La semaine 2017#50

, , No Comments
Tokyo Godfathers,
source
Cette semaine…

… ce n’était pas la meilleure idée au monde pour commencer la semaine fraîche et dispose, de scanner des factures, calculer la TVA et refaire le monde avec monsieur dimanche après minuit


… du coup, je rêve d’être entre Noël et le Nouvel An rien que pour pouvoir lire pendant mes jours de congé programmés

… pas de surprise dans l’échéancier de mes cotisations sociales de 2018 (au moins n’y a-t-il pas de mauvaise surprise)

… je ne pensais pas que cette grève du RER allait autant me clouer dans ma ville-dortoir

… heureusement que le projet immobilier n’est repoussé que d’un petit trimestre

… c’est toujours un peu intimidant de se rendre dans une galerie d’art, mais les œuvres de Hom Nguyen et d’Emeric Chantier valent le(s) coup(s) d’œil

© Hom Nguyen
© Wrath, Emeric Chantier
 
 … j’aimerais qu’on m’explique pourquoi nos chattes ont besoin d’aller dans la litière 5-6 fois chacune le matin ?!!

… oh mon Dieu, ma comptable avait l’air encore plus peinée que moi en m’entendant détailler ce que je paye – elle me fait peur

… d’où me vient cette passion subite pour le kaki et le chocolat (pas ensemble, encore heureux) ?

… ma mère confirme qu’on n’utilise pas les emojis de la même façon


… cette furieuse envie d’inscrire cet agent immobilier aux pires mailing-lists du monde, mais contentons-nous d’un appel fulminant – ça ne m’arrive quasi-jamais, j’en déduis donc qu’il l’a cherché

… non, la rage n’est pas incompatible avec la charmante séance de dégustations de thés chinois organisée par la sympathique maison de thé Nannuoshan



… quelle déception, ce resto de fruits de mer où j’ai littéralement traîné mes parents et monsieur

Sous les moules, une sauce fade et tiède

… cette étrangeté, cette dépossession et cette gêne qui s’accumulent chaque année et trouvent leur apogée au moment des fêtes

… et qui déclenchent des rêves tristement prévisibles

… il faut se rendre à l’évidence : j’ai définitivement et officiellement perdu mon pin’s Dalek aux couleurs de l’Union Jack

… est-ce que je réussirai à voir à travers les murs avec mes nouvelles lentilles de contact ? (presque, à quelques murs près)

… argh, cette frustration de devoir partir de chez moi alors que 30 minutes auraient suffi pour tout terminer et boucler ma semaine de manière satisfaisante

… un restaurant indien improvisé !


… extraordinaire trilogie de films d’animation vus au Forum des Images, à Paris : Have A Nice Day (Liu Jian, Chine), Souvenirs goutte à goutte (Isao Takahata, Japon) et Tokyo Godfathers (Satoshi Kon, Japon)

Have A Nice Day, Liu Jian
 
Ne boudons pas notre plaisir :
dans les couloirs, une exposition de croquis…
… et de cellulos d’animation japonaise

 … hiii, l’amour des sacs qui vient me prendre en traître

… c’est toujours sympa de se bouger pour faire une expo locale pour tomber sur des portes solidement fermées

Non mais c’est un concept hein,
de visiter de l’extérieur

… allez, attaquons-nous aux derniers cadeaux car si ça ne tenait qu’à moi, tout serait ficelé (ha-ha) mi-novembre


Sur ce, je vous souhaite
une semaine au chaud !



0 commentaire(s):

Enregistrer un commentaire