La semaine 2016#22 dans le Sud

, , 18 comments
Source
Cette semaine, j’étais en vacances dans le Sud de mardi à samedi et il a fait meilleur qu’en Île-de-France ! Tour d’horizon de ces jolies journées.
Avant le départ
faire une prise de sang / avoir la fierté de comprendre un mot en allemand qu’un Allemand n’a pas compris (bon, ok, c’était un mot technique) / envoyer par erreur ma facture avec mon tarif le plus bas au client à qui je facture l’un de mes tarifs les plus élevés : done, alas / passer un moment agréable à mon cours de japonais / dormir chez mes parents et chercher à démonter le réveil pour en enlever la pile / finir par le ranger pour ne plus entendre le tic-tac


En gare
recevoir les résultats de la prise de sang : il semblerait que je sois légèrement allergique aux chats, après tout / tomber sur une jeune femme qui entraîne un chien d’aveugle et être en admiration totale / craquer pour le nouveau numéro du magazine We Demain (tous les sujets m’intéressaient)


Avignon
centre-ville petit mais très charmant / visiter le Palais des Papes de l’extérieur avec mes parents peu intéressés par l’intérieur / nous balader sous une fine pluie / être surprise par le nombre de SDF sur la grande artère commerçante / apprendre plus tard avec un pincement au cœur qu’ils sont expulsés du centre historique avant le Festival de juillet / tomber sur un Pont d’Avignon beaucoup plus petit et beaucoup moins tronqué que je ne l’imaginais / rigoler comme une bêta en tombant sur la Rue de la grande Fusterie

Le théâtre-opéra
Le Palais des Papes
Pont Saint-Bénézet (« Pont d’Avignon » donc)

Saint-Rémy-de-Provence
prendre le bus 57 depuis la gare routière / visiter le site archéologique romain de Glanum / cette arche, ce mausolée ! / nous promener à Saint-Paul de Mausole, l’hospice qui accueillit Vincent Van Gogh pendant ses années de détresse / découvrir un peu tard les rues piétonnes et commerçantes de la petite ville / notamment les jolis bikinis Blue Glue vendus dans la boutique Kayana / nous dépêcher de prendre un autre bus direction le Pont du Gard mais arriver trop tard pour le visiter correctement et rentrer bredouilles / ne pas pouvoir aller aux Baux-de-Provence

Les plaques qui jonchent le parcours Vincent Van Gogh

Glanum

Saint-Paul de Mausole
Saint-Paul de Mausole et coquelicots
La lavande encore timide

Pont du Gard
prendre le bus A15 et arriver vers midi au Pont du Gard / construit au Ier siècle, rappelons-le ! / faire des tas de tests et de réglages sur mon appareil photo / trouver les résultats décevants : le ciel paraît gris alors qu’il faisait un temps radieux / acheter un petit plateau pour le thé

Le fameux et bel aqueduc romain

Toujours le même, avec trop de luminosité

Beaucoup de touristes allemands et suisses

Excursion Bonnieux / Roussillon / Gordes / Abbaye de Sénanque
arriver un peu tôt en Provence pour la lavande mais avoir quand même droit à un petit champ pour 8 à Bonnieux / goûter à du miel à la lavande / tomber sur un chat trop mignon et câlin / avoir un petit coup de cœur pour le village ocre de Roussillon / regarder ma mère acheter un joli sac à main sans réussir à m’en choisir un / quitter les lieux un peu frustrée par la brièveté des arrêts / oublier de prendre une photo du village perché de Gordes sans mes parents / tomber encore une fois sous le charme du Luberon / nous promettre de revenir visiter plus à notre rythme la région / visiter plus rapidement l’Abbaye de Sénanque / sympathique pour 55 € par personne mais un peu frustrant


« Le Colorado de la Provence »

Un ex-village industriel spécialisé dans le caoutchouc reconverti en charmant havre artistique

 
Gordes

Hébergement
être très contente de l’hôtel Les Corps Saints (anciennement Le Splendid), situé rue Agricol Perdiguier / juste devant le joli square du même nom / tester le thé Kusmi Detox au petit-déjeuner / devoir supporter les ronflements de mes parents / d’où les commentaires et e-mails envoyés entre 2 et 4 heures du matin, pendant leur apogée / lire Le Maître du Haut Château et aimer sans savoir quoi en penser / devoir constamment faire attention à ne pas dévoiler mon tatouage / conclusion : au prochain voyage, je me réserve ma propre chambre, à 30 ans, ça ne me semble pas abusé !





