La semaine 2017#28

, , 6 comments

Source
Cette semaine…

Lundi : prendre un RDV médical et créer un petit moment de flottement lorsque la secrétaire me parle du mois « d’a-oute » | enchaîner long appel professionnel et déjeuner professionnel (pas avec la même personne) | voir mon après-midi tranquille se transformer en soirée de cauchemar | ne pas du tout accrocher à la saison 4 d’Arrested Development | pas mal du tout, ces tangyuan surgelés


Boulettes de riz glutineux
farcies aux cacahuètes et au sésame blond
Mardi : OMG, On va déguster spéciale cuisine de la Louisiane *_* | déjeuner avec mes parents au restaurant L’hommage | tenter d’expliquer à mon père pour la millième fois la différence entre e-mail, wi-fi et Bouygues… | apprendre qu’une pédicure coûte 25 € et y renoncer | rentrer épuisée de ma journée familiale tandis que mes parents partent faire du ping-pong | alors que j’annonce à monsieur que je vais lire Sangatsu no lion (March Comes In Like A Lion), lui me parle de son « Sangatsu no litière » (cherchez pas…)



Mercredi : passer une heure productive avec ma comptable | régler en direct ma TVA | et en sortir rassurée et confiante | essayer de nager dans l’eau à 30 °C de la piscine | rejoindre Kleo pour un délicieux déjeuner à Kodawari | ne pas résister à l’appel des thés parfumés de Lupicia | puis nous poser chez Colorova pour un bon papotage | songer très fortement à piquer un somme à un bar à sieste pendant les 3 heures qui me séparent du dîner | les passer finalement à lire La horde du contrevent d’Alain Damasio | passer une délicieuse soirée avec mes amis pour mes 30 ans | et rentrer les bras chargés de cadeaux !

Pas très végétarien,
mais si bon…
Merci Kleo ^^
Merci monsieur <3
Merci les amis !
Merci à l’amie !
Merci Diba !
Merci titite !
Jeudi : une première dans ma vie de traductrice : la traduction religieuse | liquider à un bon rythme mes tâches administratives | ainsi qu’une demi-douzaine de commandes | être un peu déçue du documentaire Hong Kong, génération rétrocession | me résoudre quand même à faire un petit courrier au RSI pour demander un sursis de 40 jours, au cas où | contempler les feux d’artifice du 14-Juillet depuis le balcon de notre immeuble mort tandis que les voisins de celui d’à côté s’amusent comme tous les ans sur le rooftop magnifiquement illuminé

Vendredi : me dire toute la journée que j’ai oublié de faire quelque chose | et comprendre à la fin de la journée : manger sain et aller à la piscine, ahem | m’inquiéter un peu du vol en retard puis de l’absence de nouvelles de mes parents | ce qui me permet toutefois de lire jusque tard dans la nuit | et savoir enfin à 4 heures du matin qu’ils sont bien arrivés dans leur appartement Air BnB à… La Havane !

Petite sortie dans le coin
Samedi : faire une croix sur la piscine pour aller acheter des filets de protection de balcon pour les chats | faire un petit crochet au Ground Control, un « espace de vie » avec food trucks et potagers | avoir même le temps d’aller dans une boutique Lush pour récupérer mon cadeau d’anniversaire | passer l’après-midi et la soirée avec la belle-famille entre bricolage de filet et dîner d’anniversaire sponsorisé par Picard




Glaces du Perche Sarthois :
menthe/ortie et pomme du Perche
Dedans : une boule de bain et un savon
Mouahahahahaha !
Dimanche : attendre avec impatience que l’identité de l’actrice du 13e Docteur soit révélée | continuer mes lectures d’anniversaire : la BD Reindeer Boy de Cassandra Jean et Les cuisines du grand Midwest de J. Ryan Stradal | préparer un sorbet à la framboise | hiiii Jodie Whittaker en 13e Docteur | regarder A Girl At My Door de July Jung | et enchaîner avec la saison 3 de Broadchurch, tant qu’à faire ^_^

Verdict : mioum !

