Source



Cette semaine...


Source

(Oui, j’ai conscience que mes photos d’illustration sont de moins en moins recherchées...)
Cette semaine, j’ai réalisé deux recettes et demie pour le challenge de Miss Sunalee. Détails ci-dessous !




Après le colis qu’a envoyé Laurence à Ladel, voici ce qu’a envoyé Ladel à Laurence ! Encore une fois, c’est de toute beauté et je me réjouis à chaque fois un peu plus que Kleo ait proposé ce thème exigeant :) Cliquez pour découvrir le contenu du colis en détail.


Source
Il y a peu, mon père a (encore) appris le décès d’un de ses ex-collègues, emporté par un cancer. Conséquence logique et directe : il veut profiter plus de sa retraite, il veut manger dans un bon restaurant japonais et bien sûr, il veut aller dans le restaurant recommandé par un autre ex-collègue, toujours vivant et bon vivant. Et c’est donc cette « anecdote » funèbre qui nous a fait atterrir à Koetsu, vendredi dernier.
Encore une fois, je vous embarque dans un restaurant parisien, pardon pour les autres, mais vous allez voir que vous ne manquez pas l’affaire du siècle !


Source

Comment choisissez-vous vos livres ? Êtes-vous guidés par le titre, l’auteur, la couverture ?
Pour ma part, c’est d’abord le titre, puis la couverture et enfin, le résumé en quatrième de couverture. Mais parfois, ce doit aussi être le hasard qui choisit, puisque je me retrouve dans des circonstances improbables avec des choses improbables... que je finis souvent par adorer !
Tour d’horizon de mes « livres du hasard »...

Source

L’autre jour, alors qu’Armalite m’apprenait qu’elle avait fait une crise en voyant le magazine australien frankie vendu 16€99 à W.H. Smith, je lui ai raconté que je m’y étais abonnée car c’était mon « petit bout d’Australie » au cours d’un voyage globalement désastreux.
Puis j’ai commencé à réfléchir à tous ces objets que j’ai gardés précieusement comme souvenirs de voyages – surtout ceux de longue durée – voire même comme grigris alors que je m’attache assez peu au matériel.
Voici donc un aperçu de mes « petits bouts »...


Source

Lorsque Pauline m’a demandé des conseils en matière de mangas, ça a été le branlebas de combat dans mon cerveau. Je lis des mangas depuis mes 11 ans, je ne sais même plus combien j’en possède, je suis toujours avec enthousiasme les nouvelles licences et pourtant, je n’ai pas l’impression d’avoir le recul nécessaire pour recommander des titres aux profanes. Jusqu’à ce que je commence à parcourir une liste alphabétique de mangas pour en faire une sélection. Que voici.


Source

Cette semaine...

Source

Cette semaine, j’ai pu réaliser des recettes un poil plus élaborées, tout simplement en allant acheter mes fruits et légumes au supermarché et à Picard, plutôt que de me faire livrer un panier bio...


Source
Certes, les réponses que vous m’avez données pour mon concours 500e post étaient très claires, mais... mais... mais... je ne peux pas ne pas parler de ma nouvelle adresse fétiche à Paris !
Kosyuen, c’est Camille qui en a parlé en premier et m’a fait rêver en moins de deux. Pour la simple raison que ce restaurant japonais propose des ochazuke ! Il s’agit d’un plat de riz à arroser de thé, que je n’avais jamais eu l’occasion de goûter. Forcément, quand une ex-collègue m’a dit qu’elle mangerait bien japonais, je n’ai pas été chercher très loin. Et forcément, quand mon resto de St-Valentin a été annulé, c’est aussi là que j’ai emmené Monsieur. Je vous montre ?


Source

Le vélo d’appartement m’ennuie. La série Sherlock m’ennuie depuis que j’ai vu : un Chinatown truffé de clichés, une lesbienne qui se convertit à l’hétérosexualité au contact de Sherlock et un Moriarty omniprésent. Solution concoctée par une partie particulièrement vicieuse et masochiste de mon cerveau : faire du vélo d’appart’ en regardant Sherlock ! L’idée, c’est donc de faire du sport sans trop m’ennuyer, donc en trompant mon esprit sans trop en lui en demander, tout en poursuivant des séries télé auxquelles je n’ai pas envie de consacrer toute mon attention. C’est ainsi que le concept de la « série vélo » est né et que j’en ai fait 8 séances entre janvier et février. En attendant de commencer de la même façon Orange is the New Black, chronique de la saison 3 de Sherlock.

