Restaurant Kosyuen (Paris I)

, , 4 comments
Source

Certes, les réponses que vous m’avez données pour mon concours 500e post étaient très claires, mais... mais... mais... je ne peux pas ne pas parler de ma nouvelle adresse fétiche à Paris !
Kosyuen, c’est Camille qui en a parlé en premier et m’a fait rêver en moins de deux. Pour la simple raison que ce restaurant japonais propose des ochazuke ! Il s’agit d’un plat de riz à arroser de thé, que je n’avais jamais eu l’occasion de goûter. Forcément, quand une ex-collègue m’a dit qu’elle mangerait bien japonais, je n’ai pas été chercher très loin. Et forcément, quand mon resto de St-Valentin a été annulé, c’est aussi là que j’ai emmené Monsieur. Je vous montre ?



Je n’ai pas pris de photos de l’étage mais Kosyuen, c’est assurément japonais et zen, pour faire dans les clichés. Du vert sur les murs, des pierres, des tableaux, tout est très joli et sobre.

Au niveau de la carte, le choix n’est pas immense, mais comme souvent, c’est gage de qualité : le menu ochazuke ou le menu onigiri. Dans les deux, le plat principal s’accompagne de petits légumes, de tsukemono (autres petits légumes, mais marinés) et d’un dessert. Le tout bio, pour 12 € au déjeuner.

Comme nous avions faim, nous avons pris chacun un menu ochazuke avec du saumon teriyaki et en supplément, deux onigiri, l’un aux algues marinées, l’autre aux courgettes et champignons. De mémoire, il est aussi possible d’en avoir au poulet mariné, à la prune salée et acide (umeboshi), aux champignons...


Et évidemment, tout est très bon et raffiné ! Le riz a une texture parfaite, légèrement collante, le saumon est cuit à point, et surtout, le salé, le sucré de la sauce et le thé se mêlent très bien. J’a-do-re ce mélange de goûts et ai apprécié chaque bouchée.

J’adore les petits légumes à la vapeur et ce jour-là, c’était des brocolis. « Ils réussissent presque à me faire aimer ça », m’a dit monsieur, et c’est déjà un énorme point !

Quant aux onigiri, j’ai bien aimé celui aux algues, mais ai trouvé celui aux légumes plus quelconques. Malgré tout, la texture du riz est encore une fois parfaite, l’algue est parfaitement posée, miam miam.

En dessert, on a eu droit à du fromage blanc surmonté d’une madeleine au matcha. Pas aussi bon que la crème fouettée au matcha à laquelle j’avais eu droit la première fois, mais très bon quand même.

Et comme on avait encore un peu faim (longue matinée difficile oblige), on s’est offert un parfait au matcha :


Mousse de matcha tout en bas, gâteau moelleux et fondant (mais je ne sais pas à quoi il était, peut-être un mélange de marron et de haricot rouge), chantilly, madeleine, le tout à arroser de sucre roux.

Cette fois-ci, nous n’avons pas commandé de thé mais sachez que le Kosyuen propose une belle carte de genmaïcha, matcha au bol, gyokuro... à des prix tout à fait corrects. Et il semblerait que je n’aie pas fini de découvrir la carte puisqu’à midi, il y a des bentô (nous sommes arrivés à 14 heures, tout a dû être vendu), et que l’après-midi, le restaurant se transforme en salon de thé.

Bref, au cas où ce n’était pas clair, je recommande chaudement cette adresse. Les prix sont doux (prévoir quand même un menu et demi par personne sauf si appétit d’oiseau), le service est ultra-rapide en plus d’être très chaleureux, le lieu est très beau. J’ai pris une photo du lavabo, à défaut :



Kosyuen
258 Rue Saint-Honoré
75001 Paris
Lundi à samedi, 10 heures à 19 heures
Site Internet

4 commentaires:

  1. OK, merci, j'ai faim. J'ai essayé de faire de l'ochazuke à la maison une fois, c'était pas très concluant (pas assez assaisonné), il faudra que je recommence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Encore un resto à se caser :)
      Je ne tente même pas ce plat chez moi, trop de variables, trop de danger.

      Supprimer
  2. Bon, si un jour on vient te faire un coucou, on ira là hein ?
    Je ne connaissais pas l'ochazuke, mais ça me tente. Quant au parfait au matcha...
    Et voilà j'ai faim !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si un jour, vous venez, ce sera un marathon qu’on vous concoctera !
      Je pense que tu serais capable de faire un bon ochazuke :) Quant au parfait, il faut trouver les bons ingrédients et hop !

      Supprimer