Les Popotes

, , 9 comments



Depuis quelques petits mois, je ne commande plus de paniers de fruits et légumes (parce que j’ai eu trop de fois des fruits moisis, mais c’est une autre histoire) mais j’étudie toutes les offres qui passent devant mes yeux. Car j’ai beau habiter en région parisienne, ma ville-dortoir fait très rarement partie des zones de livraison et ne compte pas non plus de point-relais à proximité.
Du coup, quand l’excellent magazine Kaizen a parlé des Popotes, je ne me suis pas fait prier pour commander un premier colis de produits pour opérer une « transition en douceur vers le végétarisme ». Maintenant que j’ai préparé mes quatre recettes, je vous présente l’initiative et vous livre mon retour d’expérience !

Premières impressions
Bien sûr, le site Internet, pour commencer. Il est joli, a une belle identité et surtout, il est ergonomique ! Super important comme point : je ne comprends pas qu’en 2016, il existe des sites commerciaux non optimisés pour les appareils mobiles ou dont les menus sont archi-complexes. Rien de tout cela avec Les Popotes et j’ai pu choisir mes quatre recettes très simplement et payer rapidement – depuis ma tablette, si je me rappelle bien.


Recettes
À la différence d’un panier, Les Popotes proposent des ingrédients dont la quantité a été calculée pour 2, 3 ou 4 personnes et fournissent les recettes correspondantes. Actuellement, il y a 12 recettes et pour ma part, j’ai choisi 1) Gnocchis forestiers au pesto de blettes 2) Polenta croustillante aux asperges 3) Orechiette aux cœurs d’artichaut et 4) Couscous en salade, feta et fruits secs.


Les Popotes m’a indiqué qu’il y a quatre nouvelles recettes par semaine, j’en déduis donc que ce service est tout nouveau – c’est assez rare pour être signalé car en général, j’arrive toujours bien après la guerre, voire trop tard.


Livraison
Un créneau horaire de 4 heures sur la journée du mercredi m’a été donné et il a été tout à fait respecté. Un livreur m’a même appelée : « BONJOUR, JE SUIS LE LIVREUR de… lespopotes jevoudraisentrers’ilvousplaît », très drôle, cette timidité soudaine à l’annonce du nom. Le colis était bien fait, tout est arrivé en excellent état, et le carton a fait le bonheur de Scorpy des jours durant.



Ingrédients
Précision qui a son importance : tous les ingrédients sont biologiques, jusqu’au cube de bouillon. De légumes, bien sûr. Après tout, on s’inscrit dans une démarche végétarienne. Enfin, pour ma part, je ne suis pas une acharnée du bio (si cette phrase a un sens), à savoir que je consomme du non-bio sans me rendre malade, mais si je commande des produits livrés à domicile, je recherche quand même de la qualité, sinon du bio. Si tout ne l’est pas, ce n’est pas grave, et je n’irais pas vérifier les boîtes une par une. Dans le cas des Popotes, la qualité est là : c’est frais, c’est beau, c’est bon.

Côté quantité, je suis très agréablement surprise aussi. Je redoutais un peu les quantités d’oiseau mais dans 3 cas sur 4, je me suis retrouvée avec 2 portions et demi. Et depuis le temps, inutile de préciser que je n’ai pas un petit appétit, même si j’essaie de ne pas manger à m’en faire éclater la panse.
Enfin, dans mon colis, il y avait aussi les deux sachets d’agar-agar végétal que j’ai commandés parce que je suis régulièrement à court de cet ingrédient.

 



Plats préparés
J’ai commencé par le plat qui me tentait le plus : les gnocchis forestiers au pesto de blettes !
Ça m’a fait très plaisir de cuisiner des blettes et de réaliser mon propre pesto. Celui-ci contenait entre autres des noix et j’ai été bien rassurée d’en avoir qu’un petit sachet car sinon, j’aurais tout boulotté (bienvenue dans cette société où on paye pour se restreindre ;)). La recette était très claire et simple, pas à pas comme il faut. On s’est régalés, d’autant que j’ai mis tous les champignons de la boîte au lieu des 100 g préconisés et qu’ils étaient bien croquants en bouche.


