Winter Cookbook Challenge – Semaine 8

, , 4 comments
Source

Cette semaine, j’ai pu réaliser des recettes un poil plus élaborées, tout simplement en allant acheter mes fruits et légumes au supermarché et à Picard, plutôt que de me faire livrer un panier bio...


Linguine primavera et œufs pochésCuisine végétarienne, Marabout
 

Variantes : impossible de mettre la main sur mon vinaigre de vin blanc, je l’ai remplacé par du vinaigre de vin rouge, ce qui a coloré le blanc des œufs. Je n’allais pas acheter du cerfeuil, j’ai remplacé par du persil plat. Et, enfin, comme on s’en doute, absolument tous les légumes ont été achetés chez Picard, puisque le primavera, on n’y est pas encore. J’ai d’ailleurs hâte...
Goût : miam ! J’adore les asperges, donc forcément, cette recette était pour moi. J’ai découvert aussi les fèves, que je n’avais jamais « préparées » (grand mot) chez moi. Les œufs pochés manquaient de coulant, j’ai géré la cuisson avec un peu de négligence, il faut dire. Mais globalement, on a bien mangé.
À refaire : avec des asperges et des pois gourmands frais, vivement !




Aubergines au four à la grecqueCuisine végétarienne, Marabout
 
 
Variantes : comme je-ne-sais-plus-pour-quelle-recette, j’ai encore oublié d’acheter un oignon rouge, remplacé par des lamelles d’oignon jaune surgelé (note : ce billet n’est pas sponsorisé par Picard), j’ai laissé tomber le céleri (pour un bâton...), le basilic est venu prendre la place de l’origan, tomates grappe substituées aux tomates roma que je ne connais même pas, et enfin, j’ai mis des olives à la grecque pour être directement dans le ton.
Goût : je ne sais pas si vous vous rendez compte, mais j’ai fait manger de l’aubergine à Monsieur-cet-ignare ! Bon, cette recette est en réalité toute simple hein, mais comme elle était dans la section « week-ends » du livre, celle-là même où il y avait les gnocchis à la patate douce de la mort, je la redoutais un peu. 
Anecdote : seulement une trois centaines de kcal, selon le livre, je suis agréablement surprise.
À refaire ? : avec plaisir ! Maintenant, il me reste à trouver quoi faire de la chair d’aubergine prélevée pour évider les aubergines...



Y a pas à dire, j’adore ce livre !

4 commentaires:

  1. On ne réincorpore pas la chair des aubergines ? Une idée : la faire cuire à la vapeur et la mixer avec de l'huile d'olive et de l'ail pour préparer un caviar d'aubergines.
    Tes linguine font vraiment envie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh non, j’ai cru moi aussi, mais la farce est constituée d’oignon, d’ail, de poivron, de tomates, de feta et d’olives. J’ai voulu faire mon propre mix en remettant l’aubergine mais franchement, y avait plus la place (j’ai même dû faire un petit tas supplémentaire de farce et le saupoudrer de panure+parmesan).
      Et merci pour la suggestion de caviar (qui est déjà dans mon ventre !) : je pensais à une entrée de ce genre mais impossible de mettre le doigt dessus.
      Merci aussi pour les linguine, j’ai franchement aucun crédit : j’en prends des bons et le reste, c’est du surgelé !

      Supprimer
  2. Normalement, il faut faire griller les aubergines au four puis détacher leur chair pour le caviar d'aubergines, mais vu que c'est déjà découpé, je pense que c'est la cuisson la plus rapide et la plus simple. L'important c'est d'assaisonner !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne me suis pas embêtée, vu la quantité : 10 minutes à la vapeur, puis j’ai mélangé avec de l’ail (un peu trop d’ailleurs), de l’huile d’olive et du citron, puis j’ai mis au frigo. Prochaine étape : moussaka.

      Supprimer