Thé box de décembre 2012 : Contes de Noël

, , No Comments

© La Thé Box


C’est toujours un peu inquiétant quand on se rend compte qu’on peut écrire sa review 15 jours avant l’arrivée de la prochaine box...

© Le Rose et le Noir

Aspect général : une boîte toute rouge évidemment, avec à l’intérieur une illustration de Griottes. Celle-ci est vraiment très réussie, sobre et pleine de détails à la fois. Depuis, je visite le site de cette talentueuse créatrice de temps à autre.
Les goodies sont très chouettes : pas de cache-tasse comme la photo du site officiel pourrait laisser le croire — il s’agit sans doute d’un cadeau offert à l’occasion d’un des événements communication de l’entreprise — et j’en suis ravie. Maniaque de l’hygiène comme je suis, j’aurais passé ma vie à le laver et à l’abîmer à la moindre goutte de thé renversée dessus. Au contraire, j’ai eu un repose-sachet-de-thé en porcelaine, que j’ai adoré. Est-ce absolument nécessaire pour quelqu’un comme moi qui laisse son sachet baigner dans la tasse du matin au soir ? Non, sauf quand j’ai envie de me la jouer raffinée ^^ ; ;
Ensuite, trois petits filtres à thé dont l’étiquette est encore signée Griottes. Super, je viens d’acheter des filtres trop grands (apparemment, le mot « théière » n’était pas assez explicite pour moi) et au bureau, j’aime avoir des filtres à thé pour pouvoir laver plus vite ma thermos sans mettre des feuilles partout et énerver tout le monde.
Enfin, les trois cartes postales sont très sympas : un Joyeux Noël qui reprend la décoration de la boîte, un Merci calligraphié dont je me suis servie récemment et un flocon de neige un peu moins beau qui me servira encore de marque-page — boulimiques de lecture, bonjour. Des trois Thé Boxes que j’ai reçues, celle de Noël est la plus réussie en termes d’accessoires autour du thé.
J’ai feuilleté rapidement le Cahier des Saveurs, qui ne me fait plus trop d’effet. Pourtant, j’adôôôre les cahiers qui racontent pas grand-chose mais rien à y faire, c’est trop sobre, il n’y a pas d’identité visuelle, les thés ne sont pas mis en valeur.


Gourmandises : j’aurais tout troqué contre des cuillères Poilâne du mois dernier, mais le but est aussi la découverte...
D’autant plus que j’aime le nougat et que les deux carrés de Coffea sont très bons : amande, vanille et pistache, trio gagnant.
Les Zimtsterne sont sympas, je ne sais pas si les originaux ont du sucre glace sur eux mais ça m’a permis de bien apprécier ces petits gâteaux malgré la présence de cannelle. Bon, l’odeur est très forte pour moi, c’est clair que ça se déguste avec un thé léger et pas autrement.


Thés
Je craignais une omniprésence de cannelle dans la Box précédente mais j’ai ai été rassurée. Par contre, au mois de décembre, on n’y échappe pas. Heureusement, les parfums sont assez subtilement agencés.
Dilmah : commençons par les réguliers et stables. Ce mois-ci, la marque exceptionnelle propose des thés légers et délicats, tels que le Ceylon Green Tea, très chouette pour digérer en douceur, le Gentle Minty Green Tea à l’odeur de menthe existante contrairement aux vulgaires thés Lipton et le Berry Sensation, qui m’a un peu déçue car je ne sentais pas assez le goût des fruits rouges. Enfin, le Earl Grey est toujours appréciable un matin, avant de partir prendre les transports. Rien d’extraordinaire, mais rien d’extravagant non plus. Dilmah, c’est le pilier de la Thé Box.

English Tea Shop : sur le site de la Thé Box, on peut voir que cette marque vend son thé dans de très jolies cannettes. Pour la Box, on a droit à de belles boîtes en carton et colorées qui renferment des sachets en mousseline. Le premier sur lequel je me suis jetée, ce doit être la Green Tea Pomegranate : la grenade ne me lasse pas de marbre. Mouais. Je laisse infuser longtemps, je change la température de l’eau, je me pose des questions sur mon palais mais je ne sens qu’un mariage un peu malheureux entre diverses saveurs inconnues*. De son côté, mon compagnon a jeté son dévolu pour le rooïbos Super Berries. Après une gorgée, son verdict a été sans appel : « je n’aime pas les thés anglais ». J’ai dû le convaincre que c’était un rooïbos et que ça n’avait rien à voir avec l’origine anglaise de ce thé. Il a fini par plus ou moins me croire mais a regardé les deux autres boîtes ETS avec suspicion, comme si elles allaient se jeter sur lui. J’ai fini par embarquer le Earl Grey et le English Breakfast au bureau, où je les ai appréciés comme il se devait, sans pour autant les trouver mémorables.

