La semaine 2014#51

, , 4 comments
Source

Cette semaine...
  1. J’aurais pu me damner pour manger les croquettes à la crème japonaises du Naniwa-ya.
  2. Le jour de ma fête, c’était vraiment ma fête.
  3. J’ai de nouveau craqué et ai à présent l’attirail complet Batman x Undiz, culotte jaune et noir comprise.
  4. J’aurais aimé imprimer ce communiqué de presse consacré à ce logiciel de « gestion intelligente qui vous aide à choisir entre la rétention et le remplacement de vos talents ainsi qu’à identifier le prix à payer pour fidéliser vos meilleurs éléments » pour le BRÛLER.
  5. Ce qui ne m’a pas empêchée de me sentir toute chose quand j’ai reçu comme mail « Dear Shermane, I am John Smith, the Talent Manager of SuperCompany ».
  6. J'ai dévoré The Signature of All Things, d'Elizabeth Gilbert.
  7. « Nous ne collaborons qu’avec des traducteurs d’édition »... qui sont nés traducteurs d’édition, j’imagine.
  8. On m’a offert un arbre à bijoux que j’ai pris pour une planche à découper. Si si, je vous jure que c’est possible.
  9. J’ai reçu confirmation que je serais membre de la SFT à partir du 1er janvier 2015.
  10. Encore un mail ambigu de cette vieille connaissance, pff.
  11. Le vendeur du kiosque m’a demandé si j’avais pris mon magazine Kaizen, dont la une du mois est « Peut-on encore manger du poisson ? », au rayon Cuisine. Heu, pas vraiment non.
  12. J’ai regardé les 38 premières minutes d’un documentaire passionnant sur l’immigration des Asiatiques en France, de 1911 à 1975. Puis Scorpy a sauté sur mon clavier, a fait apparaître le code source de la vidéo et détraquer ladite vidéo avant de s’en aller comme une fleur.
  13. J’ai vu ma twitterline se diviser entre gourmets postant leurs recettes de foie gras et détracteurs végétariens du gavage des oies et canards.
  14. On a failli se faire asperger de vomi par un enfant que je trouvais particulièrement peu souriant. Au moins, j’ai eu le fin mot de l’histoire.
  15. Scarlett, je ne sais pas, mais mon compagnon avait l’air heureux quand je lui ai fait ces spaghettis à l’ail et au citron.

4 commentaires:

  1. je l'ai vu le documentaire sur l'immigration des asiatiques, il est vraiment intéressant !
    appétissantes tes pâtes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai hâte de pouvoir mettre la main sur la seconde partie (celle qui me concerne plus directement quoi xD)
      Ah ces pâtes te font une haleine GE-NIA-LE !!

      Supprimer
  2. Moi aussi je l'avais vu ce documentaire et j'ai appris pas mal de choses !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, apparemment, il n'est pas tout récent, je suis passée à côté.
      Bon retour en Europe en tout cas, je m'en vais lire tes passionnants récits !

      Supprimer