Envouthé d'avril 2013 : Souvenirs d'enfance

, , No Comments

© Envouthé

En avril, Envouthé a continué sur sa belle lancée en proposant comme thème les souvenirs d’enfance avec au programme des parfums de bonbons et des saveurs régressives (quoi que ça veuille dire). Je ne suis pas spécialement nostalgique des saveurs d’antan – sauf les Têtes Brûlées, ces friandises qui piquent la langue – ni n’ai de trip « colle violette et craies », mais j’aime beaucoup l’aspect général de la box et les boissons choisies.



Avec un tel thème, Envouthé s’est aussi mis aux gourmandises. J’ai eu deux madeleines de la marque Mademoiselle Proust, sympathiques mais pas transcendantes (je ne suis pas Marcel et mes seules interactions avec les madeleines se limitent à celles du distributeur, bien pratiques quand on a très faim) ainsi que deux oursons en guimauve des Comptoirs Richard, grand présent de cette édition. C’est le type de conneries dont j’aime bien me bâfrer, donc c’est parti très vite :) Pour clore le chapitre goodies, il y avait également une lettre « sur le thème Madeleine de Proust », que j’ai lue en diagonale, pensant à de la publicité. Je me repencherai dessus à l’occasion.
Passons aux thés et infusions (qui sont nombreuses…)

Thé blanc cerisier en fleurs, Comptoirs Richard
Miam ! Ils me surprennent, les Comptoirs Richard (n’est-ce pas la marque des cafètes ?) avec ce thé assez délicat et parfumé. Malgré la présence de notes de cerise et de rose, les feuilles ont un goût subtil, et à l’infusion, elles embaument bien. Ce n’est pas mon coup de cœur du siècle, ayant une légère préférence pour le thé vanille-cerisier de La Pagode (Envouthé de mars), mais une très belle surprise et un plaisir à partager.

Rêves enfantins, Comptoirs Richard
A nouveau, une bonne surprise, et mon thé préféré de la box ! Des fruits rouges, un arôme fraise, des morceaux de pommes, de l’hibiscus, du cynorhodon et de la réglisse se marient pour former un mélange sans théine qui donne le moral. L’odeur est sucrée, très subtile tout en faisant presque bonbon, sans être âcre. J’ai tellement aimé que je n’ai pas eu l’occasion de faire du thé glacé avec, mais peut-être que j’en commanderai quand mes stocks auront baissé. Bref, une infusion géniale et qui colle parfaitement au thème de la box.

Rooïbos caramel-toffee, Dammann Frères
Encore une boîte miniature de chez Dammann, on est gâtés :) Bon, « toffee », faut peut-être pas exagérer, mais on sent très bien le caramel, la boisson est (évidemment) légère et se boit à tout moment. L’odeur un peu prononcée du rooïbos est très bien adoucie par le caramel, c’est l’alliance des saveurs idéale.

Thé noir déthéiné Cola, Dammann Frères
Marrant, mon compagnon me demandait récemment si le « thé au Coca » existait, puisqu’il est amateur des deux. Visiblement, Dammann a pensé à lui et aux enfants (sympa de les habituer à un jeune âge à du bon thé ;)). C’est le premier thé que j’ai goûté, très curieuse, et en fait, le goût n’est pas du tout passé. Ça sent bien le Coca mais justement : chaud et sans bulles. Genre la bouteille laissée trop longtemps au soleil. Bref, quelque chose m’a échappé dans ce mélange, mais je ne suis pas sûre de vouloir retenter l’expérience tout de suite.
EDIT 05.05.13 : en thé glacé, ça passe mieux, mais c’est fade du coup. Moui…

Rêves Éternels, La Route des Comptoirs
Le thé qui a embaumé toute la boîte ! J’ai été très très intéressée par ce thé vert à la noix de coco et à l’abricot, un mélange simple mais sûrement efficace. Une vague odeur de je-ne-sais-quoi me gênait un peu cependant mais j’espérais qu’elle parte avec l’infusion. Hélas, non, je pense que c’est l’arôme abricot, un peu trop fort et pas assez gourmand/sucré, mais je n’ai aucune certitude. Il faut que je retente mais ça a été ma grande déception. Je pensais boire un mélange de fruits secs comme ce qu’on a pour l’apéritif en fait, mais pas tellement. Il se dégage néanmoins quelque chose de subtil, la base de thé vert est délicieuse, c’est juste qu’il manque un chouïa de quelque chose ou qu’il y a un chouïa de quelque chose en trop. Je note malgré tout cette marque !

Ceylan Vanille, Compagnie Coloniale
Quelle surprise de trouver trois sachets de ce thé ! Si je n’aime pas l’arôme vanille d’une manière générale, en yaourt et en thé, ça passe très bien ! Je continue ainsi ma découverte des thés de Ceylan, celui-ci est assez fort en caractère mais l’amertume est bien atténuée par la douceur des gousses de vanille.


Bilan : Box très amusante et audacieuse mais un cran en-dessous de la précédente. Cela vient peut-être du fait que mes plus grandes attentes n’ont que moyennement été satisfaites, tandis que les autres thés, très bons, n’ont pas compensé cette déception. Malgré tout, le plaisir de la découverte est toujours présent et il est clair que je ne me serais pas aventurée à acheter un thé cola, un mélange coco-abricot, un rooïbos caramel, etc. même si j’aime tenter de nouvelles choses. Comme à chaque fois : vivement la prochaine box !

0 commentaire(s):

Enregistrer un commentaire