Coffea : un sans faute pour cette marque :) J’ai commencé par le thé Amande, un peu noir amer mais hyper parfumé pour compenser. J’ai adoré l’âpreté de ce thé thé dans la bouche et aurais voulu en avoir un autre sachet car je jaugeais avec méfiance les deux autres thés de Noël. Bien sûr, je me trompais. Le thé noir de Noël, malgré le fait qu’il combine tout ce que je n’aime pas en frais : gingembre, cannelle et écorces d’orange, était génial et relevé, sûrement grâce aux fleurs de souci et à l’incontournable amande. Le thé Esprit de Noël frappe encore plus fort, avec des clous de girofle (il faut voir les grimaces enchaînées que je fais lorsque je croque dans une de ces petites terreurs que ma mère met dans ses soupes). Je sens enfin de la pomme, bref, je suis contente. Les thés de Coffea sont tout de même assez forts à mon goût, heureusement que je les ai savourés avec des desserts assez fades.
En plus des quatre sachets, il y avait deux fleurs de thé pu-er, à plonger dans sa théière. J’en ai fait infuser une et ai tout de suite donné l’autre à mon père tant c’était bon. Ce thé se consomme à toute heure du jour et de la nuit, il est délicatement parfumé et le goût reste en bouche, juste ce qu’il faut. En plus, la fleur de thé d’une taille déjà généreuse renferme d’autres fleurs à l’intérieur : souci, jasmin et amarante, ce qui doit être très beau à contempler dans une théière transparente... Mon coup de cœur de la Box de décembre, c’est le genre de thé que je forcerais une personne réfractaire / accro uniquement au café à boire pour lui dire que le thé, ça peut être léger sans être fade.

Ce mois-ci, on n’a pas moins de trois sachets de thé en vrac, d’un poids assez généreux à chaque fois, peut-être pour le partager à l’occasion des fêtes.
L’Autre Thé
Un thé Noël à Strasbourg avec tout ce qu’il faut : thés noirs, thé de Ceylan, agrumes, épices, bleuet et orange. C’est très réussi ! Je ne suis pas une adepte des thés épicés mais celui de l’Autre Thé est très bien, relevé, adapté à la saison et j’en redemande tant il se consomme facilement.

La Grange
Le rooïbos Sous la Couette ne m’inspirait vraiment pas. Déjà, le nom... Ensuite, le packaging. Et puis y a l’étiquette qui fait un peu usine. Bref, c’était pas trop une boisson détente et je me demandais s’il n’allait pas plutôt finir dans le placard... en fin de compte, du tout, je m’étais fourré le doigt dans l’œil. Malgré la présence hallucinante de cynorhodon (fruit du rosier et de l’églantier), d’amande, d’orange, de cannelle, de cardamome et de clou de girofle, j’ai trouvé ce rooïbos doux, pas envahissant, pas agressif. Bon, c’était le but, de proposer une infusion juste avant de dormir, mais je me méfie tellement du buisson rouge et des mélanges trop costauds que j’ai retardé le moment de le tester. À tort.

Neo T
Là encore, l’emballage et le nom ne me donnaient pas spécialement d’impression de magie. En revanche, la composition de ce Thé Magic Bio m’a dès le départ attiré : il s’agit d’un thé détox à base de thé vert, de maté, de citron et surtout, de citronnelle et de pu-er. Comment ne pas craquer ? Je crois moyennement aux vertus détox des thés (de toute façon, j’imagine mal un thé m’alourdir l’estomac s’il est consommé seul) mais j’adore le thé détox de la marque Lov Organic, à base de maté et de pomme. De même, le Thé Magic, consommé en tout début d’année au bureau, m’a fait beaucoup de bien malgré des fêtes pas du tout marquées par l’indigestion et l’abondance. Faut aimer la citronnelle, c’est sûr, mais c’est un thé vraiment génial et original. Second gros coup de cœur de cette box.

Bilan
Malgré une série de thés English Tea Shop pas très convaincants et des Dilmah un peu trop discrets, j’ai trouvé les thés de cette Box de Noël à la hauteur et sans fausse note. Pour peu qu’on ne soit pas allergiques à l’ambiance de fête et aux arômes un peu forts, on trouvera a priori tout à fait son compte. C’est la première fois que j’envisage réellement de découvrir ces nouveaux noms et ces nouveaux thés (Neo T en tête), ce qui est le but du concept des boxes, me semble-t-il. Pour l’instant, j’attends d’avoir d’autres saveurs pour me décider...
Vivement la box de janvier, je me demande ce qui s’y cache :)

0 commentaire(s):

Enregistrer un commentaire