Winter Cookbook Challenge – Semaine 5

, , 4 comments
Source

Velouté de betteraveCuisine végétarienne, Laure Kie, Éditions Mango

 
Note : j’avais justement 2 betteraves dans mon panier de légumes... crues évidemment.
Variantes : j’ai cuit – longuement – les deux pauvres betteraves pour pouvoir les découper. Je n’ai bien évidemment pas fait de bouillon de légumes ou de pesto de roquette maison, j’ai pris un cube et acheté un pot de pesto tout fait !
Goût : pas mal, mais surtout grâce au pesto, donc je me pose la question de l’intérêt de la recette.
Texture : velouté, rien à dire.
À refaire : je ne pense pas, beaucoup de boulot pour une simple soupe (elles sont loin, les 10 minutes !), je préfère encore manger mes betteraves en entrée.

Garanti sans filtre de couleur !


Œufs durs marbrés au thé fumé de ChineMille et un secrets sur le thé, Lydia Gautier, Éditions Prat

Note : d’habitude, je prépare des œufs marbrés sans recette mais j’ai voulu suivre le challenge jusqu’au bout. Le livre dont est issue cette recette est une petite Bible très sympathique pour apprendre les bases du thé : il est bien écrit, clair et passionnant. Bref, je le recommande !
Variante : j’ai laissé les œufs infuser dans le thé près d’une heure pour voir apparaître les marbrures !
Goût : plus que léger, je suis un peu déçue.
Aspect : marbrures très discrètes aussi...
À refaire : j’ai sûrement raté quelque chose, toujours est-il que la prochaine fois, je ferai comme d’habitude, à savoir faire durcir les œufs déjà fendillés directement dans l’infusion de Lapsang Souchong (toujours chez Chakai Club). La réponse est donc non, encore une fois.

J’ai un peu hésité à poster cette photo particulièrement laide, m’enfin...


Légumes en cocotte, sauce miso et mandarineCuisine végétarienne, Laure Kie, Éditions Mango



Note : cette recette me faisait très envie et j’avais justement des carottes, un navet, du brocoli et des clémentines dans mon panier. Et j’ai toujours des champignons shiitake dans mon placard. J’ai acheté le reste, notamment des algues kombu, de la poudre instantanée pour préparer de la soupe miso et des graines de sésame blanc.
Variantes : j’ai oublié d’acheter des poireaux ! J’ai utilisé des oignons blancs en cube surgelés au lieu des oignons rouges. J’ai mis quelques shiitake de plus. Bien sûr, je n’ai pas mis de coriandre, je déteste ça. Enfin, j’ai dû mettre le zeste d’un quart de clémentine au lieu de celui de deux clémentines entières.
Goût : j’ai trouvé ça très bon la première fois, un peu écœurant au second repas (puisque monsieur ne m’a pas suivie ce coup-ci). Le zeste m’a paru en trop, ou alors je l’ai mal râpé.
Texture : j’ai dû cuire le brocoli un peu trop longtemps, il a perdu son croquant.
Aspect : je n’ai pas découpé les légumes comme préconisé, du coup, ma « cocotte » n’a rien à voir avec celle de la recette !
À refaire : je suis partagée, c’est un bon plat avec plein de bons légumes, la sauce légèrement acidulée lui donne une touche originale, mais d’un autre côté, même en recommençant, j’aurais peur d’obtenir de nouveau des brocolis mous. En plus, la photo montre clairement que les légumes baignent encore dans le bouillon alors que le texte dit d’égoutter les légumes, ce que j’ai fait, alors que j’aurais aimé les laisser dans le bouillon. Je garde au moins la recette de la sauce, mais sans les zestes.



C’est tout pour la semaine dernière, à cet après-midi pour la suite du 30DayBouffeChallenge !

4 commentaires:

  1. Ah la betterave crue, à apprivoiser, c'est pas simple ! Si ça t'intéresse, j'ai une géniale recette de tarte salée à la betterave, où tu fais cuire celle-ci au four dans du papier alu (beaucoup plus simple).
    Et sinon, je te l'échangerais bien contre ta recette des œufs marbrés *sifflote*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n’est pas dérangeant tant qu’on a un bon bouquin à portée de main mais je devenais folle en voyant l’eau et l’électricité gâchées pour 2 petits machins xD
      Je prends volontiers ta recette de tarte, même si je préfère définitivement ce légume froid.

      Pour mes oeufs marbrés, c’est hyper simple hein :
      1. Pour 4 œufs, mettre environ 10 g de Lapsang Souchong dans 1/2 litre d’eau.
      2. Fendiller les œufs, en les tapotant contre le bord de la casserole par exemple.
      3. Faire cuire les œufs dans cette infusion (comme tu le fais normalement, sauf que l’eau est remplacée par le thé), environ 8 minutes donc pour obtenir des œufs durs.
      4. Si besoin, laisser mariner les œufs dans l’infusion.

      Quand j’y pense, je sors les œufs un peu à l’avance pour éviter qu’ils ne se fissurent trop pendant la cuisson. Et sinon, les quantités et temps de cuisson sont variables, je fais un peu au jugé.

      Voilà !

      Supprimer
    2. Merci, j'essaierai de tester cette semaine. J'ai juste peur de tout casser en fendillant les œufs...
      Voici ma recette : http://www.kleoinparis.com/2014/11/tarte-a-la-betterave-recette-vegetarienne/

      Supprimer
    3. Si je ne casse pas, tu ne casses pas :)
      Et merci pour la recette !

      Supprimer