humaines dotées de queues dans ses œuvres, José Roosevelt est l’un de mes auteurs préférés. Ses histoires sont intellectuelles, intelligentes mais pas pédantes, la personne est absolument charmante. Le site Du9 consacré à la BD offre une longue interview en plusieurs parties de cet artiste que je vous invite vraiment à découvrir. Peinture, Carl Barks, Moebius, Alice aux pays des merveilles, tout ça, c’est dans l’univers merveilleux, fait d’illustrations, de peintures et de BD, de Roosevelt.

La #TeamTeaAddicts et les échanges de thés | Une histoire de thé : découvrir un bon thé, c’est bien. Le faire découvrir, c’est encore mieux. Pour les tea addicts, c’est l’occasion d’échanger avec d’autres passionnés, de donner son avis, de faire des swaps de thés. Tout ça, la TeamTeaAddicts le propose, et Audrey explique très bien dans cet article comment intégrer cette sympathique communauté. Preuve du bon accueil qu’elle offre : j’ai lu l’article mercredi, j’envoie ma petite enveloppe pleine de thés demain matin.

« Extravagant eating and drinking has never been part of Chinese Culture » (!) | Fuchsia Dunlop : quand le parti communiste chinois tente de redéfinir la culture du pays, ça donne des aberrations comme celle que la chroniqueuse culinaire et spécialiste de la cuisine chinoise Fuchsia Dunlop souligne. Un éclairage intéressant sur la schizophrénie du pouvoir.

10 astuces pour mieux utiliser LinkedIn | Presse-citron : j’ai un compte LinkedIn, je ne m’en sers que très peu pour l’instant mais ce dont je suis tout à fait certaine, c’est que je ne l’exploite pas comme il faut. Le site Presse-citron revient sur quelques fonctionnalités phare pour optimiser votre expérience du service : comment ne pas submerger vos contacts de notifications dont ils n’ont que faire, comment se rendre plus visible, comment communiquer votre profil de façon efficace… On en apprend tous les jours.

How I Met Your Mother : la fin qui fait hurler les fans | Le Rose et le Noir : bons gros morceaux de spoilers évidemment, mais peu importe, j’ai arrêté cette série qui démarrait sur les chapeaux de roue à la saison 4. Et pourtant, je voulais quand même savoir quelle était la fin de cette série devenue culte puis décriée. Non pas « qui était la mère », mais ce que devenaient nos héros. L’article d’Armalite la résume parfaitement et ma curiosité est comblée. Évidemment, en ayant loupé tant de saisons, je n’ai pas d’avis très prononcé dessus, mais je dois dire que, sur le papier, elle me plaît bien. La boucle est bouclée.

3 commentaires:

  1. Ah How i met your mother, poilant au début lassant à force et tout ça pour ça… franchement je ne regrette pas d’avoir abandonné au bout de la saison 4… Quand une série s’essouffle et quand on est déçu par une fin plus que limite… Ça gâche un mythe…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j’aurais aussi tendance à penser qu’une fin mal gérée peut plomber tout le début, aussi génial soit-il.
      Ne pas savoir s’arrêter, c’est le fléau d’aujourd’hui :s

      Supprimer
    2. Oui, ils préfèrent nous inonder d’épisodes tant que ça rapporte plutôt que de nous donner de la qualité sur peu d’épisodes. Regarde Lost, je n’ai pas suivi mais il parait que c’est un beau flop et que beaucoup de fans sont déçus.

      Supprimer