Thé box de mars 2013 : Bollywood

, , No Comments
Bon, petite entorse à la règle que je m’étais imposée, à savoir de ne chroniquer les boxes que lorsqu’il ne me reste au plus que deux thés pour être aussi objective que possible mais le thème ne m’inspire vraiment pas.

Et pour cause, en mars, chez La Thé Box, c’est... Bollywood. Thé indien, épices, chaï. Autant dire des choses qui ne me tentent pas du tout. Heureusement, j’ai eu de très belles surprises et le thème est tout à fait respecté, mais globalement, je ne suis pas une grande amatrice d’épices, de cannelle, de réglisse, de fenouil... Seule la cardamome trouve grâce à mes yeux (z'avez déjà senti de la cardamome fraîche ?? Moi oui, quand j’étais caissière dans un supermarché asiatique. J’ai bien cru que j’allais devenir voleuse).

En plus, j’ai oublié de prendre des photos... Je reviens donc au pillage d’images.

© Histoires de fruits

Ça ne se voit pas forcément sur une photo, mais le carton de la Thé Box n’est plus lustré/brillant mais terne et rugueux. Il fait plus cheap et surtout, je suis sûre qu’il ne supporterait pas aussi bien la pluie que les anciennes. Ça peut paraître dérisoire mais c’est important puisqu’elle voyage un peu, la box. En outre, je ne suis pas une grande fan du mélange bleu/rose, m’enfin.


© Histoires de fruits

A l’intérieur, même si le thème ne m’attire pas plus que ça (jamais vu un film bollywoodien, par exemple), c’est très joli. C’est une vraie surprise d’avoir une telle illustration après un extérieur si sobre ^^ Bref, je commence à être séduite.

Goodies : l’équipe de La Thé Box semble avoir pris en compte l’avis des internautes disant que les cartes postales, c’était bien sympa, mais qu’on n’a pas 50 personnes à qui les envoyer. Du coup, elle propose des bijoux de main, haha. C’est assez mignon (très féminin) mais ça restera sagement dans mes boîtes à goodies. Je mets à peine du vernis alors me coller des autocollants pailletés sur la main, non merci. Petite remarque, j’ai eu un modèle un peu différent de celui sur la photo.


© Histoires de fruits


Le cahier des saveurs, jaune et rouge (comme pour la box Rock/Satisfaction), n’est pas franchement à mon goût mais bah... inutile de me répéter. L’iconographie indienne — du moins, celle que l’on voit partout — pas mon truc. En revanche, j’aime bien les représentations de Shiva et Ganesh d’une manière générale, mais je digresse.
Le bon de réduction chez TeaTower, je le garde sous le coude, même si mon tiroir à thé est plus que rempli, on ne sait jamais. J’avais bien aimé leur infusion tiramisu et leur thé au caramel.

Gourmandises : côté douceurs, je ne sais pas si... allez, j’ose : j’ai été déçue par les sablés vanille/pavot de Michel & Augustin. Déçue d’en avoir eu et déçue que ce soit ceux-là. J’adore cette marque hyper chère hein, mais justement, elle est présente dans tous les supermarchés (bon ok, peut-être pas dans toute la France, je suis un peu de mauvaise foi) et de tous les sablés/gâteaux/cookies Michel & Augustin, ceux à la vanille et au pavot me semblent être les plus quelconques. Ceci dit, ils vont très très bien avec les thés assez relevés qui nous sont proposés, alors je ne sais pas pourquoi je me plains. Sans doute aurais-je voulu découvrir un truc aussi bon que le financier un peu alcoolisé ou les cookies salés pour ma dernière Thé Box.
Autrement, on a eu un petit paquet de Pan Masala, un mélange de graines (fenouil, cardamome, sésame) à croquer en guise de digestif. Ça sent plutôt bon, c’est même délicat. J’en ai croqué un peu mais j’ai préféré l’utiliser dans du thé.
Enfin, on a des sticks de sirop d’agave Sunny Bio, pour sucrer les chaïs.

Thés
Dammann Frères : allais-je enfin apprécier un Dammann, au moins pour ne pas passer pour une fine bouche alors que je suis un véritable aspirateur à bouffe en vrai ?
J’étais très déçue de ne pas avoir eu de thé noir Pomme d’amour en février et j’ai été ravie d’en avoir deux sachets pour le découvrir à retardement. En fait, j’ai été tout aussi déçue ^^;; la pomme caramélisée, c’est clair qu’on la sent bien ! Tellement que c’en est écœurant à vrai dire. J’imagine que ce n’est pas le marasquin qui a allégé la boisson, en plus. Peut-être étais-je un peu malade lors de la dégustation mais j’ai comme senti un « goût malade » aussi.
En revanche, Anichaï, aux (tenez-vous bien) gingembre, clous de girofle, baies rouges et à la cardamome tient toutes ses promesses de douceur et de subtilité ! J’en suis encore toute baba. Je l’ai préparé comme indiqué par le carnet, à savoir infusé dans du lait, parfumé avec du sirop d’agave et même un peu de Pan Masala, ça passe très bien. Pas le thé le plus discret au monde, mais je suis plutôt ravie d’avoir aimé un chaï. Après l’infusion au lait, je l’ai goûté « normalement », infusé dans de l’eau chaude, j’ai bien aimé aussi ces odeurs fortes alors que je n’aime pas le gingembre et les clous de girofle. C’est cool qu’il m’en reste encore un sachet
Je commence à entrevoir le monde de Dammann...

