La semaine 2015#15

, , 14 comments
Source

Cette semaine...

Travail
  • No Cravate, le blog du site Hopwork dédié à la mise en relation entre employeurs et freelances, a choisi de publier mon article, « Je ne travaille pas en pyjama. »
  • J’ai enfin acheté et installé Le Petit Robert sur mon PC, je revis.
  • L’art de la révision non infantilisante n’est pas donné à tout le monde.
  • Mon prochain projet : des recettes diététiques, merci pour le signal !
  • Ma journée « factures / prospects » est devenue une journée « facture ». Au singulier. Productive journée.

Amitiés
  • Heu, sérieusement, Interflora ?! On m’a demandé si c’était Scorpy qui avait tapé le message ! Heureusement que le bouquet était encore plus beau que sur la photo !



Lectures
  • Depuis mon bilan magazines, je n’ai pas-du-tout renouvelé mes abonnements, pour la bonne raison que je n’ai pas beaucoup avancé. Je me demande si l’achat au numéro est finalement une si mauvaise solution.
  • D’ailleurs, j’ai même craqué sur Flow et le dernier Kaizen.
  • The Bookseller ne m’a pas du tout plu, mais il peut faire un heureux ici.

Maison
  • Un lundi hautement productif : on a fini de monter nos meubles, de ranger, de faire le ménage, de peindre le coffret électrique et j’ai planté mes graines de kabocha (clic pour voir les petits cotylédons)
  • Bon, par contre, le lave-linge a niqué le plaid du canapé. Si si ça mérite deux lignes à ce sujet : c’était un super beau drap que j’ai déniché soldé et auquel je tenais beaucoup. RIP.

Sorties
  • Devant le restaurant Soya, il y a une salle Gamescape.
  • Mes parents ont d’ailleurs aimé ce qu’ils y ont mangé, même si j’ai frôlé la crise de nerfs à 3 reprises : 1) « mais c’est pas grave qu’on soit en retard même si on a réservé, non ? » 2) « et donc, ce restaurant végétarien propose des plats végétariens ? » 3) (mon père, au sujet du meuble qu’il a contribué à démolir) « ah il t’est tombé dessus, ce meuble ? il est super dangereux votre appartement ! »
  • Le burger veggie de Maison (Paris 6e) est terrible : steak de tofu pané, shiitake, mange-tout (et je décèle du gingembre), de même que les crudités à la crème fouettée, au citron vert et à la cardamome, mais je ne suis pas sûre de vouloir le remanger, maintenant que j’ai testé.
  • 4 heures de bonheur au salon George Cannon (où j’ai pris 2 théières et 2 pâtisseries à moi toute seule)... s’il n’y avait pas eu ce trio qui a commencé à mal parler de traduction, pour enchaîner ensuite avec les Russes (tous « rudes », forcément) et finir avec les femmes, forcément dans l’affect. Une théière en fonte qui vole, ça peut arriver, non ?
  • Je n’ai RIEN acheté dans la boutique, j’ai entendu des hourras et des applaudissements en en sortant.

Divers
  • Je suis déçue : je pensais les gens plus égalitaires en Suisse.
  • Ça y est, je me suis teint les cheveux en violet... heu violine !
  • Retour dans les années 80 lorsque je suis allée demander à la Fnac un lecteur CD pour mon père.
  • Bon, Les Thés de la Pagode, je ne suis pas fan mais on a tout de même été dans leur pavillon éphémère, à Saint-Lazare pour repartir avec des échantillons, sur lesquels on a bitchés. Ahem.

14 commentaires:

  1. aie ça pique les yeux quand même ! ils sont nuls chez interflora !
    ah flow, je résiste depuis plusieurs jours, mais je suis en passe de craquer et de m'abonner (oui parce qu'ici pas moyen de mettre la main dessus !)
    le burger veggie me donne envie tiens ! à tenter à la maison, avec tes indications !
    et alors le violine, ça donne quoi ? tu aimes ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que ça vient du clavier chinois (puisque j’ai fait livrer en Chine), où les accents ne sont pas pris en compte, mais ça fait tache !
      Flow me semble sympa mais pas transcendant. Si tu as la patience d’attendre, je t’envoie le mien dès que je l’aurai fini.
      Je n’ai pas pris de photo du burger mais j’ai connu ce resto grâce au site Burger Végétarien, il doit y avoir une photo. Ah ce tofu !
      On m’avait prévenu que le violet sur mes cheveux très noirs ne se verrait pas des masses, sauf au soleil, du coup, je le trouve plutôt visible quand même. Là où je dois me faire toute petite, c’est qu’effectivement, sur un visage asiatique, le violet tire un peu sur le jaune (c’est ballot). Ca existe, le violet en henné ??

