Free Persephone

, , 13 comments
Source

Samedi dernier, j’étais avec mes camarades Sarousse, Estelle et Addie dans le délicieux salon Free Persephone, dans le VIe arrondissement à Paris. Je remercie d’ailleurs sincèrement cette dernière, car il s’agit tout à fait du genre d’endroit où je n’aurais pas posé un orteil si je n’avais pas été en si bonne compagnie.
Pourquoi ? Tout simplement parce que Free Persephone est un salon de beauté, en plus d’être un salon de thé (ou l’inverse – chacun ses priorités). Dans « le premier Fragrance Day Spa de Paris », on peut en effet s’offrir une manucure, un massage et un thé accompagné de charmantes pâtisseries. 
Je remonte un peu le temps pour vous montrer ?

Sans plus d’ambages, voici l’entrée :

Petit aparté : pardonnez la qualité médiocre de mes photos, je n’ai jamais été une photographe accomplie et en plus, je n’ai pas encore configuré mon nouvel appareil. Il va sans dire que pour des photos – et une review – de qualité, rendez-vous chez mes blogui-copines.

J’ai trouvé l’endroit plutôt chaleureux, et surtout, très bien pensé. Il y a un coin manucure, un coin massage, un coin boudoir, un coin bougiiiies et bien sûr, le coin thé. L’espace est grand : on ne risque donc pas de se marcher dessus.


Les tons sont pastel avec un côté anglais qui n’est pas sans rappeler le Spa de Lush. Tout a l’air douillet, tout est beau et simple à la fois. J’avoue que je suis conquise d’emblée, même si les salons de beauté ne sont pas spécialement ma tasse de thé. En revanche, les massages… Miam !

Après quelques papotages dans la partie salon de thé, on attaque le vif du sujet : le thé ! Pour l’instant, le choix est un peu limité, puisqu’il n’y a qu’un thé noir « russe » et un thé vert jasmin, ainsi que diverses infusions, mais nul doute que celui-ci s’étoffera avec le temps. Lauren, la propriétaire, compte bien proposer de nouvelles références au fil du temps, qu’elle fera alterner, et pour ma part, j’ai hâte de découvrir les maisons de thé qu’elle aura choisies parmi la liste que nous lui suggérons.

Pour ce qui est des pâtisseries, en revanche, le choix est cornélien ! Tarte au citron meringuée, gâteau au chocolat et à la pistache « façon grand-mère », cheesecake, tarte aux pécans… C’est mon amour des noix qui prend le dessus cet après-midi, et me voici avec mon thé vert et ma petite gourmandise. Enfin, je retire le « petite », car je mets bien une heure pour venir à bout de cette généreuse et délicieuse tarte.

 


C’est vraiment très chouette de pouvoir prendre le thé dans cette atmosphère un peu hors du temps. L’endroit est une vraie bulle de confort. Au fil des discussions, nous apprenons que le nom de ce dernier est dérivé du mythe de Perséphone, fille de Déméter et de Zeus, dont la libération symbolise le retour du printemps. Perséphone n’est donc pas gratuite, mais à libérer (après avoir dit ça, je me demande si je peux encore exercer mon métier de traductrice et copywriter – ahem).

Entre deux thés – car mon sachet supporte étonnamment bien les ré-infusions – Leslie, la manager, nous invite à tester les soins de la maison : manucure ou massage. À ce stade, mon cerveau s’est fait la malle, et je ne pense plus qu’à m’installer sur l’un des fauteuils colorés, mais comme mes camarades semblent plus vouloir s’orienter vers la table de manucure, je fais le mouton.

J’aurais choisi le 2e fauteuil en partant de la gauche, sinon
C’est donc parti pour un soin des mains très complet, assuré par Maria, que je plains sincèrement d’avoir affaire à mes ongles striés, ma peau bousillée et mes cuticules de l’horreur. En tout cas, je note qu’elle reste professionnelle et me lime les ongles, applique un soin en m’accordant un divin massage des mains et des avant-bras, dépose une couche de top coat, puis deux couches de vernis et une couche de brillant, avant de compléter le tout avec une crème litchi-vanille rose-gin (là encore, ça a été difficile de choisir !). Au bout de 40 minutes de travail, mes mains sont presque présentables avec leur vernis orange fluo éblouissant. Je suis presque fière – même si je n’y suis pour rien. J’aurais aimé avoir une photo à vous montrer, mais le naturel revient au galop et au bout de 2 jours, j’avais déjà tout abîmé.


