Revue de presse #8

, , 1 comment
Table ronde dédiée au sous-titrage audiovisuel à Séries Mania : comptes rendus | Ataa : les amateurs de série, qu’ils soient occasionnels ou compulsifs, sont rares à ne pas avoir d’avis sur le sous-titrage. Mais entre le fansubbing et le sous-titrage professionnel, il existe tout un monde, et c’est ce monde qu’ont décrypté les intervenants de la table ronde « Sous-titrer en 24h chrono : coulisses d’une performance ». Je me garderai de donner dans cette rubrique mon avis sur la pratique du fansubbing ou même du monde de l’adaptation audiovisuelle et vous invite donc à lire les comptes rendus proposés par l’Ataa, l’Association des Traducteurs / Adaptateurs de l’Audiovisuel.
Pour ceux qui souhaitent aller plus loin, Le Monde Diplomatique a publié deux articles sur la question : Sous-titrage en série (Mélanie Bourdaa et Mona Chollet, seul le début de ce papier de 1 902 mots est disponible) et la réponse de l’Ataa, dans la rubrique du Courrier des lecteurs.

The Secret Messages Inside Chinese URLs | The New Republic (Christopher Beam) : pourquoi les URL des sites chinois sont-elles plus souvent composées de chiffres que de lettres ? Je ne m’étais jamais trop penchée sur la question, considérant que les Chinois doivent théoriquement avoir moins de mal à se souvenir de chiffres que de lettres, mais grâce à cet article de Christopher Beam, on en apprend en plus sur l’analogie entre chiffre et mots chinois (basée sur l’homophonie), sur les sommes qui peuvent être déboursées pour obtenir des noms de domaine à base du chiffre porte-bonheur 8, ou encore les dernières avancées normatives pour l’utilisation de caractères chinois ou de lettres arabes dans les URL. À noter que je suis tombée sur cet article depuis un article de Slate.fr, en français donc, mais que je trouve très imprécis.

Yuri Panel at Sakura-con | Yuri no boke : au Sakura-Con, un événement annuel consacré aux anime et qui se déroule à Seattle, l’auteur du fabuleux blog Yuri no boke a parlé avec passion du monde du yuri, œuvres japonaises consacrées aux relations lesbiennes. Dans cet article, on trouve des liens vers des retranscriptions audio et écrite de cette mini-conférence : origines du yuri, théâtre takarazuka, situation au Japon, publications américaines… À écouter !

Merci pour le féminisme, Princesse Leïa | L’olive et le samovar : Star Wars day oblige, les articles sur la mythique saga fleurissent. Ayant découvert Star Wars sur le très tard, je n’ai pas eu de petite larmichette nostalgique aujourd’hui et ai préféré mettre en avant ce sympathique article dédié à la Princesse Leïa, cette femme qui a su prendre les armes pour se défendre (avant d’être enceinte).

1 commentaire:

  1. Je m’étais déjà posé la question de pourquoi tous ces numéros dans les URL de sites chinois, mais sans investiguer non plus. Merci beaucoup pour la réponse, je n’aurais jamais pensé à cette explication ^^

    RépondreSupprimer