Envouthé de mars 2013 : Elixir fleuri

, , 2 comments
Le mois dernier, pour diverses raisons, je suis passée de la Thé Box à l’Envouthé, « pour voir ».
J’ai vu et ne suis pas déçue.

Le thème du mois était Élixir fleuri, et les thés se voulaient fleuris et ode au printemps.

La baleine s’excuse de faire tache mais elle prouvera toute son utilité par la suite...

Comme beaucoup, je craignais une overdose de fleurs trop odorantes...

... Car une baleine, ça peut servir de support pour faire tenir des thés et des carnets.

En fin de compte, la sélection d’Envouthé ne laisse aucune place aux excès et extravagances.

Je ne reviens pas sur la petite carte récapitulant la température de l’eau et la durée d’infusion pour chaque couleur de thé, je n’en pense que du bien et ai fini par l’apprendre par cœur.
Quant au carnet de dégustations, je suis tombée sous le charme aussi. Loin de moi l’idée de comparer Thé Box et Envouthé, puisque les philosophies ne sont pas forcément les mêmes, mais j’adoooooooore le format du carnet, tout carré, le papier glacé, les couleurs et surtout, l’espace à la fin de chaque description de thé pour noter nos impressions. ♥ Le tout fait plus luxueux et j’ai l’impression que la classification des thés selon leur couleur, leur origine et leurs notes dominantes permet de constituer une réelle théothèque.
Côté présentation, c’est donc un carton plein, pas de goodies inutiles, hélas pas de douceurs, et pourtant, beaucoup de générosité.


Bons baisers de Paris, de l’Autre Thé
Un gros, gros coup de cœur ! Pourtant, il avait de quoi faire peur, avec ses parfums de violette et de framboise. Je craignais le mélange douceâtre, buvable uniquement avec des gâteaux tout fades. Le fait que la base est une alliance de thés vert et blanc (White Monkey ?) a fini par me convaincre et... wow, un thé fleuri et fort, mais qui ne s’impose jamais. On sent très bien la framboise (et pas du type fruits rouges déshydratés et réhydratés dans les paquets de céréales) et la violette à la fois et l’odeur du thé blanc — dont je suis une grande fan — enveloppe le tout de douceur.


Thé vert Sencha de Chine, vanille et fleur de cerisier des Thés de la Pagode
Je n’ai pas eu de révélation, malgré tout, je suis sûre que les 20 g de feuilles vont partir très vite : le mélange est subtil, bien dosé entre la vanille et les fleurs de cerisier. C’est un thé doux, qui peut s’apprécier à tout moment de la journée, qui peut décevoir les amateurs de senteurs fortes, mais est très agréable. L’arôme de vanille est plutôt sympathique, ne sent pas trop artificiel, et les fleurs de cerisier assez divines. Je note le nom de cette marque Commerce équitable :)


Thé blanc aux fleurs des Jardins de Gaïa
Sur Internet, j’ai lu des avis de personnes perplexes, mais je me demande pourquoi :) Ce n’est pas le meilleur thé blanc au monde mais les notes de sureau et de lotus, tout en délicatesse, sont très très appréciables. Je suis ravie d’avoir cinq sachets à infuser de ce breuvage bio et labellisé commerce équitable. Il est à la hauteur de ce qu’on attend d’un thé blanc, c’est-à-dire sans amertume (même quand on est un peu tête-en-l’air et qu’on laisse traîner ses sachets dans l’eau quelques minutes de plus) tout en proposant une note d’originalité et un peu exotique. Ceci dit, j’aime beaucoup le sureau, ce qui explique en partie mon enthousiasme.


Selected Darjeeling de Teekampagne
Booooooon, je le vois partout, celui-là ^^ Si bien que je n’ai plus grand-chose à dire, c’est une valeur sûre, j’ai commencé à apprécier le Darjeeling avec. Et même si j’ai été un peu déçue d’en voir deux sachets dans l’Envouthé, c’est en réalité très pratique car mon compagnon ne jure que par le Darjeeling à présent (enfin, jusqu’à ce qu’il tombe amoureux d’un autre thé, évidemment). En prime, j’ai appris des choses intéressantes avec le carnet de dégustations, notamment sur la récolte de printemps (First Flush) et celle d’été (Second Flush). Il ne me reste plus qu’à ressortir les boutons de rose de Caspienne qu’il y avait dans la Thé Box de février 2013 ^^


Amour naissant de Dammann Frères
C’est une pivoine de thé surmontée d’un bouton de rose, à laquelle je n’ai pas encore osé toucher, d’une parce que ma bouilloire vient de re-rendre l’âme et que je renonce à la re-ressusciter, de deux, parce qu’effectivement, je n’ai pas de théière transparente et la mini-théière en plastique que j’ai est au bureau. Bien sûr, il y a une solution intermédiaire hein, mais elle coûte un peu 200 €, haha. Je reviens avec mes impressions lorsque j’aurai une bouilloire digne de ce nom pour bien faire infuser cette jolie fleur.
Verdict : parfaite, évidemment !


Perles de jasmin de Harney & Sons
Ah, Harney ne cessera de me surprendre ^^ Dans ces deux sachets, le jasmin est roulé puis au fur et à mesure des infusions, les feuilles se déroulent, libérant plus de goût. J’ai été agréablement surprise puisqu’en matière de jasmin, je suis un peu blasée, mais non, c’est un très bon thé. Simple et fort, dans le bon sens du terme.


Passion de fleurs de Dammann Frères
Je disais que les Dammann me laissaient généralement de marbre mais cette petite boîte était si mignonne que je me suis empressée de l’ouvrir et d’en humer le contenu. Et c’est l’extase ! Je disais à quel point j’adorais le thé blanc aux fruits de la passion et à la rose de Tcha House, Passion de fleurs, c’est la même avec de l’abricot et version Dammann. Je suis plus que ravie d’avoir les deux, qui ont chacun leurs spécificités. Passion de fleurs me semble plus doux et plus fruité, et le goût du thé blanc est un peu plus en retrait. C’est trop bon, je ne les gâcherai pas dans la recette de cupcakes aux fruits de la passion proposés à la fin du carnet. De toute façon, les cupcakes, c’est trop compliqué pour moi. Par contre, comme les feuilles sont d’une taille généreuse, j’ai un peu de mal à doser et ai quasiment fini ma petite boîte en moins de deux. La seule chose qui la sauve, c’est que le couvercle est super dur à enlever je trouve — sauf avec la pointe d’un couteau.


Bilan : je suis très enthousiaste et compte bien rester abonnée. Le fait que les thés sont plus souvent en vrac qu’en sachet me fait les apprécier puisque je ne sors pas tout aussi souvent la théière. Sur le plan de la découverte, je connaissais 4 des 6 marques proposées. Je regrette l’absence de petits gâteaux comme chez la Thé Box mais l’accent est réellement mis sur la quantité et la qualité des thés, donc je m’y retrouve. Par ailleurs, j’ai eu la chance ce mois-ci de n’avoir que des thés qui me plaisent, mais on verra les mois qui viennent. Vivement :)

2 commentaires:

  1. si je devais tester des boxs thé, j pense que ce sera une envouthé !
    de ce que j'en ai vu des précédents, ce sont celles qui ont l'air les plus complètes et sympa. et ta revue confirme mon impression !
    mais tu me donnes envie de m'abonner du coup !

    RépondreSupprimer
  2. Héhé, tentant, hein ?
    En plus, il y a un bon équilibre en thés noir, blanc, vert...
    Question tout à fait innocente : tu as une préférence parmi les thés présentés (par exemple) ?

    RépondreSupprimer