George Cannon : du lourd ^^
La Douceur indienne porte bien son nom. Il s’agit d’un mariage de cerise, de pomme, d’orange, de « fruits exotiques », de citron, d’anis, d’écorces et d’autres fleurs. C’est très très bien dosé, et toutes les notes s’entremêlent joyeusement dans la bouche. Ma première dégustation m’a transportée, la deuxième moins, sans doute parce que je n’ai pas assez fait attention au dosage et au temps d’infusion.
J’ai en tout cas rajouté ce thé enchanteur à la liste de mes coups de cœur théinés et adorerais découvrir d’autres Cannon (valeur sûre, m’a-t-on assuré).

Palanquin
Dans ce sachet bleu en kraft se cachent des sachets de Spiced Tea, contenant les ingrédients caractéristiques du chaï. Comme pour l’Anichaï, je l’ai fait infuser dans du lait et ai fait couler du sirop d’agave dedans. Boisson agréable, pas aussi persistante que la création de Dammann, mais très appréciable. Il m’en reste encore pas mal, car c’est assez rare que des envies de chaï et de faire bouillir du lait sans le cramer me viennent. Bref, le thé est bon, c’est moi qui ne suis pas assez ouverte.

Bistro Ceylon Tea
Passons sur le nom hein ^^ J’ai cru que c’était Café Richard. Le format est original : au lieu d’un sachet, on a un stick perforé à remuer dans l’eau. Parce qu’on est modernes et urbains. J’étais franchement perplexe, me demandant ce que valaient ces gadgets et un soir de flemme, j’ai dégainé le thé Vanille — Pêche, pour limiter la casse. Après un grand moment de solitude pendant lequel j’ai cherché à enlever l’emballage argenté avant de comprendre qu’il ne fallait faire rien d’autre que de tremper ce fameux stick dans ma tasse, j’ai été très agréablement surprise par la bonne odeur qui a envahi mon appartement. Si si. A la dégustation, un thé pas artificiel pour un sou avec une bonne odeur de pêche bien fraîche. J’étais bluffée. Si je n’étais pas du genre à consommer le thé en thermos, je m’intéresserais de plus près à ces sticks, effectivement bien pratique à transporter. Petit bémol contrairement aux sachets : inutile de chercher à infuser plusieurs fois, le stick est bon à jeter après avoir rempli sa mission.
Même constat pour l’infusion Herb’s and Honey (rooïbos, menthe, eucalyptus, fenouil, feuilles d’oranger), qui sent bien la menthe comme il faut — à croire que je ne découvre plus que de bons thés à la menthe maintenant ^^
Enfin, l’Earl Grey est sympa mais plus dispensable. J’aurais préféré un stick Jasmin — Lotus ou Citronnelle (ou pourquoi pas Fraise !).
Mais je suis rassurée, ce n’est pas du Lipton en stick, comme je le craignais.

Pukka : ce n’est pas une marque que je porte dans mon cœur, malheureusement, mais elle était incontournable dans cette box.
Ce mois-là, j’ai timidement goûté à l’infusion Réglisse — Cannelle et mon compagnon au thé Love (camomille, citronnelle, gotu kola, réglisse, rose et lavande). Je n’ai pas aimé, il n’a pas aimé. On a échangé. Même constat. À force de goûter, j’ai même un goût de salé dans la bouche. Curieux... Peut-être qu’on ne les a pas accompagnés de mets appropriés mais c’était très décevant.
J’ai fini par tester du bout des lèvres le Three Ginger et, sans du tout chercher à casser cette marque, je l’ai recraché. Je déteste le gingembre naturel alors trois gingembres, c’était vraiment impossible. Je pensais que ça passerait mieux en thé (comme avec certains desserts chinois, par exemple le tofu sucré baignant dans un sirop de sucre roc et de gingembre) mais absolument pas.
Quant à l’Original Chaï, les premières gorgées étaient acceptables. Je n’ai pas trop senti la cardamome mais très vite, seul un goût de réglisse fraîche est resté et m’a vite écœurée. Dire que je trouve les infusions menthe réglisse de chez Monoprix un peu meilleures...
En tout cas, si jusqu’à présent, j’avais en tête des thés un peu fades (cf. les thés à la menthe et le détox de la box de janvier), je revois mon jugement pour Pukka.

TeaTower : le Pu-Er de Bombay, à base de rose, santal, curcuma, cerise, jasmin et de... feuilles de curry, n’est pas mon préféré de la marque, mais se laisse doucement dompter. Assez relevé, assez salé, assez currifié, plutôt original :)
En revanche, je n’ai pas eu de Nectar du Bengale comme annoncé dans le carnet, qui promettait banane, ananas, curcuma, jasmin, rose et osmanthe ! C’est bien dommage, mais je ne suis pas plus étonnée que ça.

Bilan : la box est très réussie dans le sens où les thés collent parfaitement aux thèmes et proposent des saveurs différentes les unes des autres. C’est plutôt moi qui n’aime pas quand trop d’épices se mélangent, et encore, j’ai souvent été surprise. Je suis assez ravie de ne pas avoir eu de thés Salus après l’infusion au fenouil et le thé au chocolat épicé traumatisants du mois dernier (que j’ai réessayés et qui me font toujours faire la moue). Seuls les Pukka me semblent un cran en dessous. Autrement, la box est assez homogène en termes de qualité et propose encore quelques belles découvertes. Le mélange de Pan Masala a été le petit plus très appréciable. Malgré tout, je ne regrette pas de m’être désabonnée pour l’instant. Je suivrai avec intérêt le contenu des boxes suivantes, le temps de me familiariser avec l’Envouthé, de faire baisser mes stocks de thé et d’être sûre d’avoir quelque chose à découvrir avec la Thé Box.

0 commentaire(s):

Enregistrer un commentaire