50 choses que je ne supporte plus

, , 7 comments
Source
  1. Le tutoiement sur les blogs, suivi d’un « ô auguste lecteur » pour le moins sincère.
  2. Qu’on me demande pourquoi j’ai fait des études de traduction.
  3. Les voyageurs soudainement atteints de cécité lorsqu’arrive une personne âgée, enceinte ou justement aveugle dans les transports en commun.
  4. Qu’on me demande dans quel coin de Chine je suis née.
  5. Les gens qui se moquent du végétarisme en disant que ce n’est pas comme ça qu’on peut sauver tous les animaux.
  6. L’obsolescence programmée. Et le fait que ça ne dérange pas plus que ça.
  7. Les conversations sur la dernière émission de télé-réalité/culinaire/musicale.
  8. Les mails-spams avec plein de photos de bébés ou en famille.
  9. Minette, l’endroit, foufoune, zigouigoui, truc, thingie, bas-ventre... tous ces mots censés édulcorer on-ne-sait-quoi.
  10. À l’inverse, la vulgarité affectée, type « j’ai dit “bite”, haha ».
  11. La dénomination « fan de séries télé » appliquée au type qui regarde Game of Thrones et The Mentalist.
  12. Qu’on crache sur la Chine, le made in China, le gouvernement chinois et les Chinois, le tout dans le même gros sac de préjugés.
  13. Le bitching et les ragots.
  14. Les articles qui commencent par « Pourquoi vous devez/ne devez pas » ou qui finissent par « Voici/Voilà/Découvrez pourquoi ».
  15. Lire les vertus du thé, avec en tête « l’effet détox ».
  16. Les concours qui exigent de liker une page Facebook.
  17. Pis : la disparition des sites/blogs au profit d’une page Facebook illisible et à peine accessible aux gens qui n’y sont pas inscrits.
  18. Que les mots « geek » et « nerd » soient utilisés à tort et à travers.
  19. Les odeurs de parfums-désodorisants écœurantes dans les transports en commun, même s’il n’est pas exclu que j’aie la main un peu lourde aussi quand je ne suis pas bien réveillée.
  20. Les conversations à bâtons rompus... au cinéma.
  21. Les cris et rires suraigus dans la rue, dans les magasins, dans le métro...
  22. Happy de Pharrell Williams.
  23. Mes allergies qui n’en finissent pas, contrairement à mes paquets de mouchoirs.
  24. Le mot « juste » avant un adjectif : c’est juste dément, c’est juste nul, c’est juste trop cool...
  25. Les braderies trop régulières juste en face de chez moi, qui rameute des folles furieuses dès 3-4 heures du matin. Comment enrichir son vocabulaire ordurier... (en fait non, elles ne sont même pas inventives).
  26. Relancer encore et encore des gens trop passifs.
  27. Les services client fictifs.
  28. Les embrouilles familiales.
  29. Voir des gens balancer leurs déchets par terre alors qu’une poubelle ne se trouve pas loin.
  30. Être contactée uniquement pour rendre un service.
  31. L’hétérocentrisme.
  32. Ma trop mauvaise vue qui ne s’accommode pas bien de mon hypothyroïdie.
  33. Ces bureaux ou magasins qui ferment trop tôt à mon goût.
  34. Les articles de presse dont le titre comporte le mot « sexe », juste pour inciter les lecteurs à cliquer. Spoiler : ça ne marche pas.
  35. Les articles de presse qui comportent des erreurs d’orthographe flagrantes, preuve qu’ils ont été torchés.
  36. Ma salle de bains, et surtout, ma baignoire.
  37. Les sacs plastiques qui se déchirent en un rien de temps mais malgré tout payants.
  38. Amazon.
  39. L’éloge du changement et de la rapidité dans notre société.
  40. Trouver de la viande soigneusement émiettée dans les plats que prépare ma mère
  41. Ma dépendance à la lecture, quel que soit le support.
  42. Paris et la région parisienne.
  43. Les atteintes à la vie privée, voire la disparition de celle-ci.
  44. Qu’on me regarde mal parce que je lis des BD (surtout, mais pas que, si c’est pour sortir 50 nuances de Gray de son sac après).
  45. Les bons traiteurs qui deviennent des « grecs » dans mon quartier.
  46. Les femmes-enfants (en théorie, les hommes-enfants aussi, mais je n’en ai jamais connu).
  47. Les séries qui coûtent 30 € par saison, soit environ 5 398 € l’intégrale.
  48. Qu’on réponde à une seule des deux questions que j’ai posées.
  49. Qu’on me réponde « oui » lorsque je propose deux options.
  50. Recevoir un énième mail commercial malgré mes demandes répétées de désabonnement.
Je crois que j’ai oublié de parler de racisme, de xénophobie et d’homophobie...

