La semaine 2015#53

, , 4 comments
Source

Cette semaine...

Lundi : enfin fini cette traduction dont j’avais mal estimé le temps de réalisation (et soporifique, avec ça) ; établi toutes mes factures et fait ma sauvegarde mensuelle avec quelques jours d’avance ; vu la websérie québécoise Féminin / Féminin où, comme un pied de nez, l’un des personnages se vante de ses gnocchis maison avant de décevoir toutes ses amies ; retourné le casque offert par monsieur et qui ne me convenait pas du tout ; envoyé plein de lettres à nos banques pour refuser les frais de tenue de compte qu’elles comptent appliquer.

Mardi : chez la tante de monsieur pour le second repas de Noël ; mangé un excellent gratin dauphinois ; eu le temps d’acheter un ultime cadeau d’anniversaire et d’aller dévaliser Picard en prévision du Nouvel an ; pas eu le temps d’aller voir Star Wars ni de faire les courses ; reçu quasiment tous mes cadeaux de Noël (je commence la liste indécente) : un abonnement de 3 mois à la Gambettes Box, le comics Sweet Tooth, un second exemplaire du comics Sweet Tooth échangé en comics Trees, l’essai Les Évaporés du Japon, la BD L’Île Louvre, un casque qu’il faudra donc échanger, des mugs chat venus du Metropolitan Museum of Art et un Atlas illustré pour enfants qui a un peu tardé à arriver.

Mercredi : terminé la dernière traduction de l’année (et intéressante, avec ça) ; fait une sieste interrompue par le notaire qui m’a annoncé un énième report du rendez-vous de signature de la vente de l’appartement de mes parents ; eu une furieuse envie d’aller lui casser la figure ; réconforté mes parents ; rangé tous les mugs pour faire de la place aux nouveaux ; commencé et adoré Jessica Jones.

Jeudi : calendrier kikki k. toujours pas réexpédié, il est vrai que nous ne sommes pas encore en 2016 ; reçu des « paiements surprise » de certains clients, c’est-à-dire des paiements à l’heure ; fini Les Évaporés du Japon et me suis renseignée sur les burakumin ; écrit une note étonnamment courte pour la fin de l’année dans mon journal ; reçu un superbe colis de titite et une carte mignonne de Pauline ; n’ai pas été à la piscine (tiens donc) ; résisté à l’appel des produits Aix & Terra que j’ai été surprise de trouver au Monoprix du coin ; accueilli les amis pour la nuit blanche du 31.

Vendredi : tenu jusqu’à 7–8 heures du matin avec des chats hyper stressés ; rangé les restes et la vaisselle à une vitesse dont nous ne sommes pas peu fiers ; réveillés une première fois à 14 heures et une seconde à 17 heures ; désinstallé Neko Atsume ; ma mère a « consenti » à ne pas aller à sa session de mah-jong du lundi pour déjeuner avec moi.

Samedi : ravie de trouver un système simple pour noter dans mon Midori les événements marquants de la nouvelle année ; personne n’ayant été tenté par le panettone, il m’en reste un demi-kilo sur les bras et ça ne me dérange pas ; partie à la piscine (!!!) et passée comme d’habitude devant le panneau « Parking réservé aux résidants » qui doit rendre fous les résidents soucieux de l’orthographe ; n’ai pas coulé comme une enclume au fond du bassin ; tombée sur un point-relais fermé et impossible de récupérer le sac commandé ; vu et adoré Star Wars VII malgré l’absence de prise de risques ; souri en mon for intérieur quand ma voisine de ciné a dit à la sienne « ils ne savent plus quoi inventer » après la bande-annonce de Creed, héritier de Rocky Balboa ; très envie de voir 12 Years a Slave avec Lupita Nyong’o maintenant ; nauséeuse mais comblée.

Dimanche : levée avec des courbatures ; trouvé du riz moisi depuis... 2 semaines ? dans l’auto-cuiseur, quelle honte ; envoyé un mail à une agence de traduction que je vire de mon portefeuille ; préparé le terrain pour la reprise du travail ; pas fait mes devoirs de japonais ; finalisé mon bilan de 2015.

B O N N E    A N N É E    !

4 commentaires:

  1. Pour la débauche de cadeaux, je crois que je te bats largement, mais le palmarès est déjà consistant !
    Tu nous donneras ton avis sur le Florent Chavouet ?
    "12 years a slave" c'est hyper bien, mais il faut avoir le moral, c'est un film coup de poing, au propre comme au figuré.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j’ai vu :) (je reconnais que j’ai été plus gâtée - à mon anniversaire notamment - mais je me sens toujours un peu coupable).
      J’ai aimé tout ce que fait Florent Chavouet et il me fait mourir de rire, mais comme Armalite, c’est le sujet qui m’intéresse un poil moins. Je te dirai !
      Et je n’ai pas de moment pour les œuvres « déprimantes » et/ou dures, donc je vais le regarder au plus vite.

      Supprimer
  2. C'est quoi un Midori ? Ah moi c'est sûr je ne battrai personne avec les cadeaux de Noël reçus ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C’est parce que tu fais plus de cadeaux que tu n’en reçois ?
      Le Midori est le nom d’un journal japonais (Midori Traveller’s Notebook) modulable : tu commandes d’abord la couverture (en cuir, j’ai honte), puis tu ajoutes des carnets de toutes sortes, où tu veux. Le tout fonctionne, en gros, avec un système d’élastiques. Les possibilités de customisation sont assez folles, on trouve de tout sur le net, mais voici déjà une introduction : http://penpaperinkletter.com/midori-travelers-notebook-system-introduction/
      Je trouve ça idéal pour organiser ses pensées (par exemple : une partie journal, une autre sur les voyages, une autre pour les dessins) ou les classer chronologiquement, sans avoir tout un tas de cahiers partout. Voilà ^^

      Supprimer