[Quelques spoilers, je recommande de ne pas lire si vous comptez regarder cette série]


© Ladel

Aujourd’hui, je prête mon blog à Ladel, qui va vous raconter ce qu’elle a reçu de Laurence pour le swap « Lumière ! ». Merci beaucoup à elles d’avoir si bien participé !
Admirez...

Source

L’un de mes petits plaisirs dans la vie est de m’offrir des massages quand je ne supporte plus mes courbatures. Et l’un de mes plaisirs dans la vie est d’aller me faire chouchouter au Spa Lush, dans le quartier du Marais à Paris (pas le plus moche, quoi). Sauf qu’au début de l’année dernière, le prix de mon soin préféré, Tailor Made, a fait un bond de 60 à 75 € la demi-heure de soin. Ça commençait donc à devenir un peu beaucoup pour moi et j’ai cherché des alternatives, avec plus ou moins de bonheur. Refroidie par ma dernière expérience, je me suis finalement résolue fin janvier à recomposer le numéro de Lush pour un rendez-vous vendredi dernier. Et je ne l’ai pas regretté !


Source

Cette semaine...

Source

Cette semaine...



Source

Ce petit post pour vous remercier d’avoir participé au swap « Lumière ! », en particulier Kleo pour avoir trouvé le thème, co-organisé le swap et pris deux swappées (on peut dire que je n’ai rien fait, oui) et Pauline pour le beau colis qu’elle m’a préparé. J’ai été bluffée par la diversité des objets mais aussi par le degré de personnalisation des colis, chapeau ^^

Comme il y a déjà pas mal de comptes-rendus, je reprends les liens ici !

Mayla > Kleo
Kleo > Mayla
 
Laëtitia > Élise

Paulette > Titite
Titite < > Paulette (double compte-rendu de Paulette)

Fabienne > Diba 

Ioionette > Miss Sunalee

Lucie > ElanorLaBelle

Laurence > Ladel 
Ladel > Laurence

Laëtitia > Lucy
Lucy > Laëtitia

Pauline > moi
Moi < > Pauline (double compte-rendu)

J’espère n’avoir oublié aucun lien : si c’est le cas, faites-moi des remontrances dans les commentaires (oui, en public) !

Source

Chronique publiée pour la première fois le 2 juillet 2015 sur LeFictionaute.

Dans un monde post-apocalyptique dominé par la barbarie et la pollution, une vieille femme au corps d’adolescente, malingre et malade, raconte une aventure vieille de deux siècles, navigant entre complots internationaux, corps pourris et désir d’immortalité. Une aventure racontée avec brio par Catherine Dufour dans Le Goût de l’immortalité qui en fera frissonner plus d’un.


Source

Pour faire court : je donne quelques-uns de mes thés !
Bien sûr, il ne s’agit ni de thés éventés, ni de thés dégueulasses – ceux-là, je vais me résoudre à les jeter – mais de thés qui ne correspondent pas/plus à mes goûts.

Seule condition : vous devez avoir laissé au moins cinq commentaires à ce jour sur mon blog.

L’idéal serait que tout le monde soit servi mais si mon offre n’attire pas foule, je n’ai aucun problème à en envoyer plusieurs à la même personne. Vous pouvez bien sûr me poser des questions sur les thés en question.

Et sans plus attendre, voici la liste !


Source

Le plat préféré de ton enfance
Mon ventre balance entre la soupe au concombre amer et celle aux racines de lotus, parfaitement préparée par ma mère. Aujourd’hui, c’est mon père qui les prépare et c’est presque aussi bon. Pour ma part, j’en ai déjà fait mais avec beaucoup moins de succès : je n’ai pas l’expérience et le tour de main, et en plus, il me manque souvent le tiers des ingrédients, ceux qui relèvent le goût.

Ce challenge prend donc fin sur cette photo qui ne fera sans doute saliver que moi, j’espère qu’il vous a plu :) Vous pouvez retrouver ici l’intégralité du challenge !
Source

Cette semaine...

Source

Un plat ou aliment que jamais-de-la-vie tu goûterais
S’il est vrai que je ne mangerais jamais une licorne, c’est surtout l’araignée, comme j’en ai vu dans des marchés asiatiques, que je ne toucherais/regarderais/goûterais jamais de la vie. Pas parce que je suis végétarienne mais parce que je suis horriblement arachnophobe.
Source

Deux petits plats cette semaine...