Restaurants
Restaurant des Teinturiers – 5 Rue des Teinturiers / cuisine française et créative / un dressage hyper-maîtrisé / un service adorable / une chouette rue animée le soir / un gros, gros coup de cœur
chips à la pomme de terre vitelotte / œuf mollet et raviole à la girolle et aux asperges / flan et gambas / foie gras / canette à la purée de pommes de terre vitelotte et aux pommes / riz noir venere au cabillaud et aux asperges / millefeuilles aux fraises / cheesecake aux fruits rouges


Le Vintage – 10 Rue Galante /  recommandé par Isa / une première tentative où on se fait méchamment et incompréhensiblement refouler / une seconde tentative plus réussie / des prix plus que corrects : 20 € entrée+plat+dessert le soir ! / des desserts extra / une réservation plus que conseillée



papeton d’aubergine / dos de lotte / entrecôte et frites / camembert rôti à la figue / cheesecake à la vanille et aux fruits rouges / crème chocolat et caramel au beurre salé / panna cotta aux agrumes


Naka – 4 Place de la Principale / l’un des seuls restaurants japonais du centre d’Avignon / une décoration lounge avec canapés en cuir, mur en pierre et lampions au plafond / une carte avec des mix étonnants / des prix un poil élevés / une qualité tout à fait correcte mais sauf envie irrésistible de nourriture japonaise, pas de coup de cœur

menu aubergines, udon et tempura à 20 € environ (quand je parlais de mix)


New Ground – 29 Rue de la Saraillerie / une carte qui ne me disait trop rien, navigant entre le traditionnel, la fusion et le végétarien (!) / une déco pas spécialement à mon goût / mais une cuisine hyper bonne, inventive et bien conçue / un service dynamique et poli / une agréable surprise qui place le restaurant au coude-à-coude avec le Restaurant des Teinturiers

asperges et parmesan / œuf mollet aux fèves et au bacon / veau braisé aux légumes croquants / cabillaud au fenouil / muffin au chocolat avec une sauce au chocolat blanc / crumble de pommes et de poires au citron vert


Parents
s’attendent partout où ils vont à un service 5 étoiles / posent des questions exaspérantes (« peut-on marcher en haut du pont du Gard ? ») / ont des opinions aussi à droite que les miennes sont de gauche / sont un peu embarrassants / ont fait se décharger ma batterie de téléphone à vitesse grand V avec leurs nombreuses questions auxquelles je n’avais pas réponse / mais globalement, ça s’est bien passé / sont autant sous le charme du Sud que moi / 5 jours, c’est quand même ma limite de tolérance maximale


Retour
n’avoir absolument aucun problème malgré le train supprimé avec la grève / plaisanter sur le fait que j’aurais eu droit à ma première virée sur l’autoroute s’il n’y avait plus eu de train / visiter la boutique L’Occitane en Provence (forcément) en attendant le train / craquer pour le parfum pamplemousse-rhubarbe, que j’achèterai dans les jours qui viennent / prendre peur en voyant toutes mes applications se lancer toutes seules lorsque je branche mon téléphone à une borne de recharge / voyager à seulement 10 dans un wagon qui fait un trajet direct Avignon – Paris /  arriver en avance / rentrer chez moi avant que n’éclate la dispute entre mes parents (forcément, bis) / me dire que les Sudistes qu’on a côtoyés étaient réellement accueillants et plus chaleureux que… eh bien, les Parisiens, duh !

commander des sushi / acheter les volumes manquants du manga Wandering Son / m’offrir un sac Sabrina malgré mon envie de ne pas acheter de cuir / terminer la saison 2 de Fresh Off the Boat

accompagner monsieur à la piscine et faire quelques lamentables longueurs pendant qu’il obtient son brevet 50 m / faire une brocante locale et rentrer avec des figurines Pokemon et Skylanders / sortir un vrai thé d’hiver : oolong à la châtaigne / étrenner le miel à la lavande / faire un bon ménage pendant que monsieur prépare ses affaires pour partir à son tour dans le Sud dans le cadre de sa formation


J’espère avoir ramené le soleil d’Avignon
et je vous souhaite une belle semaine !

18 commentaires:

  1. Une bonne semaine bien chargée comme il faut en somme !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, pas tant que ça : avec mes parents, le rythme est plutôt lent (ça m’a frappée, car ils ne l’étaient pas autant avant), même si les questions diverses et variées fusent :D Après, comme ça reste des vacances, forcément, j’ai plus de choses à raconter !

      Supprimer
  2. Alala les parents ...

    Et je compatis pour le tatouage, j'ai dû faire la même chose quand je suis rentrée à la maison et ça m'a pas amusée.
    Remarque, je dois faire aussi la même chose quand je vais dans certains hôtels ici et ça non plus c'est marrant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. À l’hôtel ? Qui peut voir ton tatouage ?
      Dans le seul onsen que j’ai fait, j’ai mis une énorme compresse par-dessus (ça faisait plus « plaie suintante » que tatouage, d’ailleurs), mais j’étais toute seule du début à la fin – le pied !

