Les certitudes certaines

, , No Comments
Source

Suite à mon billet sur les certitudes passées, titite m’a donné l’idée de parler au contraire des choses qui n’ont pas changé. En en dressant la liste, je constate qu’il s’agit plutôt de valeurs – ce qui est bon signe, n’est-ce pas ? Sans ordre précis…

  1. L’indépendance financière : pour moi et même pour tout le monde, je ne peux imaginer une situation de dépendance durable qui ne s’apparenterait pas à de la soumission.
  2. L’égalité entre les êtres humains : enfant, j’étais profondément révoltée par les situations d’inégalité et d’injustice et il était évident pour moi que tout le monde naît égal. Bien sûr, je n’ai pas changé sur ce point mais entretemps, j’ai pu observer le filtre que la société pose sur tous nos regards et j’ai eu le temps de voir mes opinions évoluer et gagner en profondeur. Aujourd’hui, je me sens donc plus armée pour expliquer le comment et le pourquoi du racisme et surtout, du sexisme.
  3. Le néant après la mort : ma famille a eu beau me bassiner avec des histoires de réincarnation, ça n’a pas pris ! Surtout si c’est pour me dire que dans notre précédente vie, mon père et moi étions amants. No thanks.
  4. L’amour des livres : inutile de détailler plus, hein.
  5. La valeur de la pop culture : j’ai eu ma période snob, certes, mais je n’ai jamais renié la culture populaire, et en particulier, les mangas. Et je suis sidérée qu’en France, les médias soient encore si condescendants envers cette culture sous quasiment toutes ses formes : il faudrait encore culpabiliser de regarder des séries télévisées ou de lire une BD.
  6. L’inutilité du mariage : dans mon cas personnel et seulement dans celui-ci, j’estime que ce serait une coquetterie :)
  7. L’impermanence des choses : rôh, les grands mots ! Je veux tout simplement dire par là que je reste persuadée que les choses varient en fonction de leur contexte – les valeurs morales en particulier.
  8. Le respect des anciens : ou à défaut, des personnes âgées. Sûrement un reliquat de ma culture chinoise : impossible de chercher le conflit avec un vieux. Avant, je me disais que c’était moi qui avais tort, maintenant, je pense simplement que si je tombe sur un vieux con, ce n’est pas à son âge qu’il va changer d’avis. Dans tous les cas, je fais montre d’un minimum de respect.
  9. La symbolique des chiffres : peut-être une superstition, mais je fais toujours attention au nombre d’objets qu’il y a dans un environnement donné (un pot de brosse à dents, une boîte, un canapé) et je m’arrange pour qu’ils soient en nombre pair ou par trois. Hum, ça relève peut-être plus du toc bénin.

Et chez vous,
y a-t-il des choses qui n’ont pas bougé ?


0 commentaire(s):

Enregistrer un commentaire