Source

Il y a un an, je m’intéressais dans le cadre de mon travail aux « travailleurs à la demande ». Il était question du spectre d’Uber d’un point de vue économique : émergence de méga-plateformes servant d’intermédiaires entre l’offre et la demande, multiplication des services en faveur des consommateurs et absence de prestations sociales pour les travailleurs. Lorsque les récentes grèves de chauffeurs ont eu lieu, je me suis repenchée sur la question pour tenter de comprendre la situation

Source

Un plat ou aliment que tu rêves de goûter
Un plat de légumes de L’Arpège. De magnifiques photos sur le compte Instagram d’Alain Passard : @ArpegeLive.
Source

Le plat ou aliment que tu trouves le plus sous-estimé 
Les œufs. Parce que les vrais savent.
Source

Le mois de janvier n’a pas été de tout repos, avec les innombrables sorties à l’occasion du Festival de la BD d’Angoulême. À mes piles actuelles se sont ainsi ajoutés pas mal de nouveaux tomes de séries que je suis et des coups de cœur dont je n’avais pas prévu l’achat.
Du coup, je n’ai toujours pas fini mon roman et j’ai de nouvelles choses à découvrir. Pour ces raisons, je me laisserai le mois de février pour tout rattraper et ai décalé mes piles de lecture d’un mois.

Source

Le plat ou aliment que tu trouves le plus surestimé
Ce genre de gâteaux dont j’ai oublié le nom, sucrés ou salés, visuellement très impressionnants mais sans aucun intérêt gustatif. Un peu comme les carottes mais en plus beau.

Source

Un plat ou aliment qui t’ennuie
Les carottes, sans appel. C’est chiant à mourir, chiant à préparer. J’ai tout essayé ou presque : en soupes (toutes différentes), en gâteau, en chips, en jus, en salade, rôties : ce légume est sans intérêt gustatif. Mon beau-père me dirait que c’est parce que je ne connais pas le goût des bonnes carottes (crues, de surcroît), je lui répondrais qu’il faudrait qu’il se mette dans ce cas à apprécier les épis de maïs cuits à la vapeur au lieu de dire que le maïs, c’est pour les chevaux.
Source

Merci d’avoir été si nombreux à participer au concours organisé pour mon 500e post :)
Très sincèrement, je pensais avoir deux réponses et... il y en a eu dix donc... merci beaucoup !

Pour l’occasion, j’ai même laissé tomber les générateurs de chiffres aléatoires pour écrire vos petits pseudos sur des bouts de papier :

 
Je plie...
 
Je mélange bien d’une main innocente et...

... mon autre main innocente a choisi !

L’heureuse gagnante est donc Titite, bravo !
Comme promis, je te préparerai donc un petit colis pour te remercier !
Merci aussi à tout le monde d’avoir pris le temps de venir donner votre avis et vos suggestions.
Suite à vos commentaires, je vais mettre en place les changements suivants :
  1. Je vais créer une petite bannière pour continuer de personnaliser cet endroit (c’est même dans mes objectifs de février). J’ai découvert il y a seulement quelques jours qu’on pouvait installer d’autres thèmes que ceux proposés par défaut par Blogspot, je ne vais donc pas me gêner pour refaire les choses à ma sauce !
  2. Je vais aussi reprendre les thèmes principaux du blog dans le menu en haut (là où vous voyez actuellement « gallery », « portfolio », etc.) pour faciliter la navigation.
  3. Je m’en tiendrai à un post par jour au maximum : dès la fin du Bouffe Challenge, fini, le post de l’après-midi après le post du matin. Comme je rédige toujours mes billets en avance, je les programmerai toujours pour 7 heures du matin, ce qui me permettra de les lire le matin avant de travailler et de corriger les coquilles s’il y en a trop et ce qui vous évitera peut-être de vous demander si vous avez loupé quelque chose.
  4. Si j’ai plusieurs choses à raconter, je les étalerai sur la semaine pour éviter la bousculade en début et le vide en fin de semaine. S’il y a un post par jour, eh bien, c’est que j’aurai été productive !
  5. Je raconterai « Ma semaine » le lundi qui suit : fini le post du dimanche à 18 heures qui m’oblige en plus à jouer à Madame Irma dès vendredi soir.
  6. Les deux derniers jours du mois, ce sera le bilan des objectifs et les objectifs du mois suivant. En début de mois, ce sera le bilan de lecture.
  7. Côté sujets, j’ai été surprise d’apprendre que la culture asiatique vous intéresse :D J’étais persuadée de vous assommer avec ! Ceci dit, je ne vais pas forcément me remettre à d’énormes analyses de ma double culture, mais je sais que je n’aurai pas de raison de me brider (oui, j’ai osé).
  8. J’essaierai de mettre plus de photos : c’est vrai que j’en prends pas mal, j’ai juste la flemme de les télécharger sur Photobucket, mais soit. D’ailleurs, à l’époque de Live Journal, « Ma semaine » était carrément en photos, je vais peut-être en reprendre le principe, tiens !
  9. Côté culture, il est vrai que j’ai arrêté d’écrire de longues chroniques alors que je continue de lire et d’aimer beaucoup de choses. Je pense que j’ai un petit complexe sur ma façon de chroniquer des livres, des films, ou pire, des CD, du coup, je mets 10 plombes à pondre un article (généralement long, c’est vrai), mais il faut que je trouve un juste milieu.
  10. Enfin, même s’il me semble évident que vos commentaires me sont très précieux et sont même plus intéressants que mes billets, je me demande si je vous le dis assez souvent. Donc je tenterai de vous faire participer plus avec la fameuse petite phrase « Et vous, vous... ? ». Bien sûr, j’éviterai « Et vous, est-ce que vos parents chinois sont aussi complètement à l’ouest et vous en font voir de toutes les couleurs ? » ^^.
C’est déjà pas mal pour une première mouture, non ?
Bien sûr, je reste ouverte à toute suggestion, donc ne vous privez pas !

