Citation littéraire (?)

, , 5 comments

Source
Cette fois-là, pour rattraper leurs quinze jours d’abstinence, ils firent l’amour comme des pilons de meule à grains. On aurait dit deux poneys en rut.

Les Collines d’Eucalyptus
de Dương Thu Hương
Traduction de Dang Tran Phuon

5 commentaires:

  1. Merci pour le fou rire ! Ma journée commence bien ;)

    RépondreSupprimer
  2. au moins c'est imagé ! les poneys en rut, mouahaha ! bien vu la photo !

    RépondreSupprimer
  3. Mais c'est quoi ce livre ? XD Fou rire de la journée ! Merci à toi ! Au moins on ne risque pas de rater l'image c'est très explicite

    RépondreSupprimer
  4. Chacun a une perception des relations bien à lui.... elle est super l'image

    RépondreSupprimer
  5. C’est un livre assez grave, qui parle des relations humaines en général et des homosexuels au Vietnam en particulier.
    L’image est très parlante je trouve mais malvenue. Le livre commence bien et au fur et à mesure, on s’enfonce dans les clichés et la traduction me sort par les trous des yeux (« toucher de sa main caressante », « fous-moi le camp de mon salon »).

    RépondreSupprimer