Revue de presse #17

, , 7 comments
Source
Contrevenant à une règle stupide que je me suis fixée, poster mes revues de presse les dimanches, je vous propose quelques liens presque d’actualité en plein milieu de la semaine !

Kickstarter Kaizen Magazine : mon tout premier kickstarter... c’est pour le génial magazine Kaizen, qui vise le « changement à petits pas » avec des sujets écolos, des initiatives sociales et des questions de société. Pour amener la saison 2 du magazine — nouvelle maquette, plus de visibilité dans la presse, une plus grande diffusion — l’objectif est fixé à 60 000 €. Si cela vous parle, à votre bon cœur...

15 Unique Illnesses You Can Only Come Down With in German | Mental Floss : on connaît bien la Ostalgie, cette nostalgie de l’ex-RDA, ou la Zeitkrankheit, le mal du siècle... Mais qu’en est-il de la Frühjahrsmüdigkeit ou de la très jolie Werthersfieber ? Aperçu des différentes façons de tomber malade en allemand.

ATTACK ON TITAN Will Probably Be the Cause of World War III | Charles Webb, Twitchfilm : « c’est sympa, L’attaque des titans... mais quelque chose me gêne, qu’est-ce que ça pourrait être ? ». Une politique d’isolement, la menace venue de l’extérieur, la résistance qui s’organise, mais oui, ce pourrait bien être la situation du Japon ! L’hypothèse est à peine tirée par les cheveux tant cet énorme succès critique et commercial (publié en France par Pika) trouve son inspiration dans le passé de son pays d’origine. Une analyse pertinente et intelligente pour remettre le manga dans sa perspective historique et politique.

Adopting The Asian in 'Caucasian': Korean Adoptees and White Privilege | Nicky Sa-eun, Hyphen Magazine : qu’est-ce que ça fait de grandir dans une famille blanc... heu caucasienne comme on dit de l’autre côté de l’Atlantique quand on est une Coréenne adoptée ? Témoignage d’une femme et son rapport aux Asiatiques et aux « Blancs ».

Bureaucratie, sexisme, élitisme : Wikipédia contribue à sa perte | David Auerbach, traduit par Yann Champion, Slate : les guéguerres intestines de Wikipédia, j’en avais vaguement conscience. Le sexisme, j’en ai vachement conscience. Le sexisme au sein du Grand Conseil de Wikipédia par contre... Un article instructif et qui fait un peu descendre de son piédestal l’encyclopédie collaborative-pas-si-collaborative-que-ça.

Le Gastronome Parisien : je viens de découvrir ce site de chroniques culinaires entre Paris et Hong Kong et je bave en permanence dessus...

7 commentaires:

  1. je ne regarderai plus l'attaque des titans de la même façon...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu regardes l'anime ? Ça n'enlève rien à ses qualités je trouve, mais bon, ça me fait tiquer quand même ^^

      Supprimer
    2. oui je regarde l'animé, et monsieur achète le papier.
      non ça n'enlève en rien ses qualités en effet !
      après c'est assez drôle finalement de voir quel message il y aurait derrière ce manga.
      perso, ça ne me fait pas pus tiquer que ça.

      Supprimer
  2. J'aime beaucoup l'article sur les limites de wikipédia. Le dernier Causette avait abordé la question mais en allant beaucoup moins loin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça m'a fait un choc, je l'avoue, alors que je n'idéalisais pas spécialement l'institution.
      Sinon, j'en profite pour te demander ce que vaut Causette. Si tu le lis, c'est que tu aimes (logiquement), mais bon, je me suis perdue avec les Paulette et consorts.

      Supprimer
  3. Causette, c'est un magasine féministe. ça a été un soulagement de le trouver car je n'arrivais plus à lire aucun magasine féminin et autre (j'essayais de me tourner vers le psycho ou art de vivre/DIY mais ça manquait de fond sociétal ou était trop tourné vers la consommation). Je l'aime parce que les sujets (féministes, sociaux, environnementaux, psycho) sont interpellants (sur un numéro, il y a au moins 3 sujets - souvent plus - que j'ai envie de partager avec des gens en mode "il faut absolument que tu lises ça"), le ton n'est pas féministe moralisateur (pas (encore?) de distinction stricte entre le bon et le mauvais féminisme, toujours beaucoup d'humour), les articles sont écrits dans un style et un rythme qui colle parfaitement à mon rythme de lecture (du coup je les avale), les fausses pubs et la page du docteur Kapote (animateur en éducation sexuelle) sont des rendez-vous que j'adore, la sélection culturelle me parle toujours (toujours un bouquin ou autre que j'essayerais bien). J'ai été abonnée un an, et maintenant je les achète quand j'y pense. Je n'ai pas encore remarqué de baisse dramatique de qualité. Bref, je conseille. Plusieurs amies sont converties. Mais je me souviens qu'Armalite en avait fait un billet et n'avait pas trop aimé par exemple. A tester donc :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :)
      Dans le fond, ça pourrait m'intéresser, mais dans la pratique, je crois que je préfère avoir plusieurs magazines : un féministe (ou du moins, pas machiste, c'est rare), un sur la société/l'environnement. Plus ça va, plus j'aime Kaizen.
      En féminisme US, j'ai envie de tenter Bitch.

      Supprimer