      Supprimer
    2. oui tu peux avoir du violet ou en tout cas de la violine, reflet aubergine tu vois, avec du henné, en prenant de la garance indienne, mélangée avec du henné et des baies de sureau noir.
      mais là, tu viens de faire du chimique ? parce que du coup, tu ne peux pas faire de henné avant un bon moment, il faudrait que toute ta coloration soit partie pour pouvoir en mettre.

      je veux bien éventuellement que tu m'envoies le flow quand tu l'auras lu, que je me fasse une idée avant de m'abonner (parce que pas donné quand même...) si ça ne te dérange pas.

      Supprimer
    3. Pff, et quelques jours plus tard, je découvre dans Kaizen (un magazine) un salon de coiffure où la coloration utilisée est végétale. Je m’en veux d’avoir alimenté l’industrie de la chimie :s
      Bon, mes cheveux poussent vite et je me lave les cheveux tous les jours...

      Je t’envoie le flow en lettre simple dans la semaine !

      Supprimer
    4. ah ben mince ! bon, tu es comme moi, je pense que ça devrait le faire rapidement. et au pire, tu as des produits qui "gomment" les cheveux en enlevant les résidus de coloration chimique.

      et merci tout plein !!!

      Supprimer
    5. flow bien reçu ! merci beaucoup !!!

      Supprimer
  2. Désolée que tu n'aies pas aimé The bookseller, et j'attends ta critique avec curiosité pour découvrir pourquoi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais ne le sois absolument pas ;)
      La critique se publiera demain matin et moi je suis curieuse de voir si je n’ai pas loupé un truc méga important :)

      Supprimer
  3. Sympa que "Hopwork" ait publié ton article! Intéressant et surtout gros fou rire sur ce passage : "Petite précision : je ne travaille pas en pyjama, on ne sait jamais quand un client voudrait se lancer dans une conversation Skype !", j'ai commencé à m'imaginer avec ton pyjama Batman :D et mention spéciale pour la sublime photo!

    Cheveux violet? tu dois ressembler à une aubergine non? ^^ une photo? :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C’est marrant, je ne voulais pas du tout être drôle avec cette phrase et c’est celle que tout le monde retient ^^
      Comme beaucoup de gens (se) posent la question...
      Heu, je n’ai pas de pyjama Batman, mais des sous-vêtements... Et je confirme : je travaille encore moins en sous-vêtements xD !!
      Quelle sublime photo ? Le kabocha ?!

      Heu pour les cheveux, j’essaierai de prendre une photo mais pas évident seule et je vais pas demander au monsieur de photographier mes cheveux, il a mieux à faire de sa vie haha.
      En tout cas, c’est plus des reflets qu’autre chose :)

      Supprimer
  4. Hey, c'est le début de la gloire, cet article ! Sans rire, c'était très intéressant à lire et je suis contente d'avoir enfin pu voir ta frimousse ! Ça doit être sympa, la coloration violine sur cheveux noirs. Discret qui ressort à la lumière, non ?

    Arf, l'accident de lave-linge... j'ai super peur que ça m'arrive un jour. Il est ressorti comment, le pauvre plaid ?

    C'est pas bien, les Thés de la Pagode ? (et purée, quand tu as dit "pavillon", j'imaginais une jolie petite gloriette japonaise, pas un moche cube posé à même le pavé ^^ )

    La théière en fonte qui vole, des fois je demande si ça pourrait passer en classe avec une chaise ou un bureau. Ça PEUT arriver, nan ? XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon, je n’avais jamais mis de photos de moi ?? Mais siiii. Je pensais m’être désinhibée. Un peu.
      Enfin voilà, c’est la tête que j’ai sur les photos, complètement crispée.
      Et effectivement, le violet sur mes cheveux assez noirs, c’est pas Mon Petit Poney ^^ A la lumière, ça tire sur l’auburn/le rouge. Sinon, sans lumière, je trouve que ça fait jaunâtre. Ouah, je vends du rêve.

      Non mais tu as l’air de faire gaffe avec ton linge. Depuis qu’on a cette fabuleuse machine, je balance tout dedans. Mon tote bag est en train de devenir une pochette, mais c’est moins grave.
      Le plaid était en lin (déjà, je commence mal...) beige avec des fils marron qui formaient des motifs. A la sortie, j’avais un tapis rugueux, tout ratatiné et collant. J’ai mis un moment à comprendre que les fils marron s’étaient agglutinés. Sniiiif.

      Les Thés de la Pagode sont fades :( J’ai testé celui au fruit du dragon, hyper prometteur, et en fait, j’ai à peine senti le thé, alors l’aromatisation... Pareil pour celui au litchi. Ceci dit, le cube n’était pas moche en vrai. A l’intérieur, c’était ambiance zen et heu... noir.

      Oh bah oui, les objets peuvent voler, on est maladroites hein...
      (sinon il y a les trousses, les craies, le truc pour effacer le tableau si ça existe toujours...)

      Supprimer
  5. Des sous vêtements Batman, mais c'est la classe !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est chez Undiz, ça fait limite ado, mais vu mon absence de formes de toute façon, c'est pas bien grave ^^

      Supprimer