La semaine 2017#33

, , 2 comments
Ceci n’est pas une pipe


Cette semaine a été celle de la guérison !

Lundi : à part une brève tentative de traduire depuis l’allemand vers l’anglais, fonctionner normalement | me rendre à l’évidence qu’avoir le permis ne me confère pas instantanément le pouvoir de reconnaître les marques et modèles de voiture | remuer ciel et terre (ou : placards et placards) pour trouver le volume 2 de Sorceleur, ma nouvelle saga de fantasy | et glisser sans m’en rendre compte le volume 1 tout juste terminé dans mon sac | me maudire copieusement une fois installée dans le RER | dîner avec des amies au restaurant coréen Damie | recevoir une carte signée les Guerrilla Girls


Environ 1/5 de ce que nous avons mangé :
une crêpe à la ciboule et aux fruits de mer


Mardi : devant mon succès avec nos chats, expliquer à monsieur que je suis comme le Joueur de flûte de Hamelin | mais sans flûte, pas à Hamelin et en version chats | essuyer toute la perplexité fondée de monsieur | retomber au plus mal et d’appeler mes parents à la rescousse pour m’aider à cuisiner et m’apporter des denrées alimentaires | profiter de mon regain de forme en fin de soirée pour rattraper les cadeaux en retard et prendre de l’avance sur ceux à venir | me convertir à une nouvelle religion : le Rhino Horn, du nom du dispositif de lavage nasal qui orne cet article (ahem)

Soupe pour malade
Mercredi : retourner chez le médecin par acquit de conscience | avant de partir passer l’après-midi avec Elanor | au programme : thé, gâteaux et udons, mais surtout papotage et papotage <3

Au Tonkatsu Tombo

Jeudi : apprendre par ma belle-mère que mon état est possiblement dû au changement de composition de mon médicament habituel, le Lévothyrox | attendre avec impatience le retour de mon médecin traitant | grblm, l’évier de la salle de bain fuit ? nous consoler avec des sushis ! | passer une passionnante fin d’après-midi, à la banque, à la pharmacie, à la Poste, à l’épicerie pour récupérer la litière des chats et au supermarché | rentrer m’écrouler, assaillie par le sirop anti-tussif (ma vie est vraiment passionnante)


Vendredi : réussir à finir ces deux traductions difficiles dans le temps imparti tout en luttant contre le sommeil | renouer enfin avec le sentiment du devoir accompli | et me décréter officiellement guérie, après plus d’un mois de hauts et bas | passer à la Fnac récupérer des cadeaux et la saison 1 de The Leftovers | me maudire d’avoir choisi les « farfalle sans gluten » de Monoprix, juste pour la feta toute fade qui les accompagne mais qui ne sauve pas le côté sec des pâtes | passer une belle soirée entre amis

Avec Christopher Eccleeeeeston !
(non, ce n’est pas lui sur la jaquette)
Jolies cartes achetées au passage
Samedi : recevoir un e-mail professionnel me demandant où j’en suis dans ce projet | problème : je n’ai jamais dit oui à ce projet | m’emparer de ma plus belle plume et puiser dans mes faibles réserves diplomatiques pour rester cordiale | envoyer un petit e-mail à ma bienfaitrice du swap d’Armalite | après le ménage et autres tâches sans cesse repoussés, revivre !

Merci Michèle !

Dimanche : réussir enfin à récupérer une bonne partie du vocabulaire japonais que je m’étais mis de côté sur Twitter | et me créer dans la foulée un nouveau compte encore plus minimaliste | le tout, dans le but avoué de i) pouvoir me lâcher copieusement sans craindre de retours de bâton et ii) passer moins de temps sur les réseaux sociaux | ne pas résister à l’envie de refaire mes comptes, assumant mes hobbies bizarres

L’image mignonne du jour

Sur ce, je vous souhaite
une belle semaine !

2 commentaires:

  1. Je viens de commencer la saison 3 de The Leftovers - si je continue à regarder, c'est parce que c'est la dernière parce qu'il faut bien avouer que je me suis copieusement ennuyée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si j’aurais fait une saison d’une série qui m’ennuie ^^ En tout cas, je viens de finir la première de The Leftovers et j’aime beaucoup. Je m’attendais à une série policière/polar et en fait, pas du tout.

      Supprimer