La semaine 2016#48

, , 6 comments
Source
Cette semaine…
Lundi : être déjà complètement blasée par l’actualité politique / profiter d’une panne de serveur chez mon client pour établir mes factures, répondre à tous mes mails et lancer des rappels / mourir de rire en lisant l’anecdote ci-dessous (vraie ou fausse, peu me chaut) / me prendre la tête avec des histoires d’argent et de délais de paiement surtout / maudit soit le riz Taureau ailé qui me donne un risotto trop croquant / avancer sur 10 000 choses sauf… ma commande et prendre du retard / passer la soirée à aider monsieur à corriger et mettre en forme son Gros Dossier


Mardi : faire une piètre garde-malade / travailler à un rythme bizarre / passer un super moment avec mon premier concert de Placebo même si je les connais depuis 15 ans : le concert a réveillé plein de souvenirs adolescents, je me suis rendu compte que je leur devais beaucoup – tant en réflexions sur la normalité qu’en décorticages de termes anglais plus ou moins recommandables –, j’ai retrouvé le groupe de mon adolescence, surtout pendant la partie « mélancolique », même si My Sweet Prince n’était évidemment pas à l’appel, et je retiens surtout un joli hommage à Leonard Cohen et une belle interprétation de Twenty Years que j’aurais aimé entendre à la toute fin (bon, par contre, le son à Bercy est effectivement douteux)

Pour une première fois et non accompagnée,
je ne voulais pas être dans la fosse mais sur les gradins,
c’est dur d’être « dans » le concert, parfois
Mercredi : mercredi, jour où une voisine prend bruyamment son pied / me demander pourquoi les vêtements Esprit sont devenus si ringards en un an / résorber mon retard de traduction / devoir reporter mon expo, ma sortie shopping et le sport / finir la deuxième partie de la grosse traduction, youhou / enchaîner avec 11 autres textes / remplir mon carnet de thé / recevoir un like de Guillaume Long sur Instagram / regarder pour la première fois Le Meilleur Pâtissier


Jeudi : faire un petit shopping swap-Noël-etc. / aller me faire couper les cheveux, youpi / récupérer le premier cadeau de Noël de monsieur / puis le butin mangas de la semaine / surprendre deux hommes qui étaient persuadés que je ne comprenais pas le français alors que j’étais juste pas intéressée par leur conversation / après le cours de japonais, manger à un restaurant japonais avec d’ex-collègues

Oui, cette photo me donne un « air » particulièrement débile,
mais je ne voulais pas montrer mon visage.
Les reflets violines se voient mieux à la lumière naturelle.
Vendredi : me prendre la tête avec kikki k pour obtenir un « bête » remboursement / Client Chéri qui veut me payer des centaines d’euros de plus que ce que je lui propose / être bien intéressée par le film Go Home / et Mademoiselle / et Baccalauréat / courir pour aller à l’aquabike et courir pour rentrer m’apprêter et déjeuner en quatrième vitesse / passer un très bon moment de cours / attendre monsieur en mettant de l’ordre dans mon téléphone et mes comptes / puis partir ensemble faire l’exposition Le grand orchestre des animaux à la Fondation Cartier / accuser une grosse fatigue et préférer embarquer le livre et le CD de l’expo ainsi qu’un livre pour ados, Le mystère de la vie (après avoir demandé à monsieur si « ça pourrait pas intéresser ta sœur, non ? Bon, j’embarque pour moi alors » / dîner chez mes parents / et mettre un peu de temps à rentrer en voiture à cause du braquage qui a lieu à deux rues de chez eux

Fin de semaine, on vole haut

Danse des animaux (Paul Bodo)
Plancton (expo Bernie Krause)

Samedi : retrouver l’une de mes émissions radio fétiches, Sur les épaules de Darwin / faire un déjeuner de travail sommaire à base de BD et de bentô / me rendre au SoBD / m’offrir le dernier volume en date de l’incroyable BD Ce / avec une incroyable dédicace de l’auteur / aimer de plus en plus ma coupe de cheveux – décidément, ce coiffeur est un génie / recevoir le pin’s chat-licorne que j’avais perdu et recommandé

Tofu mariné, risotto épeautre/shiitake, potiron aux épices, alfalfa et fenouil-avocat-citron
En dessert : crème de citron

 



Sans voix face à tant de beauté…

Dimanche : nettoyer les vitres et oser les regarder en face / partir assister à l’anniversaire des frères de monsieur / faire de curieux dessins pour expliquer des parties anatomiques à une consœur / deux potentielles très bonnes nouvelles pour décembre / rentrer pas trop tard et pas trop fatiguée

Les plis des fesses, car la traduction mène loin


Sur ce, je vous souhaite
une bonne semaine !

6 commentaires:

  1. Superbe dédicace, et j'adore le petit mot sur ton génie de coiffeur !

    RépondreSupprimer
  2. Je recommande chaudement tout ce que fait l'auteur, mais en one-shots/séries courtes, tu as La table de Vénus, À l'ombre des coquillages et L'horloge !
    Et merci mille fois pour le coiffeur !

    RépondreSupprimer
  3. En effet tes dessins sont bizarres ��. Tu as une belle tête vue de haut.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sont des fesses sans jambes.
      Merci, je pense que je vais me balader uniquement comme ça dorénavant… :D

      Supprimer
  4. C'était difficile de se croiser pour Placebo, et je n'ai pas du tout eu le même ressenti ...j'ai passé un mauvais moment mais j'ai été déçue. Et l'expo à la Fondation ça irait pour des enfants ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heu oui, je savais la salle immense, mais pas à ce point. Je ne sais pas si les autres spectateurs ont aimé ? Autour de moi, certains étaient perdus ou se faisaient chier, j'ai l'impression. Mais vu la distance jusqu'à la scène… Y a juste sur la setlist que j'aurais quelques réserves, mais je ne regrette pas.

      L'expo de la Fondation Cartier : bof, vraiment bof pour des enfants je trouve. Ce n'est pas trop interactif et franchement expérimental, je crains qu'ils s'ennuient. Mais d'autres auront peut-être un autre avis ?

      Supprimer