La semaine 2015#48

, , 2 comments
Source

Cette semaine...

Travail
  • Une semaine plutôt agréable et tranquille, même si j’ai dû m’infliger diverses perles : « mais lécher des vitrines, ça donne faim ! », « Passer des vacances moins chères ? Grâce à ces appartements de vacances, en partie moins bien situés, cela est possible », « Votre oasis de bien-être jouissant d’un excellent emplacement et d’un équipement en partie de haute qualité ».
  • Par contre, avec monsieur à la maison, il va falloir que je revoie mon rythme de travail.
  • Waouh, toutes mes factures sont éditées, voire même envoyées !

 Amitiés
  • Deux mariages chez mes amies en 2016, youhou !
  • Kleo m’a invitée à dîner chez elle et nous avons conjugué sa sublime tarte à la ricotta avec des pâtisseries de Sadaharu Aoki et du thé Nina’s tout en constituant les binômes de notre swap – merci pour toutes vos participations !

Lectures
  • Madame, l’année du chat (Nancy Peña, La Boîte à Bulles) : se lit très rapidement mais fait un très chouette cadeau pour les amoureux des félins.
  • Quant aux Intrus d’Adrian Tomine (Cornélius), c’est absolument génial ; l’auteur s’est effectivement débarrassé de son cynisme cinglant pour adopter un point de vue ironique mais criant de réalisme. Mais ce n’est pas de l’humour, comme l’a cru une vendeuse de la Fnac.

Avenir & Cie
  • Pour l’instant, le plan « frugalité » tient bon.
  • Contrairement au plan « travail régulier de 9 à 18 heures, du lundi au vendredi ».

Écrans
  • On a fini avec grande peine Sense8, la saison 2, ce sera peut-être sans nous.
  • Vikings, par contre, est un peu prévisible mais bien fait et se déroule dans un univers passionnant.
  • Avec a-yin, on est allées à L’Espace 1789 (Saint-Ouen) voir Riz cantonais de Mia Ma, une réalisatrice chinoise par son père qui tente de comprendre une partie de sa culture, et c’était très touchant. En prime, on a vu des courts-métrages : Pas la peine d’apporter des fleurs (une grand-mère et son petit-fils élaborent différents scénarios pour permettre à la première de mourir sans souffrir), Et puis tout passe... (une grand-mère qui n’a plus toute sa tête et part dans de grands éclats de rire quand elle se rend compte qu’elle confond tout) et Un poisson hors de l’eau (une famille de pêcheurs italiens). Nul doute que l’année prochaine, je le guetterai, ce Festival du film de la famille.

Appartement
  • Un nouveau meuble qui va parfaitement dans notre chambre, trouvé en bas de chez nous en plus.
  • Et hop, le sapin de Noël est de sortie, pour le plus grand bonheur de Fat & Furious (aka Scorpy et Otak).
 Divers
  • Je me suis surprise à braver le froid et à ignorer monsieur et chats câlins pour aller au cours de japonais.
  • Lorsque l’agent de sécurité de la fac m’a demandé de sortir du bâtiment pour y pénétrer par la porte d’à côté et me retrouver de nouveau devant lui, je me suis retenue de rire devant l’absurdité de la situation.
  • Bon bah l’une des tablettes de chocolat que j’ai achetées pour une copine ne rentre pas dans le colis, oups hein.
  • Seconde présentation au permis de conduire dans... peu de temps. 
  • J’ai presque fini mon album photos du Japon ^^
  • Et je vous laisse avec cette photo d’un chat qui s’est fait piquer le nez par une abeille.

2 commentaires:

  1. j'ai vu la photo du chat, le pauvre. il doit avoir du mal à respirer.
    j'ai bien rigolé avec fat & furious, bien trouvé !
    vous avez eu beaucoup de participations pour le swap lumière ?
    bonne fin de week end !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je suis partagée entre le fou rire (pas bien) et l’attendrissement, face à cette photo de Rodolphe le chat.
      Fat & Furious, c’est copyright monsieur ^^
      Et pour le swap, pour tout te dire, QUINZE pour l’instant, il reste encore un jour !
      Bonne soirée à toi aussi :)

      Supprimer