[Voyage au Japon] Jour 11/22 : Nara et Kyoto

, , 2 comments


Mardi 13 octobre 2015
Yahoo! Météo annonce encore de la pluie alors qu’on n’a que du beau temps depuis le début, à croire qu’il veut saboter notre voyage. Dans le train direction Nara, deux personnes âgées nous regardent très fixement comme pour réclamer nos places assises, mais on feint sans honte le sommeil car à force d’être gentils, on a fini par savoir repérer les « petits vieux qui ont la pêche », comme c’est le cas ici. Karma –500.

Dans la ville, direction le Parc évidemment, on mange des glaces et on se balade tranquillement parmi les daims femelles, les mâles étant plutôt agressifs. D’ailleurs, ces derniers ont les bois sciés. Note bête : ils ne sont pas aussi mignons que mes chats, qui me manquent terriblement. Mais c’est une belle promenade malgré tout !









Puis on va à Todai-ji, le temple qui abrite le Grand Bouddha Vairocana, très beau et impressionnant, en bronze dans son énorme écrin en bois. Les autres statues sont également loin d’être petites et le lieu est solennel. À l’extérieur, on se retrouver à nager dans des foules d’écoliers, c’est rigolo. On prend le temps de marcher, de regarder tout et n’importe quoi, ça change des mégalopoles...



 


Sur le chemin du retour vers la gare, on ne pense pas trouver notre bonheur dans les restaurants ultra-touristiques sur l’avenue, du coup, on va se sustenter à la gare : brochettes, qu’on complète avec des sandwiches et des pâtisseries de la cafétéria Vie de France. On se moquait gentiment de cette dernière mais elle nous régale !



De retour à Kyoto, on décide de faire à pied le chemin de la gare à Ippodo mais celui-ci se révèle plus long que prévu et craignant d’arriver une nouvelle fois devant des rideaux baissés, on reporte la visite au lendemain. On consacre notre soirée à de menus achats (des sels de bain) et à la lessive, puis on décide malgré tout de repartir visiter la galerie Shinkyôgoku, où on teste enfin la spécialité de la région : des yakisoba en okonomiyaki, en gros une plâtrée de soba cuits sur une plaque chauffante, arrosée de shochu, un alcool très léger. C’est très bon mais l’odeur de la viande finit par m’écœurer, au bout de 10 jours semi-carnivores. Pour faire digérer tout ça, un milk-shake raisin-fraise au McDo (un peu étrange sans être mauvais) et des Yakult (équivalent de notre Actimel en moins sucré et plus acide) au supermarché.



Tofu froid à consommer avec un mélange de sucre et de poivre
Boulettes de fromage du McDo
Des sels de bain
Demain, le réveil sonnera à 9 heures, halléluïa !

2 commentaires:

  1. Vous étiez peut-être assis aux places réservées pour personnes âgées, malades et cie ?
    Tout ce lait après un plat pareil ? J'en suis malade d'ici !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nope, du tout, on a fait super gaffe ^^
      Ah oui je ne m’étais pas rendu compte de la quantité de lait, ceci dit, c’est un sundae pour deux et le Yakult, c’est une toute petite bouteille. Mais le fait est que mon estomac n’était pas en grande forme après ça ^^;;

      Supprimer