A part ça, je ne suis pas difficile

, , 6 comments
(Buffy) Source


Noël, vins chauds et chaï m’inspirent une liste parfaitement inutile des aliments que je supporte difficilement :
  • Le gingembre : seule exception, écrasé et mélangé avec de l’échalote et de l’huile dans une sauce qui accompagne divinement bien le riz
  • La coriandre : et il y en a PARTOUT dans les plats chinois
  • La cannelle : « Gut, Zimt » me hurlaient les boulangères en Allemagne. « Danke, Tschüss » leur rétorquais-je
  • L’anis : et il y en a PARTOUT dans les soupes chinoises
  • Le clou de girofle : j’en veux toujours à l’éducateur qui m’a fait goûter celui qui ne servait qu’à décorer ma pâte de fruit
  • Les lentilles : ballot pour une végétarienne ? À peine
  • La fleur d’oranger : tant que j’aurai cette saveur artificielle en bouche...
  • Le café : le goût ne me dérange pas, les effets (nausées puis insomnie pendant des jours accompagnée de tachycardie) si
  • Le fenouil : fe-quoi ?
  • La clémentine : et cette odeur qui ne veut jamais quitter mes mains ensuite !
L’avantage, c’est que je ne traîne pas dans les magasins de thé à cette période de l’année...

6 commentaires:

  1. c'est sûr qu'au vu de tes goûts, noël n'est pas la période idéale...
    moi non plus, je n'aime pas la coriandre ! beuh....
    j'aime bien tout le reste ! (miam les lentilles)
    le café, j'ai eu vachement de mal au début (mal à l'estomac, tachycardie aussi) mais depuis ça va mieux !
    le fenouil, je n'en mange pas même si le goût ne me dérange pas (ici le fenouil c'est pour yumi !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a tout de même des thés qui réunissent les 3/4 de ces ingrédients mais me plaisent ^^
      Le fenouil, c'est surtout en thé que ça me gêne, sinon, ça va.
      Pour le café, ça s'est déclaré vers mes 20 ans, je retente très peu car même le Starbucks peut me rendre malade.

      Supprimer
  2. La coriandre / cannelle / Clou de girofle / anis / fenouil: idem (en plus, les odeurs anisées me donnent la nausée et des maux de crâne pas possible. Je me souviens encore de cet exam à la fac où j'arrivais pas à me concentrer. La cause ? Le parfum anisé d'une amie qui était juste à coté!) Et dans le même état d'esprit "j'ai des nausées et des maux de tête" je rajouterai la cardamome.

    En revanche j'aime l'odeur des clémentines, je raffole des lentilles, et si j'ai déjà eu la nausée à cause d'un café, ça reste une de mes boissons préférée (d'autant plus que j'ai visiblement un organisme qui s'en fout de savoir que théoriquement le café n'aide pas à dormir)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Brr, un parfum à l'anis, ça me fait peur.
      J'adore la cardamome par contre, j'étais ravie d'en manipuler au supermarché où j'ai été caissière.
      Ah, perso, c'est le thé qui ne fait aucun effet sur moi, à part le bonheur.

      Supprimer
  3. Ah les goûts et les couleurs...
    Je te rejoins sur le clou de girofle et le gingembre (à chaque fois qu'on se fait livrer des sushis "qui veut mes gingembres?!") beurk!
    Mais le reste ne me dérange pas, sans pour autant en raffoler. La clémentine (ou mandarine) +1 pour l'épluchage, mais dans le meme style, y'a pire avec les crevettes et autre crustacés (moi au restau "excusez-moi mademoiselle, est-ce que dans vos linguinis aux gambas, ces dernières sont décortiquées?").

    Quant au débat thé/café : le café est vraiment psychologique pour ma part (je le constate par le fait que le matin 8h arrivant au boulot, si je ne prend pas mon café, je ne suis pas encore bien réveillé...alors qu'il m'ait arrivé d'en prendre un 1h avant d'aller me coucher et de dormir comme un bébé"... et je préfère évidemment le thé puissance 1000.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ouais le gingembre transgénique des sushis...
      Les crevettes, quand j'en mange, ça me dérange pas de décortiquer mais au restaurant, c'est clair que c'est gênant.
      Je t'ai jamais vu embarrasser les serveuses avec cette question ;)

      Supprimer