[Voyage au Japon] Jour 3/22 : Tokyo – Tsukiji, Marunochi, Ginza et Akihabara

, , 10 comments


Lundi 5 octobre 2015
Suivant religieusement notre guide Lonely Planet, nous nous rendons au marché des poissons de Tsujiki Tsukiji. Si on ne voit pas tant la partie poisson, on se fait un déjeuner de sushis et sashimis, délicieux et peu cher : à peine plus de 3 000 yens à deux, taxe comprise, soit moins de 25 €. C’est sûr, les menus A1 et Chirashi 3 vont nous faire faire la grimace à notre retour. Je fais plein de photos de la partie légumes et ustensiles de cuisine du marché. Hélas, je ne me vois pas ramener un set de couteaux à poissons.





On va se promener dans le Jardin Hama-Rikyu presque attenant, qu’on ne tenait pas spécialement à découvrir, mais la visite est finalement sympa et c’est une vraie oasis en pleine ville (je mets des clichés si je veux). Le ventre plein, on choisit d’être raisonnable et de faire l’impasse sur la charmante maison de thé.






 

Direction Ginza et Itoya, la papeterie sur huit étages dont le nom seul fait trembler monsieur. Le lieu me déçoit un peu : c’est une « vraie » papeterie avec des papiers japonais spécifiques et des plumes, pas tant une boutique de fantaisies. Ce qui ne m’empêche pas de repartir avec des cartes, un carnet, des infusions (dégueulasses) et des autocollants tout brillants. Toujours dans la veine shopping, on va dans une des innombrables boutiques Loft, où il y a une caisse « spécial Chinois » avec un service de détaxe. Je n’aurais jamais cru dire ça un jour mais ça fait du bien de parler chinois et de se faire comprendre. Voilà, je n’ai rien dit, oublions cette phrase.

Toujours au pas de charge, on va au Jardin oriental du Palais impérial pour le trouver... fermé. Bah oui, c’est lundi, je n’ai pas assez bien travaillé mon itinéraire. Ou disons qu’il ne fallait pas le modifier. Qu’à cela ne tienne, on retourne à la Gare de Tokyo, tout en briques rouges, pour prendre les billets de Shinkansen des prochains jours.
Jusque-là, tout se passe bien, à part l’alarme de ma montre a décidé de se déclencher sans arrêt et sans explication. C’est un peu gênant, particulièrement dans ce pays.



L’après-midi, on se rend au fameux pont de granit Nihonbashi. C’est plutôt amusant de voir cet édifice historique flanqué d’une voie express au-dessus de lui.



Ensuite, on décrète qu’il est temps d’aller à la Mecque des otakus : Akihabara ou « Akiba » pour les initiés. Hélas, on se perd un peu et le temps de retrouver notre chemin et nos esprits, tout est fermé et on loupe quasiment toutes les boutiques qu’on visait (Mandarake pour les mangas, Super Potato pour les jeux vidéo rétro...). À moins de vouloir se consoler dans les bras d’une mineure déguisée en soubrette, il va falloir revenir dans le quartier.







Comme souvent quand on commence un voyage, on dîne au McDo. 1 500 yens à deux, spécialités : le Teriyaki McBurger, une sorte de sundae au café et un crumble aux haricots rouges.
On rentre à pied d’Ikebukuro après une halte au Lawson qu’on aime tant : une promenade de 20 minutes dans un paisible quartier résidentiel, où un chat nous miaule dessus jusqu’à ce qu’on ait quitté son territoire... ce qui me fait évidemment penser à mes chats.

Des biscuits au chocolat pour enfants

Des onigiri
Le Pasmo, carte de transport

10 commentaires:

  1. A part Akibahara, j'ai fait le même parcours ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. AkiHABAra mais AkiBA,gniark, j’ai mis un petit moment à piger (et ça se prétend étudier le japonais xD)
      On y est retournés, à Akiba :]

      Supprimer
  2. Tsukiji est moins accessible à présent semble-t-il, on avait pu rentrer et voir les énormes poissons, les hommes travailler et leur habileté à dépecer et tout ( c'est un peu gore, je sais XD) Mais c'était impressionnant.
    Quand on est allés à Akiba, mon homme était littéralement scotché XD ON en a vu des choses.
    MAis dis donc vous allez au pas de charge, vous en faites des tas de choses en 1 jour !
    ah là là le Japon est vraiment un magnifique endroit et j'ai hâte d'y retourner ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah tu me rassures alors : on a fait le tour sans rien trouver et on a cru qu’on était arrivés trop tard ^^ J’ai dû forcer un peu monsieur à « déjeuner » vers 10h30...
      Akiba, on y est retournés mais ce n’est pas là-bas qu’on a fait notre plus grosse razzia !
      On est allés vite mais heureusement, on a eu l’impression d’en profiter malgré tout. C’était beaucoup de concertations stratégiques :] Mars/avril va vite arriver !

      Supprimer
    2. Alors pour Tsukiji, je crois que des visites à heure fixe sont organisées maintenant à cause d'accidents qui se sont produits à cause des touristes avec les élévateurs. Après, je ne suis pas trop au courant. Je crois qu'on y était allées vers 7heures du matin voire même plus tôt à cause du décalage horaire.
      De toute façon, le Japon est le pays de la razzia XD On craque pour tout et rien

      Supprimer
    3. Tiens sur ce vieil article il y a une photo quon a prise à l'intérieur du marché, est-ce ce que tu as vu ?http://les-elucubrations.over-blog.com/article-un-voyage-inoubliable-59811382.html

      Supprimer
    4. Heu, oui, franchement, j’avais peur de me prendre une charge ^^
      Je n’ai pas vu d’étals comme ceux que tu montres, non (enfin si, version légumes, comme la photo qui ouvre ce post). C’est dommage, mais bon, on a déjà vu de gros marchés aux poissons avant ça.

      Tu as réussi à tout raconter en 1 post, waouh !!
      Oh je te vois un peu sur la photo du robot, gniark ! Allez, plus que 4-5 mois et vous revivez votre lune de miel !

      Supprimer
  3. Se perdre et la bouffe.. ouai, ça ressemble bien à mon voyage ! Hate de lire la suite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne s’est pas tant perdus que ça : monsieur les cartes et le repérage, moi la lecture des kanjis !

      Supprimer
    2. ah, mieux que nous alors, nous c'était vraiment perdus à tourner en rond et à se poser dans un coin en attendant.... je sais pas quoi...

      Supprimer