Petit questionnaire entre théophiles

, , 2 comments
 

Questionnaire piqué à Armalite (Le Rose & Le Noir), merci à elle :)


Depuis quand buvez-vous du thé ?
Je n’en sais trop rien… pour le thé lambda, depuis toujours. C’est une boisson présente à tous les repas chinois et un très bon digestif. C’est pour cette raison que je continue de boire mon thé, quelle que soit la marque, pendant (et en-dehors de) mes repas. Je n’ai donc pas spécialement de tea time. Sinon, ça ne fait que deux ou trois ans que je m’intéresse aux vrais bons thés, que j’en achète en vrac, que je fais attention aux températures et durées d’infusion. J’ai commencé à m’y intéresser avec le Thé à l’opéra de Mariage Frères, un thé vert aux fruits rouges et à la vanille.

Quel genre préférez-vous ?
Les thés verts, blancs et oolong (bleus-verts). J’aime donc les breuvages assez doux et naturels, même si les thés fruités et fleuris m’attirent toujours. J’ai un peu plus de mal à trouver mon bonheur dans les thés noirs, trop d’amertume pour moi, et je me mets tout doucement au rooïbos (ou thé rouge, qui, en chinois, désigne le thé noir occidental !). J’aime particulièrement les thés gourmands au caramel, fruits rouges, fruits secs, marron…
Parmi les saveurs que je n’aime pas, on peut citer le gingembre (pouah !), la cannelle et l’anis.
Et un jour, j’apprivoiserai le thé tibétain avec son bloc de beurre demi-sel à l’intérieur !


Comment le préparez-vous ?
Au travail, à 100 °C hélas (c’est pour ça que je n’y ramène que rarement mes meilleurs thés), les feuilles dans un filtre à thé que je laisse mariner toute la journée au fond de ma Thermos. Ça fait rêver, je sais.
Seule, je sors souvent un Unimug de la marque Kinto, une tasse transparente avec un gros filtre en plastique et un couvercle bleus. Très pratique !
Avec mon compagnon, je sors la théière en fonte Mariage Frères qu’il m’a offerte il y a quelques années de cela (comme quoi, je devais m’intéresser aux thés il y a 4 ou 5 ans déjà !) (argh, j’ai vraiment aucune mémoire), avec un filtre en métal, ultra résistant.
Sinon, j’ai du thé en sachets de la marque Løv Organic (et du Twinings) (rôh, ça va hein). Dans tous les cas, chez moi, j’ai une bouilloire à température variable (ma Riviera & Bar 2.0).

Comment le buvez-vous ?
Sans sucre. Enfin, si, j’ai préparé du chaï avec du sirop d’agave et ai dû rajouter du miel à un thé au macadamia de L’Autre Thé que j’ai très mal dosé. Surtout, je le bois très chaud, par petites gorgées. Et majoritairement au travail, de toute évidence.

Combien en consommez-vous chaque jour ?
Heu… joker ? Bon, 2 thermos (50 cL ? Je ne sais pas trop) la journée, un bon mug le soir. Parfois, je commence la journée avec aussi, en lieu et place du lait ou très occasionnellement, du café. Pour mon système nerveux et la blancheur de mes dents, je ne fais pas l’addition.

Quels sont vos chouchous du moment ?
Au coin du feu de L’Autre Thé (oolong à la châtaigne), Magie Blanche de Tcha House (blanc aux fruits de la passion et pétales de rose), Kukicha de Clearspring, Pecadito (maté vert à la pêche, au melon et au fruit de la passion) et Mélange du Jardin d’Alix de Théodor (infusion sans théine aux fruits secs, abricot…). Si je devais bannir la théine de mon régime, je pourrais toujours compenser avec des infusions fruitées, je pense.

Combien de variétés différentes trouve-t-on dans vos placards ?
Au dernier comptage, une petite trentaine. Je crois qu’il y a de tout : du noir, du vert, du blanc, du oolong, du rouge, du Darjeeling, du détox… Le tout avec ma collection de boîtes à thés, de repose-sachets/boules à thé, infuseurs, sous-verres, etc.

2 commentaires:

  1. super intéressant à lire ton billet, j'ai bien aimé.
    je te le repiqeurai certainement !
    le thé tibétain au beurre m'a toujours intriguée, mais je ne suis pas sûre de pouvoir le boire au final !

    RépondreSupprimer
  2. C'est gentil :)
    Pique, pique (ce n'est même pas à moi) !
    Franchement, je suis du genre aventureuse en bouffe et du genre à pouvoir manger n'importe quoi, mais là, je n'ai pas réussi à le finir ^^;; Je reconnais qu'il y a un goût intéressant ceci dit.

    RépondreSupprimer