7 commentaires:

  1. eh bé... je partage quelques items avec toi !
    c'est marrant d'avoir discuté par mail avec toi un petit moment, il y en a que je savais déjà. comme quoi on a bien échangé !
    il faut que je fasse attention avec le "juste" parce que c'est un de mes tics verbaux !
    c'est drôle comme liste à faire tiens, je pense que je te piquerai l'idée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais... mais corrige pas ta façon de parler, voyons !
      Je le dis moi-même, ça m'énerve car c'est un anglicisme tout à fait inutile (à mon sens) ^^

      Supprimer
  2. 3 Ah la technique du "je n'ai rien vu, rien entendu" c'est dingue comme le plafond devient intéressant quand des personnes en droit de demander une place se pointent... Je l'ai vécu quand j'étais enceinte... Les gens sont odieux mais je ne me gène jamais pour laisser passer quelqu'un comme ça devant moi à la caisse et ce, même si j'ai 10 personnes derrière moi XD Elles n'oseront pas râler.

    5 Si je ne comprends pas forcément comment on peut se passer de viande parce que je suis plutôt carnivore ( ce, même si tu ne me feras pas bouffer un lapin ou un canard pour des raisons éthiques qui me sont propres : je ne mange pas mes animaux de compagnie, et je me fous qu'on se moque de moi) je respecte en revanche qu'o puisse ne pas vouloir en manger, chacun sa vie et ses choix.

    29 ah bah j'ai engueulé comme du poisson pourri un garçon qui balance sa canette par terre alors qu'il y avait ue poubelle à 2 mètres, il a ramassé sa canette en grommelant ( je suis sûre qu'il me traitait de tous les noms mais oh on arrête es conneries, quoi ! )

    9 Je suis une adepte des mots imagés pour certains endroits mais plus pour me marrer que pour ne pas nommer un chat un chat. Et la vulgarité me déplaît fortement.

    41 je suis dépendante moi aussi mais ça ne me dérange pas plus que ça en fin de compte, ça aide à s'évader, et à enrichir son vocabulaire XD

    Mais bon si je devais tout commenter, je serais d'accord avec la plupart des choses que tu as écrites et ça finirait en roman fleuve XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 3 : Je m'en doutais, pour toi, héhé ! Le truc le plus ignoble que j'aie entendu, c'est une amie (ou une copine à elle, je ne sais plus) qui a quémandé une place à un jeune homme car elle n'en pouvait plus, et il lui a répondu "je m'en fiche, ce n'est pas mon enfant" o_o

      5 : Tu sais, quand j'ai été mise au contact du végétarisme, j'étais admirative mais je me disais que ce ne serait pas avant mes 40 ans facile, le temps de découvrir plus de viande. Aujourd'hui, après seulement 6 mois, rien que de voir de la viande peut me révulser. Mais j'ai la chance d'aimer les légumes, c'est vrai. Et je comprends aussi qu'on sélectionne ses animaux (pas de chien ou pas de cheval), on n'a pas forcément à être extrêmes et à ne RIEN manger ou TOUT manger.

      41 : Je faisais plutôt allusion au fait que je me sens obligée de tout lire (de peur de perdre une occasion d'apprendre quelque chose), je rafraîchis mes flux RSS en permanence, je consulte tout le temps mes mails, etc. C'est à la limite du maladif.

      Je te rassure, j'ai eu beaucoup de mal passé la 10ème proposition, j'y ai réfléchi toute l'aprèm en faisant le ménage et le linge, me maudissant d'avoir commencé le post xD

      Supprimer
    2. Après il y a une volonté de s'y mettre aussi je pense. Pour le moment, je dois dire que je ne suis pas trop tentée par le végétarisme. Même si on tente de réduire notre consommation. Si tu veux, j'ai des recettes pesco/végétariennes on ne crache pas sur de bonnes lasagnes au chèvre ou encore un bon poisson cru à la tahitienne XD Dis-oi si ça te tente et ce que tu n'aimes vraiment pas et je peux te donner quelques petits plats pas trop compliqués à réaliser, pas trop longs et bons ( enfin je trouve ) Si on n'étai pas si loin, je m'inviterais chez toi pour cuisiner, c'est une de mes spécialités ça XD Mes amis adorent, c'est l'invitée qui cuisine mouwahahaha !

      Ah en effet tu lis sans distinction, c'est plus compliqué à gérer en effet. Et avec mes mails à rallonge ça te do,e du boulot en plus... Essaie peut-être de ralentir un peu, de te "sevrer" petit à petit enfin je dis ça mais c'est plus facile à dire qu'à faire...

      Supprimer
    3. Ah mais file file, je prends toutes les recettes, surtout les SIMPLES ! Mais dis-toi que j'ai réussi à rater une pizza à mettre au four hein...
      Oh mais je t'aurais invitée il y a longtemps (j'aurais pas cuisiné) et me serais invitée chez toi, si on était plus proches géographiquement !
      Et j'avoue ne pas avoir prévu d'aller par chez toi les prochaines vacances :s

      Ne raccourcis surtout pas tes mails et ne baisse pas leur fréquence ^^ C'est toujours un plaisir de les lire et les mails sont prioritaires.
      Non c'est moi qui dois trouver un équilibre et pas chercher à lire toutes les news et toutes mes BD en un temps record =_=

      Supprimer
    4. Ah bah ok alors, je vais chercher dans mes recettes des trucs que je pourrai t'envoyer ;) Si un jour on se voit, on fera atelier cuisine, j'adore ça XD
      OK alors je suis rassurée, mes mails ne t'ennuient pas XD

      Supprimer