Meme livres

, , No Comments
[Article publié pour la première fois le 29 décembre 2012]
Meme gentiment prêté par Isabelle, d’Au fil d’Isa, qui l’a elle-même repris de Laura, de Ca sera comment, dis ?.
Un grand merci ^^



1. Quel est le livre que tu aimerais que tout le monde lise ?
Hmmm... justement, je ne suis pas très partageuse ^^;; Enfin, j’aime parler des livres qui m’ont marquée, mais j’ai un peu de mal à confier mes livres secrets à tout le monde. Mais comme tout le monde ne lit pas mon blog, je serai honnête en citant Un Ange qui Passe, de Frank Ronan. D’ailleurs, toute la bibliographie de Ronan est un délice pour moi, sauf H0me, avec lequel j’ai du mal. Pour revenir à Un Ange qui Passe, ma critique toute maladroite mais pleine de sincérité est disponible ici, et je le conseille aux gens intéressés par les tourments de l’adolescence qui aiment la littérature comme à ceux qui n’aiment pas les gros pavés. Tout le génie de Ronan réside dans sa maîtrise du mot, rendant ses livres courts mais les émotions plus fortes tout en restant en apparence très retenu et sobre. Ça y est, j’ai déjà envie de replonger pour la énième fois dans ses livres, en français (fort bien traduits), en anglais...

Pour les personnes qui n’aiment pas la fiction, je conseille Faut-il manger les animaux ? de Jonathan Safran, un documentaire un tantinet agaçant et de mauvaise foi mais qui éclaire réellement sur le monde de la viande (industrie, pratiques, lobbying...) tout en essayant d’éviter de nous faire culpabiliser d’être un gros carnivore. Ce livre n’est pas exempt de défauts et de failles dans ses raisonnements, comme je le souligne ici, mais est malgré tout une lecture très instructive.

Enfin, c’est très très personnel mais je fais un peu de prosélytisme pour le documentaire Le Viol de Nankin d’Iris Chang, au parti pris évident sur le massacre (viol ? génocide ? à discuter encore) perpétré par des soldats japonais sur des habitants de la ville chinoise de Nankin en 1937. Je ne le mettrais pas entre les mains de tout le monde, ce livre, d’autant qu’il est accompagné de photos très explicites, mais je trouve qu’il est important car il décrit un drame trop peu connu/médiatisé. Ma petite chronique est disponible ici.
((Heureuses fêtes, malgré tout ._____.))


2. Si tu pouvais changer de métier, le ferais-tu ? Quelle nouvelle orientation prendrais-tu ?
Heu... interprète ?? xD C’est dire si je n’ai pas envie de changer de métier. Tout ce que je me vois changer, c’est de mode de travail, ne plus être traductrice salariée mais free-lance, choisir ce que je traduis (un trio films/séries TV, livres et jeux vidéos ne serait pas pour me déplaire) (* sort de son rêve éveillé *). Autrement, j’aurais jamais cru dire ça un jour mais le marketing m’intéresse. Mais pas l’ambiance surenthousiaste, l’état de coaching perpétuel, les rivalités.


3. 2013 est presque là, vas-tu prendre des résolutions pour cette nouvelle année ?
Comme chaque année : non. Les résolutions, c’est toute la vie, pas juste un an.
En revanche, des objectifs, oui. Mais ça non plus, ça ne marche pas à l’année.


4. C’est de saison, quel est ton chant de Noël préféré ?
Il y a 2 ans de cela, une amie m’a envoyé Last Christmas, de WHAM! Cette chanson est d’un kitsch drôle alors je m’en délecte, même si les paroles ne sont pas très rigolotes.
C’est la seule « chanson de Noël » que je connais.


5. Mélangeons un peu mes deux passions... y a-t-il un livre que tu voudrais voir adapté au cinéma ?
Pas trop... je suis plus livres que films donc ce que j’ai aimé lire me suffit. Par contre, dans l’autre sens, hier, je suis allée voir Le Hobbit et il m’a donné envie de réessayer Tolkien (qu’on a voulu me faire découvrir en VO à un âge trop tendre et à l’époque où pour moi, la fantasy n’avait aucun intérêt).


6. Quel est ton rêve le plus fou fou fou que tu voudrais vraiment voir se réaliser ?
Faire un safari ? Vivre à Paris même ? Éditer mon propre magazine ? Être interprète ? Tenir une librairie BD ? Traduire une série télé ? Je ne sais pas. Si le rêve est réalisable, c’est qu’il n’est pas si fou que ça.


7. Quelle série télé que tu n’as encore jamais regardée voudrais-tu commencer ?
Ils sont là et ils attendent au chaud : Treme, Friday Night Lights et Downton Abbey.


8. Quel est ton péché mignon de Noël (gourmandise, accro aux décoration fait main, l’emballage de cadeaux,...). (Oui, on tourne autour de Noël aujourd’hui).
Les marrons glacés, le sapin et ses décorations, le foiegrashuîtressaumon.


9. Aurais-tu une passion dont tu n’aurais pas encore parlé sur ton blog ou que peu de gens connaissent ?
Le thé et la traduction ! Non, je plaisante. J’aime beaucoup les articles de papeterie (cahiers, agendas, autocollants, une vraie gamine) mais je me limite car je sais pertinemment que je ne m’en servirai pas assez souvent et je n’ai aucun talent pour décorer.
Autrement, j’aime bien dessiner (sans une once de réussite, là encore) et je me suis un peu mise au jardinage l’été dernier.


10. Si tu trouvais un billet de 50 euros sur le trottoir, comment le dépenserais-tu ? (Ne me la jouez pas, je ne le prends pas, il n’est pas à moi, etc, il est sur le trottoir, si vous ne le ramassez pas ce sera pour le type qui marche derrière vous).
Je me forcerais à être raisonnable et à ne pas craquer inutilement sur du thé, du maquillage, encore d’autres livres... ah non, ça va pas être possible, j’achèterais sûrement un bouquin qui me fait de l’œil mais dont je ne suis pas sûre de la qualité, un peu comme ce que j’ai fait avec une saga sur le poids des secrets familiaux d’Aki Shimazaki, mais sans avoir trouvé de billet de 50 par terre.
Si après toutes ces tractations, je me décidais à être sage, l’argent irait en épargne. Y a pas de petites économies.


11. Que peut-on te souhaiter pour 2013 ?
Plus de stabilité professionnelle qu’en 2012 (ce ne sera pas dur), une grand-mère et des parents qui pètent la forme, un voyage au Japon ou au Tibet, l’adoption d’un chiot chaton et la réalisation de mes objectifs persos.

0 commentaire(s):

Enregistrer un commentaire