La semaine 2015#12

, , 13 comments
Source


Cette semaine...
Je reviens à un récapitulatif thématique, comme j’en faisais sur mon ancien blog.

Santé
  1. Tendinite confirmée et elle est bilatérale en plus : j’ai décroché le gros lot.
  2. Note pour plus tard : changer de médecin car je n’apprécie guère celles qui crient leur orientation politique à la face du monde et me demandent Carte Vitale et chèque avant que je ne sois assise.
  3. Je dois donc suspendre le 30 Day Shred : je me roulerais bien par terre de frustration, mais ça me ferait trop mal.
  4. Le tapis de fitness continue de me faire de l’œil alors que je clopine dans toute la maison.
  5. Ce qui est bien, quand on parcourt un demi-mètre en une seconde, c’est qu’on a le temps de voir tous les détails. Trop de détails, à vrai dire.

Professionnel
  1. Bonne nouvelle numéro 1 : ma situation avec l’Urssaf semble s’être débloquée, et dans les meilleures conditions en plus.
  2. Bonne nouvelle numéro 2 : mon test de traduction pour une agence de localisation de jeux vidéo a été concluant.
  3. Bonne nouvelle numéro 3 : le magazine pour lequel je travaille a jugé mes traductions « très bien ».
  4. Ma tête étant ce qu’elle est, j’estime ma photo professionnelle réussie.
  5. Par contre, on ne peut pas dire que j’aie eu une discipline de fer cette semaine...

Week-ends
  1. Parfait, on ne passera pas trop de temps à Lourdes et on consacrera surtout notre week-end à la visite de Bordeaux. D’ailleurs, si quelqu’un a des lieux et restaurants dans le centre-ville à me conseiller, je suis preneuse ;)
  2. Et hop, un week-end à Lyon réservé pour mai.

Sorties
  1. J’ai revu mes ex-collègues au Dernier Bar avant la Fin du Monde. Ce qui était cool. Mais au second sous-sol, on ne capte pas de réseau et la carte est hyper-réduite. Ce qui n’est pas cool du tout. Mon avis sur ce bar change sans arrêt.
  2. J’ai dû renoncer à aller au Salon du Livre et à une exposition pour laisser mes pauvres chevilles désenfler.
  3. En contrepartie, une dédicace (pas franchement terrible) de l’auteur de Minuscule et deux (magnifiques) par Florent Chavouet.
  4. Et ce sont les gens qui sont venus chez nous. Même que je me suis fait offrir un magnifique snood.

Divers
  1. « À ta fisposition », ai-je failli envoyer. « Sûrement une contraction inconsciente entre 'fister' et 'à ta disposition' », ai-je expliqué à mon compagnon médusé.
  2. Arghhh, l’aspirateur ne sera fisponible que mardi, je ne pensais pas que ça manquerait tant à ma vie.
  3. J’ai reçu mes graines de kabocha.
  4. 3 voyages en RER en une semaine, 3 incidents ralentissant fortement le trafic.
  5. Fini Les Collines d’Eucalyptus, chronique à venir.
  6. Monoprix vend du thé Teapigs \o/ (pas tous, seulement trois variétés, mais quand même !).

13 commentaires:

  1. Oui pour le Teapigs j'ai même profité de la promo, un acheté, un offert ;) Quelle semaine dis donc ! J'espère que tu vas réussir à te reposer pour retrouver la forme !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui oui, repos forcé samedi, ça va bien mieux déjà. Vaut mieux hein, avec le week-end à Lourdes qui arrive.
      Je n’ai pris que le thé aux perles de jasmin, qui est terrible. Et bien sûr, je bave sur le site de Teapigs depuis.

      Supprimer
    2. Ah cool pour le thé au jasmin ! Malena, tu m'avais acheté celui-là, non ?

      Supprimer
  2. aieaieaie ! j'espère que tes chevilles vont vite s'en remettre ! la dernière fois que monsieur a essayé de se remettre au sport, il nous a fait le même coup !
    c'est cool niveau professionnel (mais n'importe quoi pour ta photo hein ?)
    j'aime beaucoup l'explication de fisponible, en même temps en tant que consommateur, on l'a toujours dans le c....!
    trop bien les graines de kabocha, je n'avais pas osé en demander pour ma part...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, c’est rageant, mais ça va mieux :)
      Ah si si, je suis toujours crispée sur les photos. Le sourire naturel et moi, ça fait 4.
      Et pour les graines, je ne sais pas combien j’en ai eu, mais si tu veux, je t’en envoie ?

      Supprimer
    2. tu m'enverras des graines de tes kabocha qui auront poussé, pour l'année suivante ! profite de tes graines, au cas où elles ne pousseraient pas toutes, je ne voudrais pas te priver !

      Supprimer
    3. Encore faut-il que ça pousse hein ^^""

      Supprimer
  3. Peut-être que la visite à Lourdes sera l'occasion de déposer un cierge pour tes chevilles ? OK, elle est nulle.
    Génial pour le boulot, je suis ravie pour toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je reste méfiante hein, c’est l’Urssaf :p

      Supprimer
  4. Pour les graines de kabocha, tu en garderas lors de ta récolte ? Comme ça, je pourrai étendre la culture à la Belgique !

    Courage pour les chevilles et un cierge, pourquoi pas ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si récolte il y a, je t’enverrai les graines. Mais je préfère te prévenir que tu pleurerais en me voyant « jardiner ».

      Supprimer
  5. Ouille, on peut dire que tu ne fais pas les choses à moitié. Rétabli toi bien vite. Je vais de ce pas voir ce que sont les graines de kabocha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les blessures de débutant :) merci !
      Le kabocha est une variété japonaise de potiron.

      Supprimer