De retour à la belle table dédiée au thé, j’ai droit à une eau infusée à l’orange, au citron vert, au thym et au laurier, préparée par les soins de Lauren. Le mélange est très réussi et équilibré, en plus d’être idéal pour les personnes qui n’aiment pas le thé ou doivent éviter d’en consommer. Encore une fois, je me dis que la carte encore courte laisse augurer du bon et du bio et que Free Persephone risque de se remplir bien vite au fur et à mesure que sa notoriété gagnera du terrain.

 

Ce qui est particulièrement appréciable, c’est de pouvoir se déplacer tranquillement dans l’espace et d’arrêter son regard un peu partout pour découvrir de nouvelles décorations et des produits…

 
Car en plus des jolies crèmes pour les mains, la boutique propose des parfums et des bougies. Les premiers sont des créations de Lauren et symbolisent chacune une saison de l’année, tandis que les secondes, ah les secondes…

 

 


Les bougies, donc, sont de la marque Lucia (en bas) et Kobo (en haut). En suivant Sarousse qui les hume un par un, je tombe amoureuse d’une bougie Kobo au saké. Je gamberge à peu près tout l’après-midi à son sujet : j’ai déjà quelques bougies, non ? oui mais celle-ci sent tellement bon et est tellement originale ! oui enfin, le prix n’est pas donné, quand même… certes, mais elle est à base de soja. La suite, on la connaît :


Eh bien, je ne regrette absolument pas, car elle sent aussi bon éteinte qu’allumée. C’est une vraie drogue, la toxicité en moins.

En résumé, c’est un très bel après-midi qu’Addie nous a réservé. Je suis ravie que cet endroit soit appelé à évoluer encore et si ce n’est pour les massages, ce sera pour les nouveaux thés que j’y retournerai. D’ailleurs, si vous aimez cette ambiance bien-être, vous pouvez vous y rendre pour les ateliers cocooning ou un enterrement de vie de jeune fille. Vous y serez très bien accueillis par Lauren, Leslie et leur équipe, que je remercie sincèrement pour cette jolie expérience.

Free Persephone
66 boulevard Raspail
75006 Paris
+33 (0)1 42 22 13 04
www.freepersephone.com/

13 commentaires:

  1. Ca a l'air très chouette, je testerai volontiers quand il y aura un peu plus de choix au niveau des thés!

    RépondreSupprimer
  2. C'était un super moment ! J'y retournerais volontiers avec vous, j'espère qu'on fera notre after works tea très vite :D

    RépondreSupprimer
  3. Joli boutique !
    Les bougies ont l'air sympa. Les Kobo sont jolies surtout.
    Mais on n'a pas vu ta manucure orange ?!?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, les Kobo sont jolies et elles sentent vraiment bon. Toi qui t’y connais un peu, si tu sais où les trouver en ventes privées, je suis toute ouïe :) J’ai un peu cherché mais je suis un peu perdue.
      Pour ma manucure, je l’ai trop vite abîmée et n’ai pas eu le temps de la prendre en photo :s

      Supprimer
    2. Les Kobo ça a l'air dur d'en trouver. J'ai regardé, je n'ai rien trouvé, dommage.
      Si j'en vois, je te préviens !

      Supprimer
  4. Yes, TOP-TOP moment entre blogipines ;) Merci ce chouette article Alice... ultra complet ! Et, je nous organise notre 1er afterwork très bientôt ! @ très vite !

    RépondreSupprimer
  5. Le côté salon de beauté ne me parle absolument pas (façon éléphant dans un magasin de porcelaine...) mais ces pâtisseries !! Elles ont l'air parfaites !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh t’inquiète, on doit pas être très éloignées, niveau éléphantisme :D
      J’ai oublié le nom de la pâtissière, je crois me souvenir d’une Rachel quelque chose, mémoire de poisson rouge.

      Supprimer
  6. Ooooh mais tu aurais du tester le massage !!! Ca nous aurait fait d'autres photos pour notre reportage ;-) Et tu me rends jalouse avec ta bougie maintenant du coup. j'aurais du craquer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah... j’ai pas osé sur le coup :D
      La bougie doit encore se trouver ^^

      Supprimer