La semaine 2015#6

, , 7 comments
Source
(le traducteur freelance parmi ses congénères)

La semaine dernière...
  1. J’ai mis les pieds dans un Naturalia pour la première fois de ma vie. Contente.
  2. Jamais lu une critique culinaire aussi aigrie. Morceaux choisis : « Mais la clientèle est jeune, bien bien souvent une clientèle qui ne sait ni cuisiner ni faire un marché mais suivre une mode elle sait ! » (ici)
  3. D’ailleurs, si la réservation audit restaurant a été limite houleuse, je dois dire qu’on y mange très très bien et que je rêve déjà d’y retourner.
  4. Avec toutes les pubs que je reçois malgré le petit autocollant Stop Pub, j’ai rêvé d’avoir une boîte aux lettres qui recrache automatiquement tous les spams postaux.
  5. Ah, la traductrice du Pavillon des hommes a changé. C’est mieux mais on ne me fera pas croire qu’il est probable qu’un gamin de l’époque d’Edo dise « nom d’un chien » et « bon sang ».
  6. J’ai chopé une très vilaine grippe et ai eu envie de... viande crue. No comment.
  7. « Tu recevras ton solde de tout compte dans une semaine... ça va, t’es pas pressée ? ». OH NON, PENSES-TU, DEUX MOIS DE SALAIRE, JE SUIS LARGE !!!
  8. Faire son propre pot de départ complètement stone, c’est fait.
  9. Quelle mouche m’a piquée pour que j’accepte de relire un rapport financier ?!
  10. Pourquoi diable ai-je jeté cette garantie alors que je savais pertinemment que j’allais en avoir besoin ? Maintenant, la réparation de la montre va me coûter plus cher que la montre.
  11. Ah d’accord, en japonais, même les adjectifs se conjuguent.
  12. Il faut que je raconte mes péripéties avec DHL, c’est pour ma santé mentale.
  13. J’ai reçu de trop chouettes chaussons chauffants — exercice de diction — ainsi qu’une carte-cadeau chez Amazon, dont je ne sais pas encore quoi faire à part acheter un cadeau o_o
  14. Travailler avec des chats, je m’y ferai très bien.
  15. Travailler en freelance, je m’y ferai très bien aussi.

7 commentaires:

  1. Bienvenue dans ta nouvelle vie !
    Sympa le solde de tout compte... Les PME, y'a que ça de vrai.
    Quant aux adjectifs japonais : certes, mais il n'y a pas de "s" muet à la fin ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais c'est une PME ! Enfin, il me semble que ça va jusqu'à 100 et la boîte compte 100 salariés.

      Haha oui, à chaque langue sa logique, mais je trouve le japonais assez difficile à appréhender. Peut-être parce qu'on n'a pas de réelles explications grammaticales (je pensais pas dire ça un jour) : on reproduit les exemples en faisant des variantes, etc.
      J'ai vu tout à l'heure cette fameuse conjugaison : ça fait de véritables exercices de diction :D

      Supprimer
  2. La critique du resto m'a fait bien rire ! Déjà, avec de la ponctuation et un peu plus de style, ça passerait mieux ;-) (et sérieusement, si on fait du concentré de tomate, c'est pour pouvoir le conserver et l'utiliser à d'autres saisons que l'été).

    RépondreSupprimer
  3. (tu m'excuseras, je n'ai pas publié avec le bon compte, mais peu importe)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aucun problème, je t'ai reconnue !
      Et puis qu'est-ce que je devrais dire avec mes multiples identités :(

      C'est tellement... méchant et généraliste, cette critique. Comme si tous les jeunes étaient décérébrés. Le vrai cliché de la personne dont on se demande si elle a eu une jeunesse !

      Supprimer
  4. il s'en passe des trucs dans une semaine chez toi ! (dixit la fille qui tente le récap hebdo pour son blog , et qui sèche...)
    t'étais complètement stone à cause de la grippe ?
    super le coup du solde de tout compte, j'hallucine.

    RépondreSupprimer
  5. Si tu essayes de noter au fur et à mesure les anecdotes ? Perso, en faits bruts, je dois avoir 2 points, le reste, ce ne sont que des détails de ma vie. J'essaie d'aller plus loin que "aujourd'hui, j'ai fait un thé. C'était bon", mais c'est pas évident.

    Oui oui, stone à cause de la grippe (toux, nausées, vertiges, tremblements), pas de l'alcool ;)

    Bon, ok, vous me confirmez toutes que c'est pas normal, le solde de tout compte. Mais vraiment, qu'on fasse traîner une semaine, je dis pas que ça me fait plaisir mais je peux le concevoir. Mais qu'on me rajoute "t'es pas pressée", oui, c'est un coup à voir rouge.

    RépondreSupprimer