[Voyage au Japon] Jour 22/22 : La fin du voyage

, , 4 comments


Samedi 24 octobre 2015
Levée à 7 heures pour être sûre de ne pas rater le vol de 13 heures. Tandis que je me prépare dans le coaltar, je me dis que j’aimerais bien pouvoir dormir une heure de plus, là, tout de suite. Et je vérifie les billets, des fois que le vol serait à... 14 heures, bingo ! C’est encore plus délicieux de pouvoir se rendormir une fois que tout est prêt : ça donne l’impression de prolonger les vacances !
À 10 heures, on part, persuadés d’être en avance puisque le Narita Express annonce 37 minutes entre Shibuya et l’aéroport de Narita. Je passe même au Village Vanguard m’acheter LE SAC À DOS, youhou !

Ensuite, on fait un peu n’importe quoi : à Shibuya, on prend le Narita Express dans l’autre sens (direction Mont Fuji), puis on attend pas mal avant d’en avoir un qui va dans le bon sens, ce qui fait qu’on arrive dans l’aéroport à 12h30 sans s’être fait rembourser notre Pasmo. En moins d’une heure, on fait tous les enregistrements, les contrôles, tous nos derniers achats de souvenirs (whisky, whisky, saké, mochis, mochis, mochis, Pocky et Pocky) et un tour aux toilettes.

En moins de temps qu’il ne faut pour le dire, on est dans un avion qui décolle sans attendre et voilà, c’est la fin du voyage : on se raconte quelques bons souvenirs, on mange encore un repas végétarien qu’on a pourtant décommandé, on regarde Vice Versa et on lit. 12 heures de bonheur, l’esprit encore au Japon...




Quelques réflexions au retour :
  1. Comme en anglais, l’accent tonique est très important en japonais.
  2. Non, ce n’est pas évident de remanger de la viande du jour au lendemain, mais c’est très facile de repasser au végétarisme du jour au lendemain.
  3. Les mémés sont toutes-puissantes au Japon.
  4. Les noms de rue sont purement descriptifs, ce qui les rend beaucoup moins sexy.
  5. Parfois, mes bestioles me manquaient tellement que je regrettais de ne pas avoir installé une webcam dans mon appartement.
  6. Se mettre en tête de faire une maquette en suivant une notice tout en japonais, c’est une TRÈS mauvaise idée.
  7. La cuisine japonaise n’est absolument pas aussi diététique qu’on le prétend. 
  8. En France, on n’a pas d’équivalent au Pocket Wifi, il me semble.
  9. Mais en France, on a du bon fromage à un prix décent !
  10. J’ai été accro à ces pains de mie fourrés :
 

4 commentaires:

  1. Merci pour ce récit de voyage ! Je suis triste que ce soit fini, j'aimais ce rendez-vous tous les matins, retrouvant en partie les lieux que j'ai visité un mois après toi.
    et.... "mamie powaaa" ! (mais les papys ne sont pas loin)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui moi aussi je dois dire, en relisant (rapidement) mes posts, je refaisais notre voyage...
      Bon maintenant y a le tien ^_______^

      Supprimer
  2. Déjà terminé ?! Superbe voyage en tout cas et très beau journal de bord.
    (j'aime déjà pas trop les vieux mais les pires du pire, c'est en Corée... on s'est fait tapé dessus avec une canne par un papy dans le métro parce qu'on se bougeait pas assez vite de son passage !!!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, déjà V_V On parle déjà tout le temps d’y retourner (quand, combien de temps, où...) alors qu’on n’a pas un rond à dépenser pour les voyages !
      Heuuu vous êtes tombés sur le papy fou furieux, mon Dieu. Ma grand-mère aussi, quand elle marchait, reprochait aux autres d’être trop lents et avait une fâcheuse tendance à se servir de sa canne comme d’une extension de son bras. Je devais la calmer régulièrement...

      Supprimer