Afterwork Tea – Kodama

, , 4 comments
Kodama

Jeudi soir, la Team Tea Addicts – Divinithé, Arthémiss, Thé Mon Oolong, Thé+Toi, Volutes Tea, Thévangéliste – ainsi que des invitées comme Zoé in the Kitchen, Sandrine et Gabrielle nous sommes retrouvées chez Kodama. La spécialité de ce salon de thé, ce sont les infusions à froid – créations maison – et pour aller droit au but : j’ai eu un gros, gros coup de cœur pour les produits comme pour le lieu !




Commençons par l’endroit : situé rue Tiquetonne, à deux pas du Marais, Kodama est un petit salon plein de chaleur. Poutres blanches, boiseries, cadres en bois, grues multicolores en origami, tout est charmant et décoré avec soin. C’est un point appréciable, même si ce n’est pas l’essentiel pour moi (mes salons de thé préférés ne sont pas forcément à mon goût, esthétiquement parlant – sans être laids). Non, outre les boissons qui nous intéressent, c’est surtout que j’ai trouvé une sensation de chaleur : l’endroit a beau être un peu exigu, chaque espace est pensé avec ingéniosité pour que chacun ait un minimum d’intimité. À 10, nous étions forcément sur la grande table et, pour ma part, j’ai passé un moment très appréciable. Grosse cerise sur le gâteau : je me verrais bien y bosser ! Et, renseignement pris auprès de Martin, l’un des deux propriétaires du lieu, c’est bel et bien possible en heures creuses, il y a le wifi et des prises d’alimentation. Alléluia.








Côté carte, Kodama n’est heureusement pas en reste ! Après tout, les maîtres du lieu ne se baptisent pas « alchimistes infuseurs » pour rien. La carte est divisée en deux sections : les créations et les grands crus. Pour ces derniers, Martin nous a expliqué qu’il source lui-même les thés japonais, tandis qu’il s’approvisionne auprès de distributeurs pour d’autres mélanges. Du coup, moi qui étais partie pour un wulong, le Fu Liang bio, j’ai préféré me tourner vers une création maison, La Part des Anges, aux amandes et au maïs soufflé sur une base de thé blanc Bai Mudan. J’ignore ce que l’on nomme la part des anges d’un alcool est censée représenter, mais en thé, j’aime beaucoup ! Ma boisson s’est un peu refroidie en cours de route, donc je n’ai pas pu bien la sentir, mais je me rappelle surtout le maïs et légèrement l’amande douce. En ce moment, j’ai un faible encore plus affolant pour le maïs et le pop-corn et cette infusion est venue à point nommé. À noter qu’en plus, Dammann Frères vient de commercialiser un thé (une infusion ?) avec ce même ingrédient *_*

Un sencha parfumé, du joli nom de Poids Plume, me faisait également de l’œil avec ses agrumes et son basilic, et j’ai cherché à m’en procurer en vrac, mais ce n’est pas possible : en effet, le basilic et les agrumes sont frais et ne peuvent donc – évidemment – pas être mis en sachet. Qu’à cela ne tienne, j’ai une nouvelle raison de retourner au salon. Parmi les autres créations, citons aussi Monts et Merveilles (de merveilleuses figues) ou encore Les Liaisons Dangereuses (gingembre, carotte et curry), qui doivent être aussi bons que recherchés.

Pour ce qui est des « grands crus », j’en compte pas moins de 21 sur le site, allant du chaï au gyôkuro, avec aussi du Tarry Souchong ou du Gunpowder, par exemple. Bref, une carte claire et bien structurée qui devrait combler tous les goûts.

Enfin, les gourmandises étaient aussi au rendez-vous. À l’heure tardive de notre arrivée, il n’y avait plus que des cookies, mais pas n’importe lesquels : caramel au beurre salé, matcha-chocolat blanc, avoine noisette-chocolat noir… Là encore, c’est à la fois complet et original. Si j’ai bien compris, quand le salon n’est pas dévalisé, il y a aussi d’autres gâteaux :) Des quiches viennent compléter la carte le midi : une végétarienne et une carnée. Autant dire que j’ai hâte de goûter !







En conclusion et au cas où ce ne serait pas clair, j’ai eu un gros coup de cœur pour Kodama. La qualité des ingrédients, l’esprit des lieux, le principe des mélanges d’ingrédients frais, tout me séduit pour l’instant. Je vous laisse avec le fabuleux mur de tubes à essai du meilleur effet !






Merci à Martin pour sa disponibilité et son accueil
et bon premier anniversaire à Kodama :)

Kodama
30 Rue Tiquetonne
75003 Paris
Métro le plus proche : Étienne Marcel

4 commentaires:

  1. En alcool, la part des anges, c'est la partie qui s'évapore pendant que l'alcool vieillit en fûts. Tout dépend de la température ambiante, et donc elle est bien plus grande pour les rhums qui vieillissent dans les Caraïbes que pour le whisky en Ecosse.

    RépondreSupprimer
  2. Ah j'aurais dû mieux formuler ma phrase : j'ai appris ce que signifie cette expression mais je ne comprends pas trop le lien avec le thé - si ce n'est le joli nom - couleur, saveur, odeur, autre ? :)

    RépondreSupprimer
  3. suis un peu frustrée je n'arrive pas voir les photos de ton article ...ni sur firefox ni sur chrome :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah tiens, étrange et dommage. Je suis sous Firefox et je viens de tester avec Chrome, elles s'affichent bien. Je ne sais quoi te dire… j'imagine que je suis le seul blog pour lequel ça te fait ça ? Pas de bloqueur de publicités/d'images de ton côté ? (cela dit, mes photos n'ont rien d'extraordinaire, si ça peut te rassurer)

      Supprimer