Otak n’est pas amusée
 Bonus rigolo de la semaine :



Sur ce, je vous souhaite
une bonne semaine !

6 commentaires:

  1. Que de cadeaux !
    J'espère que tu ne l'avais pas déjà, le thé de chez lupicia, j'ai vu que tu y as été il n'y a pas longtemps !
    C'est super mimi le livre de vos 10 ans, c'est une idée a reprendre ! (même si perso, on n'a pas une seule photo de nous !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je suis toujours horriblement gâtée (dans notre groupe d'amis, je suis la seule née ce mois-ci) (je ressors toujours cette explication mais elle est vraie), à commencer par toi ^^ Est-ce que les photos font indécent ? Je cherche surtout à garder des souvenirs, surtout vu ma mémoire de merde, mais si c'est indécent, j'en enlève.

      Non, je n'ai pas ce thé et il me tentait, merci beaucoup !!! J'aime bien commencer un thé en version chaude mais avec la chaleur, je n'ai pas eu le courage d'en préparer. (C'est surtout la préparation car consommer chaud en été ne me gêne absolument pas)

      Les livre-photos, tu n'en fais pas ? J'étais persuadée que tu avais fait de beaux albums pour les poilus mais je dois confondre avec les Polaroïd. Cela dit, monsieur n'a pas mis que des photos de nous deux, on n'en a pas autant. Il y a nos amis, nos familles, nos poilues (^^), des paysages de vacances, des dédicaces, etc. Un peu notre vie résumée, quoi. La prochaine fois que je vous vois tous les deux, je vous mitraille (sauf si grosse allergie).

      Supprimer
  2. Bon anniversaire avec du retard. Je vois que tu as été gâtée. Inspirée, j'avais réservé le Stradal à la bibliothèque. Je viens de le recevoir.

    (Du Bon. Du Bio. Du Bonheur. Je le chante parce que j'ai encore la musique de la pub dans la tête.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, je suis horriblement gâtée (et je crois que ce n’est pas fini, j’ai presque honte).
      Le Stradal, je l’ai commencé, c’est assez prenant et touchant. J’ai hâte de trouver le temps pour lire la suite mais en ce moment, je suis happée par La Horde du Contrevent, qui n’a strictement rien à voir.

      Je ne vois pas à quelle musique tu fais référence en revanche, mais c’est normal, j’ai une culture musique/TV proche du néant.

      Supprimer
    2. En fait, ce slogan fait référence à "Dubo, Dubon, Dubonnet". (Un très vieux slogan des années 30 auquel Perec fait référence dans Je me souviens.) Évidemment, tu n'étais pas née mais dans les années 70, on entendait une pub à la radio (la télé ne commençait pas avant midi et on n'avait que deux chaînes) dont la musique nous plaisait beaucoup à ma soeur et à moi, donc on la chantait tout le temps. Cette musique est gravée pour toujours dans ma tête. Malheureusement, je ne la trouve pas sur Internet. Il n'y a que des pubs plus anciennes ou plus récentes (ou en anglais). Je te mets des liens si ça t'intéresse.

      http://www.ghostsigns.co.uk/2012/08/dubo-dubon-dubbonet-in-paris-1983.html

      https://www.youtube.com/watch?v=-Emwf1X5gj4

      https://www.youtube.com/watch?v=MgVQPAfnqQg

      http://www.ina.fr/video/PUB3784033143/dubonnet-aperitif-video.html

      Supprimer
  3. Merci d’avoir relevé mon niveau de culture là où je ne voyais que de « simples » allitérations ! Effectivement, ça ne me dit strictement rien, pas même le nom de Dubonnet :(
    Au moins, j’aurai eu un joli aperçu de Tom Selleck !

    RépondreSupprimer