      Supprimer
  3. Je suis ravie que ton séjour t'ait plu et je te remercie pour les adresses de restaurants que je ne manquerai pas de tester ! ^^ Dire que tu es passée juste à côté de chez moi... Quand j'aurai le permis, reviens-me voir et on ira faire plein de balades ensemble :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j’ai pas mal pensé à toi :)
      Avec plaisir, qu’on se fera des balades (pédestres et automobiles) ^^

      Supprimer
  4. Ça à l'air d'avoir été un super séjour, plein de belles et bonnes choses. Le pont du Gard, j'aimerais bien le voir aussi !
    Et gordes semble être un joli village !
    Tu comptes leur dire un jour à tes parents pour ton tatouage ? Tiens moi j'ai eu droit à un "tu en as partout" ce week-end... s'pas faux en même temps...
    Et oui à 30 ans tu as le droit à ta chambre hihi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Gordes fait partie des plus beaux villages de France » (http://www.les-plus-beaux-villages-de-france.org/fr), avec Roussillon, et dans le coin, Les-Baux-de-Provence (et plein d’autres).

      Non, je renonce à annoncer officiellement et solennellement le tatouage que j’ai fait faire il y a un an et demi déjà :D Je me suis dit que si jamais un jour ils aperçoivent mon tatouage, je le leur montrerai, et basta.

      C’est fou que des gens qui en ont partout continuent de recevoir des remarques : comme si t’allais te faire détatouer et du jour au lendemain !

      Pour ce qui est de la chambre individuelle, c’est surtout qu’en vacances, mon père paie et que j’aurais des remords à le faire payer plus pour mon confort. Mais bon, d’une part, je ne le ruinerais pas, d’autre part, je pourrais payer moi-même et d’autre part encore, il en va de ma santé physique parfois *zombie*

      Supprimer
    2. C'est ma maman qui m'a sorti ça en fait, pourtant elle sait et je les ai tous montrés.
      Le truc c'est que ce n'est pas fini, donc je vais finir par vraiment à en avoir partout pour elle !

      Pour la chambre, je pense en effet que c'est bon pour toi d'un côté paix intérieure face aux ronflements, et puis aussi pour poser ta situation de grande fille par rapport à eux, quitte effectivement à payer ta part. Je ne sais pas si tu comprends ce que je veux dire.
      Je t'avoue que je ne pourrais absolument plus faire chambre commune avec mes parents ou même mon frère jumeau ! Par rapport à mon intimité, la leur, nos rythmes, nos espaces vitaux respectifs etc.

      Supprimer
    3. Si si je comprends tout à fait.
      Et je sais aussi que le fait de me priver de mon intimité, c’est aussi une façon de me ramener à l’état de petite fille de ses parents. Mais jusqu’ici, je me suis dit que c’est temporaire et que ça fait faire des économies. Je pense que je préférerais encore être avec mon frère ou ma sœur si j’en avais un.e.

      Supprimer
  5. Même si ce n'était pas vraiment nécessaire, ça me donne encore plus envie de visiter "le sud" :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha je suis d’accord avec les guillemets que tu as mis : grande zone « par là-bas » où tout a l’air intéressant !

      Supprimer
  6. Et vous avez fait tout ça en bus ? C'est super ça. Moi qui n'aime pas conduire en France, ça m'intéresse.
    J'ai adoré "le Colorado de la Provence", évidemment. Si nous avions les vieilles pierres ici aussi, ce serait bien.
    Les photos des plats font envie. (Et est-ce ta chaussure que l'on aperçoit sur la photo avec la plaque Vincent ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ! TGV Paris – Avignon et tout le reste en bus/minivan. Je voulais éviter à mon père de se taper le trajet et quand j’ai planifié ce mini-voyage, je n’avais pas encore mon permis. De toute façon, j’allais certainement pas m’amuser à conduire sur l’autoroute et/ou une voiture de location.
      Depuis la gare routière d’Avignon Centre (le « PEM », Pôle d’Échange Multimodal – ce qui ne veut rien dire, comme on me l’a dit à l’office de tourisme), il y a des bus pour aller à pleiiiin d’endroits qui semblent tous plus beaux les uns que les autres.

      Et c’est bien un bout de ma chaussure à côté de la plaque. Photo prise en marchant, je n’ai pas fait gaffe au cadrage, mais ça va, rien de compromettant :)

      Supprimer
    2. Je trouvais que la chaussure avait l'air jolie. C'est pour ça que j'ai demandé.

      Supprimer
    3. C’est très gentil à toi, je le leur dirai.
      Je ne sais pas si ça se voit, mais ce sont des Kickers :)

      Supprimer
  7. Merci pour votre gentil mot sur notre boutique (Kayana St Rémy de Provence)

    RépondreSupprimer