Merci encore et... longue vie à mon blog :D
Source

Une spécialité de ta famille ou de ta région
Je devrais mieux connaître les spécialités du village familial mais je ne sais plus très bien faire la part des choses donc parlons plutôt du curry de ma mère ! Comme base, ce doit être une pâte de curry rouge thaïlandais, mais à laquelle elle n’ajoute pas ou peu de lait de coco. Ensuite, il y a des cuisses de poulet. Enfin, le CLOU : des aubergines *_* mais aussi des haricots verts, des tiges de citronnelle, des épices-mais-pas-trop... Ce qui donne un liquide assez clair et d’une couleur jaune moutarde. Surtout, il ne faut pas que les ingrédients flottent au-dessus de la soupe, on est censé manger ça avec du riz. J’en ai ramené une fois à monsieur mais de toute évidence, celui-ci ne sait pas apprécier les bonnes choses.

Super bonus, mon père en a cuisiné récemment, voici donc des photos de la chose :


Admirons ce superbe curry végétarien, sa cuisse de poulet, son sang de porc, sa sauce de poisson...

Source
Bonjour, bonjour,

Comme annoncé dans mes objectifs du mois, je vends des affaires !

1) Appareil photo bridge Panasonic FZ62

 
 
 
 

C’est monsieur qui me l’a offert fin 2013, peu avant que je ne parte en Australie avec. Je le maîtrisais assez mal à l’époque donc je m’en suis peu servi.
Ensuite, je l’ai emmené avec moi pour quelques week-ends, à Barcelone et à Lisbonne, mais surtout au Japon l’automne dernier. En un peu plus de deux ans, il n’a servi que ponctuellement mais j’en ai toujours pris grand soin et tout fonctionne bien sûr parfaitement.
Si je le vends aujourd’hui alors qu’il me donne toute satisfaction, c’est pour financer un appareil compact qui correspond davantage à mes besoins, ce que je ne pouvais pas faire à l’époque (les prix n’étaient d’ailleurs pas les mêmes).

Description de ce que je vends :
- Bridge Panasonic Lumix DMC-FZ62
- Boîte, chargeur et câble
- Sacoche de transport Case Logic

Spécifications :
CAPTEUR : CMOS 16 Mpx, 1/2,3" , 56 Mpx/cm
STABILISATION : optique
OBJECTIF : 24x 25-600 mm f/2.8 -5.2
VISEUR : Electronique
ECRAN : 7.5 mm, non TN, 460000 points, 4/3, non tactile
SENSIBILITE : 7.5 mm, non TN, 460000 points, 4/3, non tactile
VIDEO : 1920 x 1080 pixels, 50 i/s , Stéréo
MEMOIRE INTERNE : 70 Mo
SUPPORT EXTERNE : SDHC SDXC
CONNEXION : USB AV HDMI port viseur
DIMENSIONS / POIDS : 80 x 124 x 106 mm / 493 g

Prix : 150 €
(Prix d’achat de l’appareil : environ 350 €)

Bien sûr, ne passez pas par Le Bon Coin si vous voyez l’annonce ici, je mets juste le lien pour que vous puissiez le partager si votre entourage pourrait être intéressé.