Ensuite, la polenta croustillante aux asperges. Cette recette, je la craignais un peu plus car les quelques fois où je me suis laissée tenter par de la polenta, elle était très lourde et trop compacte. Et n’étant pas un cordon bleu, je savais déjà que je n’allais pas réussir à faire des frites de polenta. Malgré tout, cette recette a été étonnamment facile à réaliser et si mes frites se sont un peu effritées (ha-ha), c’était tout simplement parce que mon récipient était trop large. La cuisson des asperges dans de l’eau bouillante puis le refroidissement dans un saladier de glaçons sont une excellente idée pour les garder croquantes sans les cramer. J’ai ajouté un peu de tomates coupées en dés et légèrement revenues pour alléger le plat. Mais la petite sauce au yaourt et au vinaigre aux agrumes (que l’on ne voit pas sur la photo) a très bien fait son office.

 

Dimanche dernier, j’ai réalisé les deux dernières recettes, en commençant par les orechiette aux cœurs d’artichaut. Petite déception : les artichauts étaient en bocal, pas frais, mais au moins, ça a facilité la préparation. Les baies de goji ont apporté une petite touche d’originalité bienvenue. Il m’est resté pas mal de branches de thym après, mais je saurai certainement quoi en faire. Encore un franc succès.


Enfin, la recette qui m’intéressait le moins et qui a le plus plu à monsieur, le couscous à la feta et aux fruits secs. À noter qu’on a de l’abricot au lieu des sempiternels grains de raisin, et que c’était chouette. J’ai utilisé toute la menthe dans la polenta (car elle commençait à sécher dans le frigo) donc je l’ai remplacée par du basilic. Moins approprié pour un taboulé, mais pas mauvais. Globalement, c’est la recette qui m’a semblé le plus banale, mais les petites garnitures (oignons de printemps, carotte, pistaches, abricots secs) ont fait leur petit effet.



Rapport qualité / prix
La qualité est là, c’est sûr et certain. Côté prix, il faut compter 60 € pour 2 personnes, 78 € pour 3 et 88 € pour 4 et quatre recettes à chaque fois, car seule la quantité varie. Cela revient donc à 15 € le repas pour 2, ce qui peut sembler un poil cher, mais je rappelle que c’est du bio et que les frais de livraison sont inclus. À titre de comparaison, mes paniers de fruits et légumes bio coûtent aussi 15 € chacun pour 4 à 5 légumes et 2 types de fruits (soit 3 – 4 repas pour 2). Encore une fois, ce sont les aliments industriels qui sont vendus à des prix nivelés par le bas, pour une qualité parfois douteuse.

L’intérêt des Popotes, c’est d’avoir tous les ingrédients sous la main pour préparer des repas un minimum élaborés en peu de temps. Je ne fonctionnerais donc pas tout le temps avec ce système car il n’y a pas de quoi tenir la semaine mais il me paraît idéal pour les semaines où je sors pas mal et où la tentation est forte de manger n’importe quoi ou d’aller au McDo (je sais, je sais). Tout dépend du budget que l’on consacre à l’alimentation, mais pour ma part, il est assez élevé et je peux donc « caser » 60 € sans trop de difficulté.


Public cible
C’est là que je ne me suis pas trop sentie concernée : je ne suis pas « en transition », ça fait quelques années que je ne cuisine plus de viande du tout. Donc je n’ai pas spécialement besoin qu’on me convainque qu’il est possible de se régaler sainement rien qu’avec des fruits, légumes et œufs. Les personnes dans mon cas ou mieux encore, végétaliennes et/ou qui ont un niveau culinaire honorable risquent donc d’être un peu frustrées car elles savent déjà comment combiner les ingrédients pour concocter de bons plats tout en s’assurant les apports nutritionnels nécessaires.
Le public cible, selon moi, c’est donc celui qui veut découvrir la cuisine végétarienne et/ou veut se simplifier la vie de temps à autre.


