You can't be serious, can you?

, , No Comments

Source

Ça fait partie de la vie et nous les traducteurs, femmes de surcroît, nous sommes vulnérables. Nous faisons beaucoup de choses en même temps (plusieurs commandes, enfants, mari, maison) et nous gagnons peu.
— Sur un réseau professionnel

Pauvres femmes que nous sommes (de surcroît, notez) !
Pauvres hommes qui ne savent pas ou n’ont pas beaucoup de choses à faire en même temps !
Et pauvres heu... femmes ? qui « font » des maris !

0 commentaire(s):

Enregistrer un commentaire