N’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions ou à partager les annonces !
Un grand merci ! 

Appareil photo vendu, merci !
Source (montage ?)

Un plat ou aliment que tu manges quand tu es triste
Le combo de mon adolescence : des chips (bien grasses ou au vinaigre) avec du Fanta ! Après ça, j’arrête de ruminer et avec les kilos pris, je m’attaque au problème.
Source

Lundi : rêver qu’Otak était devenue un raton laveur / me lever avec un mal de tête peu violent mais persistant / avoir envie de voir Akira après le magnifique Lamu Beautiful Dreamer de Mamoru Oshii (le point commun ? l’époque) / faire faire peau neuve au blog (même s’il reste des choses à peaufiner) / rester suspendue aux lèvres de la professeure de japonais qui parle de traduction, de subjectivité de la langue et de watakushi shôsetsu (romans à la première personne ?).

Mardi : recevoir un mail d’un client un peu difficile qui me booke pour tout 2016 car wirklich zufrieden (« vraiment satisfait ») / soupirs de contentement sur le siège masseur du salon de coiffure et à l’instant où on fait enfin voler cette frange trop longue / récolter les quelques maigres pleurotes pour en faire un risotto aux deux champignons pas mauvais mais qui ne restera pas dans les annales.

Mercredi : une carte Gold, le début de la gloire ou de la ruine ? / terminer la traduction d’un long document sur le dialogue avec les parties prenantes pour lire le manga Underwater et ses habitants opposés à l’inondation de leur village / refaire avec monsieur tous les joints de la baignoire, sans doute l’une des tâches les plus rébarbatives qui existent / constater avec désespoir que monsieur a mis mon pantalon en daim (je ne savais pas que c’en était avant de le recevoir) dans la machine à laver / rejoindre Paulette pour une exposition BD que je recommande chaudement / acheter de jolis bijoux peu chers / rejoindre Malena et Kleo (toujours avec Paulette) pour un okonomiyaki végétarien franchement raté / passer une soirée en très bonne compagnie et c’est l’essentiel.

Des planches d’Adrian Tomine, l’un de mes auteurs fétiches
Gros plan sur une planche
Coup de cœur pour l’artiste Geneviève Castrée !


Jeudi : le pantalon en daim dont je ne savais pas qu’il était en daim se porte comme un charme après un passage dans la machine à laver / commander des Lunch boxes chez Sushi Shop pour midi / prendre enfin le temps d’enlever « bonne année » de mon message d’absence automatique / prendre deux rendez-vous médicaux importants / prendre rendez-vous chez Lush pour un massage / entendre dans le métro : « Tu savais pas qu’il y avait eu un attentat à Saint-Michel en 1995 ?! Remarque, c’est vrai qu’on n’était pas encore nées » / voir une personne que je ne connaissais pas trop et rester près de 4 heures avec.

Vendredi : passer la journée le nez dans des trucs administratifs et en sortir épuisée / les choses avancent / recevoir un appel en allemand et réussir à riposter quelques bribes d’informations / n’avoir ni le temps ni l’envie d’aller nager / à défaut, prendre le bain que monsieur a fait couler à mon attention et ajouter de la poudre de bain Moomin au « lingonberry jam » (de l’airelle, quoi) / retrouver avec plaisir Agent Carter.

Samedi : déjeuner avec une ancienne collègue chez Kosyuen / une boutique Séphora transformée en humaine s’assoit à côté de moi dans le train, mon nez souffre / acheter des mangas / acheter pleiin de comics et un livre de Béa Johnson pour réduire les déchets / réviser pendant des heures mon examen de japonais après des mois de glande / devant monsieur qui mange du fromage blanc 0 % au sucralose et une banane, dévorer un pain aux raisins, puis une compote, le tout arrosé de chocolat chaud : le contraste est saisissant / me dépatouiller avec des histoires de produits financiers et de frais de succession.

Ochazuke et accompagnements

Mousse au matcha


Dimanche : ne pas bouder le Winter Cookbook Challenge de Sunalee mais recevoir des légumes pour lesquels mes livres ne proposent aucune recette / dire au revoir à mes pleurotes qui n’ont donné qu’une mini-récolte / bloguer / aller chez un ami avec des Poshcorn.


Bonne semaine et à cet après-midi pour la suite du Bouffe Challenge !