Romance Killer (Doha)

, , No Comments
Une histoire où un tueur à gages tombe amoureux et se marie avec sa victime. Bon ça, on s’en fout, c’est pas intéressant. Ce qui l’est, c’est la suite : la désillusion, le malaise, l’aliénation de ce tueur. Puis ensuite l’étrange amie de sa fille, qui ne sort qu’avec des hommes âgés, son petit côté midinette mais aguicheur. Romance Killer est un manwha assez étrange dans ses propos (qui sont desservis par une traduction encore plus étrange et difficile à suivre) et intriguant. Niveau graphique, toujours la patte de Doha, dessins faits à l’ordinateur, couleurs géniales, cadrage hors-norme. À ne pas manquer de lui : Catsby Le Magnifique.

0 commentaire(s):

Enregistrer un commentaire