Verdict
Je suis assez conquise par Les Popotes et j’y retournerai volontiers de temps en temps ! En plus, j’ai déjà repéré les cromesquis, la frittata au chèvre et aux petits pois, l’œuf poché aux épinards et au sel fumé et les légumes poêlés façon tajine pour la prochaine fois :) Je me demande aussi s’il y aura des fruits et des desserts, pour varier un peu ! Et enfin, j’espère bien sûr qu’on pourra commander plus de produits ou des produits plus variés pour « pimper » les recettes et/ou en inventer d’autres, pour aller plus loin.

Avis à ceux qui veulent s’initier au végétarisme :)

9 commentaires:

  1. Très sympa ce panier !
    Les recettes m'auraient toutes inspirée, peut être celle avec les artichauts un peu moins.
    Les gnocchis et la polenta aux asperges me donnent l'eau à la bouche !
    Bien sûr ils ne livrent par ici, ce n'est qu'en rp, mais il est toujours possible de s'inspirer de leurs recettes, qui a priori ne sont pas sur leur site... fallait pas rêver !
    Mais ça me donne des idées, merci pour ce billet !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour cet article !! On ADORE la photo de votre chat dans le panier !!

      Petite précision pour @Titite : on livre pour l'instant toute l'IdF, on a agrandit notre zone en l'espace de 2 petits mois. Du coup je vous suggère de vous tenir au courant sur notre page facebook pour chez vous ;-)
      Bien sûr, les recettes en ligne ne sont pas disponibles, mais on prépare un blog, vous pourrez les y retrouver dans quelques temps !! (Après tout, notre objectif premier est de promouvoir une alimentation végétarienne pour tous !)

      A bientôt !

      Supprimer
    2. En tout cas, les plats sont bien rapides à cuisiner et c’est pratique ^^

      Supprimer
  2. Merci beaucoup pour cet article !! On ADORE la photo de votre chat dans le panier !!

    Petite précision pour @Titite : on livre pour l'instant toute l'IdF, on a agrandit notre zone en l'espace de 2 petits mois. Du coup je vous suggère de vous tenir au courant sur notre page facebook pour chez vous ;-)
    Bien sûr, les recettes en ligne ne sont pas disponibles, mais on prépare un blog, vous pourrez les y retrouver dans quelques temps !! (Après tout, notre objectif premier est de promouvoir une alimentation végétarienne pour tous !)

    A bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour votre retour, vivement effectivement que la zone de livraison s’élargisse car j’ai conscience que les Parisiens sont privilégiés (même si ma ville fait rarement partie de la zone de livraison).

      Et vivement le blog, bien sûr !

      Bonne continuation à vous :)

      Supprimer
  3. Bonjour!
    Je lis en sous-marin depuis 2-3 mois mais je ne résiste à apporter mon grain de sel concernant la polenta. J'en avais des souvenirs assez bof (compacte et lourde) mais ça a changé. Désormais, je l'a fait cuire avec plus de liquide (que du lait ou un mélange lait + eau) que préconiser. Elle est donc un peu liquide (sans couler complètement non plus) et onctueuse et c'est meilleur.

    Merci pour ton blog, je te lis avec plaisir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour et merci pour le commentaire qui fait chaud au cœur (ça surprend toujours de voir de nouvelles têtes quand on est un tout petit blog ^^)
      C’est noté pour la polenta, je testerai ton astuce à la prochaine occasion :)

      Supprimer
  4. De rien du tout. J'ai une fâcheuse tendance à lire en sous-marin. Je viens de relire mon 1e commentaire qui est plein de fautes. Désolée, vivre à l'étranger (Allemagne) n'améliore pas du tout mon orthographe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je peux comprendre :D
      Tu vis où, en Allemagne, si ce n’est pas indiscret ? ^^

      Supprimer